×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

OVNI ► Témoignages d'un pilote d'avion

Conférence à Pontault-Combault (77) par Jean-Gabriel Greslé, lundi 30 mars à 20 heures, hôtel Saphir, 144 rue des Berchères : présentation et bilan des études internationales référant aux phénomènes OVNI.

Jean-Gabriel Greslé, auteur de nombreux ouvrages de référence dans le domaine des ovni et conférencier, ancien pilote de chasse formé par l’US Air Force en 1953 a eu accès à des dossiers d’origine militaire, déclassifiées par un Acte du Congrès des Etats Unis en 1974, le Freedom of Information and Pricacy Act. En appliquant une méthode historique rigoureuse il dresse un bilan inattendu de la situation et confirme que l’hypothèse d’incursions non terrestres est de loin la plus probable pour expliquer une situation qui perdure sans doute depuis très longtemps.

Jean-Gabriel Greslé :

 Les personnes qui s’interrogent sur la possibilité d’une présence étrangère, non humaine, dans notre environnement immédiat, ont en général deux options : croire ou rejeter sans preuve en fonction de leurs préférences ou de leurs craintes, ou rejoindre une association civile de collecte et d’étude des observations.

 

Rencontres  Le 21 novembre 1966 vol Air France 089 avion F BHSV. Fonction co-pilote. Entre Rio de Janeiro et Florianopolis au Brésil, nous sommes doublés par la droite par un écho radar chronométré à MACH 5. Le 27 juillet 1984 vol Los Angeles Montréal avion F BHVL. Fonction CDB. Verticale de Détroit USA. Doublés par un groupe de sphères métalliques suivies d’une traînée lumineuse épaisse. Intrus signalé par le Contrôle de la navigation aérienne et confirmé par un vol Lufthansa et un vol Olympic Airways. Trajectoire vers l’est, parallèle à notre route. Vitesse calculée environ MACH 5. Le 5 novembre 1990 au sol à Gretz-Armainvilliers (77). Observation d’un engin énorme (longueur d’environ 250 mètres) qui passe à 600 mètres devant nous à l’altitude d’environ 300 mètres, dans un silence total et entre dans un strato-cumulus bas. Groupe de six témoins. D’autres témoins sont découverts ultérieurement. (Description et calculs dans OVNIS-Un pilote de ligne parle ; Editions Guy Trédaniel Paris 1993).

Publié dansVie locale

1 Commentaire

  • soustre

    Posté par soustre

    vendredi, 13/03/2015

    C'est quand même hallucinant d'en être encore à croire qu'on est seuls dans l'univers, et seuls à posséder THE technologie de pointe....Pauvre de nos petits égos surdimensionnés :-/

    Rapporter

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.