×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Compans ► Alain Kalita : le Companais qui a navigué autour du monde en solitaire

Alain Kalita est un "p'ti gars ordinaire". Un chaudronnier qui est parti tout seul, en aventurier, sillonner les mers du globe, sans escale. C'était en 1994.

Compans, Alain Kalita

Il n'avait qu'un rêve, construire son bateau et partir... Dans le jardin de la maison familiale où il vivait avec sa mère, à Compans, il en a d'abord bâti un puis un deuxième. Il a finalement terminé le Naïla, le voilier qui lui a fait traverser le monde.

Dans son bateau, seul sur l'eau, au milieu de l'océan, il en a vu des vertes et des pas mures. Il a même cru sa dernière heure arrivée quand le voilier s'est retourné. Alain a dû faire une escale d'un an en Nouvelle Zélande et réparer son "compagnon" de voyage.

Samedi 24 octobre, le Companais est venu raconter ses deux ans de voyage et passer le film qu'il n'a pas manqué de prendre sur le pont du bateau, à l'intérieur, la caméra ballotant au gré des flots et parfois cinglée par des vents rugissants.

Ses aventures, il les relate dans son livre "Je suis né deux fois", comme il l'explique : "Je suis né une première fois, bébé et la seconde fois quand j'ai survécu à mon naufrage. C'est Bernard qui a été mon sauveur, de loin, à la radio amateur. Il me parlait, me réconfortait, a passé des heures avec moi. Sans lui, je ne serais sans doute pas là".

Bernard, 93 ans, est venu des Deux-Sèvres assister à la soirée de projection et de dédicace de livres. C'est lui qui a assuré la liaison radio avec le navigateur pendant tout le périple,  directement ou par des intermédiaires servant de relais dans le monde.

Après la diffusion d'un reportage télévisé sur l'aventure maritime d'Alain, Corinne. subjuguée par son histoire et la coïncidence d'être née le même jour de la même année. lui écrit... Ils voyagent maintenant ensemble depuis 18 ans, ce qu'ils ont évoqué en deuxième partie de soirée.

Les participants ont acheté le premier livre ainsi que le second, "Elle rêve avec moi",  qui a reçu le prix Albatros du meilleur récit de mer en 2014 et le prix "écume de mer" en 2015.

Le succès de la soirée a témoigné de l'intérêt des Companais pour l'un des leurs. D'ailleurs, le maire, Joël Marion, indique : "J'ai l'intention de mettre les gens du village en valeur. Il y en a pas mal qui ont des choses fantastiques à partager et ce genre de soirée devrait se renouveler."

La municipalité avait organisé l'événement avec le concours de Dominique Dubel à travers son entreprise DD-consultancy.

[gallery size="large" ids="12318,12320,12319"]

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°39 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top