Coronavirus ► Le gouvernement vise les 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin

Coronavirus ► Le gouvernement vise les 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin Capture Twitter

 

Le gouvernement vise les 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin. c'est ce que le Premier ministre, Jean castex a indiqué à l apresse, samedi 15 mai au vaccinodrome de la Porte de Versailles, à Paris. 

Le premier ministre s'est dit "raisonnablement optimiste" quant à l'augmentation du nombre de primo-vaccinés contre le coronavirus. Les 20 millions devaient être atteints ce soir. Il a complété : "C’est un moment très important pour l’ensemble du pays parce que cela conforte les perspectives de sortie de crise qui sont également confortées par l’évolution des données de l’épidémie qui régresse partout. »  

Si au début de la vaccination, les centres peinaient à se faire approvisionner en doses, ils sont actuellement pourvus suffisamment et même parfois un peu trop. Les médecins, en fin de journée, se retrouvent parfois avec des doses non administrées sur les bras, souvent parce que les personnes qui avaient pris rendez-vous ne sont pas venues... Ou alors la population serait-elle plus réticente que prévu par les gouverntants à se faire piquer ? Toujours est-il qu'à la fin d'une journée moins faste qu'à l'ordinaire, entendons par-là que le déploiement de magnificence aura été moins marqué, les responsables de centres prennent leur bâton de pélerin et plus particulièrement leur téléphone et appellent tous azimuts pour trouver des volontaires à la vaccination, histoire de ne surtout pas gâcher des doses.

Jean castex a quand même insisté sur le fait que "beaucoup de doses vont arriver en juin". 

Le gouvernement s’était fixé comme objectif d’atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard. Selon les derniers chiffres publiés vendredi soir, 19 706 931 personnes avaient reçu au moins une injection et 8 705 141 avaient reçu deux injections (soit 13 % de la population totale et 16,6 % de la population majeure). « L’objectif suivant, c’est 30 millions de primo-vaccinés, c’est à notre portée », a souligné le Premier ministre, alors que la campagne sera ouverte à tous les adultes, sans distinction d’âge, le 15 juin.

Des vaccinodromes, immenses centres de vaccination ont été créés, comme l'hôtel Newport Bay Club de Disneyland Paris à Chessy, ou bien ou encore le Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), ou encore celui de la Porte de Versailles, premier vaccinodrome parisien géré entièrement par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, ouvert sept jour sur sept. Ce dernier doit passer la semaine prochaine à un rythme de 3 000 injections par jour. 

Hormis le fait que la population doit en passer par le vaccin, le mot d'ordre est aussi passé dans les centres. "Aucune dose ne doit être inutilisée... Nous devons aller chercher les plus vulnérables", a-t-il déclaré, rappelant que 25% des Français de plus de 75 ans n’avaient pas encore reçu leur première injection. 

Le chef du gouvernement était accompagné, samedi, de la ministre de la Défense, Florence Parly, et de la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top