CFA de Saint-Thibault-Des-Vignes ► Visite guidée chez les compagnons du bâtiment

La dernière des deux journées portes-ouvertes se déroule aujourd'hui, samedi 28 mars, jusqu’à 16 heures, au CFA des compagnons du tour de France, à Saint-Thibault. Comme en avant-première, au début du mois, l’association Roissy Entreprise avait eu droit à une visite des lieux, guidée par le directeur, Saïd Benhamana, ainsi qu’à une conférence donnée par Claude Chevalier, charpentier à la retraite. Et si l’assistance a bien retenu une chose lors de l’événement, c’est qu’un « compagnon » l’est pour la vie.

Claude Chevalier a insisté sur l’esprit de l’institution, « qui ne ressemble pas à une secte comme certains ont voulu le faire croire. Rien à voir, non plus, avec les francs-maçons ». Conscient des défauts de communication du compagnonnage, Claude souligne : « Les compagnons, tout le monde en a entendu parler mais personne ne sait vraiment ce que c’est, à moins de s’être vraiment penché dessus. Moralité, savoir-faire, les ouvriers sont très qualifiés. Ils ont le goût du travail et ne rechignent pas à la tâche… Il faut dix ans pour faire un compagnon ! » A Saint-Thibault, en 1999, les compagnons ont remonté les manches pour faire naître le centre de formation d'une ancienne bâtisse. Ils ont aménagé l’endroit, construit ou reconstruit des parties pour accueillir les apprentis. C’est parmi ces derniers que les futurs compagnons sont sélectionnés. Cours du soir, tour de France, persévérance, lien, engagement… la réalité des compagnons est difficilement descriptible. En les regardant travailler dans les ateliers du CFA, on ne fait pas vraiment la différence avec d’autres apprentis artisans. Ils ont 18, 25, 28 ans et tous ont dans le regard, la même profondeur teintée de respect, intrigante avec un tantinet de détachement, peut-être même un peu de mystère. C’est sans doute qu’ils sont concentrés sur leur art, sur la maquette qu’ils préparent ou les cours qu’ils prodiguent à un plus jeune. Sur une centaine d’apprentis en CFA, seulement quinze iront en compagnonnage. Claude Chevalier estime que c’est trop peu si on considère que le sérieux, la persévérance et le savoir-faire sont les bases des métiers du bâtiment. http://compagnonsdutourdefrance.org/

La vidéo de Claude Chevalier : https://youtu.be/HJsFtt_kKlM

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="977,976,975,974,973,972,971,970,968"]

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°34 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top