Meaux-Airshow ► [Vidéo] Reconstituteurs et bénévoles perpétuent la légende du régiment Normandie-Niémen 

Meaux-Airshow ► [Vidéo] Reconstituteurs et bénévoles perpétuent la légende du régiment Normandie-Niémen 

L’escadrille Normandie-Niémen qui célèbre cette année le 80e anniversaire de sa création a été mise à l’honneur, dimanche 10 juillet, à l’occasion du Meaux-Airshow qui s’est tenu à l’aérodrome Meaux-Esbly à Isles-lès-Villenoy. Des associations ont partagé avec le public leur passion pour le régiment légendaire. 

Des reconstituteurs de l’association Pilotes de Chasse étaient sous les ailes des deux Yak 3 pour présenter les uniformes que portaient les aviateurs du Normandie-Niémen, le groupe de chasse qui a combattu la Luftwaffe pendant la seconde guerre mondiale. Jean-Jacques, un des responsables, indique : « L’uniforme est un patchwork car il est composé de bottes et d’un pantalon soviétiques, le battle-dress vient de la Royal Air Force et certains modèles ont été redécoupés sur-mesure lors d’un passage en Syrie pour leur donner un esprit français. » L’association de Jean-Jacques s’intéresse aux pilotes de guerre qui ont combattu au XXe siècle. Des membres viennent du monde entier, dont du Japon. 

Bannière articles 1-2 - Bos du 3 sept au 7 oct 2022

Pierre Roure, le président du Mémorial Normandie-Niémen, a présenté l’écusson du groupe de chasse dont le dernier vétéran en France, un mécanicien, est décédé en décembre 2019 : « Dans l'écusson figurent les deux léopards de la Normandie, occupée par les Allemands. En repassant le fleuve Niémen, en Biélorussie, à la suite d’une victoire, la flèche blanche, symbole de la chasse russe, a été ajoutée à la demande de Staline. » Concernant les avions, Pierre Roure indique : « On reconnaît la casserole bleu-blanc-rouge, l’étoile rouge soviétique et la flèche blanche. Sur la dérive, on a la Croix de Lorraine si le pilote est français, ou une étoile rouge s’il est soviétique. Les appareils actuels, des Rafales, ont l'insigne du régiment sur leur dérive. »

Bannière articles 2-2 smitom décheterie du 30 juillet au 14 oct 2022

Le Mémorial Normandie-Niémen regroupe deux cents personnes qui sont soit des passionnés, soit des descendants des pilotes et des mécaniciens du régiment. Ces derniers représentent la moitié des membres de l’association basée au Bourget (Seine-Saint-Denis). 

Les Yak 3 présentés au Meaux-Airshow sont des appareils qui ont été reconstruits en suivant les plans d’Alexandre Yakovlev. Six avions ont été reconstitués. Pierre Roure précise : « Les modèles exposés ici sont les numéros 5 et 6. »

Le show aéronautique bi-annuel a attiré dimanche trente-deux mille deux cents visiteurs. 

Bannière articles 3-2 Kinésio du 30 juillet au 28 octobre 2022

Dernière modification le samedi, 10/09/2022

Publié dansVie locale
Go to top