Mitry-Mory ► Travaux sur la RD 84 : "Le maximum n’a pas été fait afin qu’une alternative soit trouvée"

Mitry-Mory ► Travaux sur la RD 84 : "Le maximum n’a pas été fait afin qu’une alternative soit trouvée" ©Google Maps

 

Communiqué de Charlotte Blandiot-Faride, maire de Mitry-Mory, vendredi 24 juillet -

(Texte du courrier adressé au ministre délégué aux transports, au préfet de Seine-et-Marne et au sous-préfet de Meaux)

C’est avec stupéfaction que j’ai pris connaissance de la suspension envisagée de la desserte de la ligne de bus 16 entre Mitry-Bourg et Mitry-le-Neuf durant les travaux de la RD84, réalisés dans le cadre du projet du Charles-de-Gaulle Express.

Cette décision est inadmissible à plusieurs égards.

Villeparisis octobre rose du 21 sept au 19 octobre

Tout d’abord, car elle fait une nouvelle fois payer aux habitants, usagers des transports du quotidien, une décision pour laquelle notre collectivité n’a ni été informée, et encore moins concertée. En plus de rallonger le temps de transport et complexifier les trajets des usagers, cela va conduire à enclaver un quartier de notre ville, sans qu’aucune alternative ne soit proposée pour compenser cette rupture de charge.

En effet, au-delà du fait que cette nouvelle amplifie le sentiment de mépris vis-à-vis de nos concitoyens et des élus qui les représentent, il semble également que le maximum n’a pas été fait afin qu’une alternative soit trouvée.

Ainsi, je vous demande que des alternatives telles que la location d’un matériel roulant plus léger respectant les contraintes de tonnage, ou la mise en place d’un train-navette gratuit reliant Mitry-le-Neuf à Mitry-Claye soient mises en place au plus vite.

Enfin, il est inconcevable que le coût financier de ces opérations soit pris en charge pas la ville de Mitry-Mory. Cela reviendrait à utiliser l’argent du contribuable pour financer les conséquences d’un projet privé.

Je me permets, pour finir, de vous rappeler que les habitants de notre ville subissent déjà en ce moment, jour et nuit, les nuisances sonores des travaux réalisés aux abords des habitations. Avoisinant les 70dB en continu, cette gêne sonore est largement supérieure aux seuils recommandés. Sachez pour votre information que les riverains n’ont eu que quelques jours pour notifier leur intention de bénéficier d’un relogement, ce qui est profondément injuste pour ceux qui étaient absents pendant ce laps de temps.

Dans l’attente d’une réponse de votre part concernant les différents éléments soulevés, je vous prie d’agréer, Messieurs, mes salutations sincères.

- Information complémentaire actualisée, mardi 28 juillet : la mairie indique que des bus de remplacement, à la fréquence réduite, vont être mis en place. Le surcoût sera pris en charge par l'agence de projet du CDG.

 

 

Dernière modification le mardi, 28/07/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top