Bailly-Romainvilliers ► Ghislain van Deijk : "Voici les raisons qui m’ont poussé à démissionner du conseil municipal"

Bailly-Romainvilliers ► Ghislain van Deijk : "Voici les raisons qui m’ont poussé à démissionner du conseil municipal"

Communiqué de Ghislain van Deijk, conseiller municipal démissionnaire à Bailly-Romainvilliers, mardi 10 mai -

Chers Romainvillersois, depuis deux ans, j’ai l’honneur de servir notre commune de Bailly-Romainvilliers en tant qu’adjoint en charge des finances, du budget, des marchés publics et des grands projets de développement du territoire.

Le 4 avril dernier, j’ai présenté le budget de notre ville pour l’année 2022 en conseil municipal. Si, par solidarité envers la majorité municipale, j’ai voté pour ce budget, j’ai par la suite annoncé ma décision de démissionner de mes fonctions et de mon mandat de conseiller municipal.

Je souhaitais vous exprimer directement les raisons qui ont motivé mon départ ainsi que celui de la 1ère adjointe et du conseiller en charge du développement durable après à peine deux années de mandat.

Tout d’abord, sur la méthode, j’ai été totalement écarté de toutes les réunions budgétaires avec mes collègues et tous les arbitrages ont été réalisés sans ma présence. La réunion citée à laquelle je ne me suis pas rendu était une réunion de prise de parole au conseil municipal, le budget était bouclé et avait déjà été envoyé à tous les membres du conseil.

Ensuite, sur l’utilisation des deniers publics, je regrette le manque de vision et l’absence de perspectives d’investissement de madame le maire. L’utilisation du report des économies réalisées sur 2021 a été faite en dépit du bon sens car inutile de vous rappeler que Bailly-Romainvilliers souffre depuis plusieurs années d’un énorme déficit du budget investissement. Nous en paierons le prix fort à long terme.

En outre, d’un point de vue politique, le manque de communication, d’échanges et de respect avec tous les élus y compris ceux de l’opposition révèle à mes yeux un pouvoir dénué des valeurs démocratiques fondamentales auxquelles je suis profondément attaché.

Enfin, d’un point de vue personnel, j’estime que l’humiliation, le harcèlement et les insultes n’ont pas leur place dans notre conseil municipal.

Voici les raisons qui m’ont poussé à démissionner du conseil municipal et donc de mes fonctions d’adjoint chargé des finances, du budget, des marchés publics et des grands projets de développement du territoire.

Je le fais le cœur lourd et déçu mais j’affirme avoir fait mon devoir avec sincérité et intégrité. Je suis fier de m’être durement engagé dans la campagne municipale pour rattraper les deux cents voix de retard que nous avions au soir du premier tour. Il serait bon que madame le maire s’en souvienne alors qu’elle nous dit ne rien nous devoir.

Je rejoins donc la vie civile où je continuerai à travailler sur le développement du territoire comme je l’ai fait depuis ces trente dernières années pour que le Val d’Europe reste un endroit agréable où il fait bon vivre.

 

Dernière modification le mardi, 10/05/2022

Publié dansLes communiqués

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°49 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top