Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Paris-Vallée de la Marne ► La députée Stéphanie Do dresse la liste des actions humanitaires dans sa circonscription

Paris-Vallée de la Marne ► La députée Stéphanie Do dresse la liste des actions humanitaires dans sa circonscription

 

Communiqué de la députée Stéphanie Do, jeudi 26 mars -

En cette période de crise sanitaire sans précédent, la députée Stéphanie Do a interpellé le préfet de Seine-et-Marne, Thierry Coudert, au sujet des habitants des squats et bidonvilles du département.

Faute d’accès correct aux soins et pour certains à une eau courante et potable, ceux-ci sont les plus démunis face à cette crise sanitaire. Ils ne sont pas en mesure d’appliquer les gestes barrières pour se protéger eux-mêmes mais aussi pour protéger l’ensemble de la population avec qui ils sont en contact.

Engagée depuis le début de son mandat sur ces sujets, la députée a voulu que des mesures de protection soient prises dans les plus brefs délais. Il s’agit de répondre à des situations d’extrême précarité et éviter au maximum un drame sanitaire.

Suite à un courrier au préfet du 23 mars, la députée a eu la confirmation par la préfecture que des distributions de nourriture et d’eau auront lieu pour les habitants des bidonvilles du bois de Champs-sur-Marne et dans un squat de Noisiel. Ce travail ne sera possible qu’avec l’aide d’associations auxquelles la députée adresse ses plus grands remerciements pour leurs œuvres : Romeurope et les Restos du Cœur.

Cette action pour protéger les plus fragiles face à la crise sanitaire engendrée par le COVID-19 s’inscrit dans une stratégie plus large de protection des plus démunis. L’Etat, en collaboration avec les pouvoirs locaux, met tout en œuvre pour aider les personnes défavorisées : hébergement des personnes sans-abris, maraudes ou encore aide alimentaire et approvisionnement en eau potable.

En ces temps de crise, il est primordial que le gouvernement, les pouvoirs publics et le tissu associatif local travaillent main dans la main afin de préserver la santé de tous, et surtout venir en aide aux plus fragiles. C’est la seule manière dont notre pays pourra traverser cette crise.

 

 

Dernière modification le vendredi, 27/03/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Le mensuel n°26 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.