Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Où trouver la version papier

Présentation1 1

Villeparisis ► Municipales : Sophie Tésa-Tari "incarne la candidate du véritable changement"

Villeparisis ► Municipales : Sophie Tésa-Tari "incarne la candidate du véritable changement"

Communiqué de Sophie Tésa-Tari, candidate aux municipales à Villeparisis, mardi 10 mars -

Ma candidature se distingue de celle des trois autres opposants à Villeparisis : je suis une femme, la première et la seule candidate aux élections municipales à Villeparisis, avocate depuis 17 ans et native de Villeparisis, indépendante depuis toujours donc sans étiquette politique. J'incarne la candidate du véritable changement.

L'association Villepa Citoyens, que je représente à travers ma candidature et la liste électorale, a déjà obtenu des avancées pour notre démocratie locale :

- 2018: en réponse à nos premières actions citoyennes, une réunion publique a été organisée par l'opposition municipale ainsi que des réunions de quartier par la majorité municipale, les seules depuis 2015. Les autres réunions publiques qui ont eu lieu ont porté sur des thèmes précis et ont été à l'initiative seule de collectivités territoriales et non de la Ville de Villeparisis, donc sans lien avec l'objet de réunions de quartier propre aux difficultés quotidiennes locales de nos concitoyens ;

- 2019: un droit de regard est obtenu par de les écologistes seine-et-marnais de la part de Placoplatre, dans le cadre de l'exploitation de gypse en zone présumée radioactive ;

- et puis, le 14 janvier 2020, ont été publiés nos premiers cinquante engagements électoraux basés sur une expertise minutieuse de terrain (consultation citoyenne et ateliers citoyens), qui ont largement inspirés d'autres candidats aux élections municipales à Villeparisis...copiage à leur programme électoral venant d'être diffusé, de la création d'une maison de la citoyenneté, d'une maison de santé, construction d'une crèche, réfection de toutes les rues endommagées, création d'un mur d'escalade...

Les trois thématiques de notre programme 

Mise en place d'une démocratie participative :

- créer une maison de la citoyenneté par quartier - quatre au total - (mesure copiée par un candidat qui propose une seule maison de citoyenneté avec un budget participatif octroyé à l'avance au même titre qu'un chèque en blanc, ses colistiers ayant été élus de la majorité municipale pendant 19 ans) et d'un conseil citoyen dans chacune d'elles constitué par les concitoyens de manière libre et indépendante, pour recueillir les attentes de la population de façon régulière et établir des projets qui recevront un financement municipal ponctuel après acheminement classique, soit un examen par une commission municipale, un bureau municipal et validation par vote d'une délibération au conseil municipal. Nous avons organisé une vingtaine d'ateliers citoyens ces dernières années, dont trois au cours de la campagne électorale (sur le rôle d'un élu municipal, la citoyenneté et la démocratie participative) ainsi que notre réunion publique qui s'est déroulée le 28 février avec une participation des concitoyens, constructive et évolutive.

- mettre en place un référendum citoyen pour les problématiques majeures et notamment celles en matière environnementale. 

Améliorer le bien-être de la population :

- créer une maison de santé, nécessaire depuis la suppression, en 2002, de la clinique des Châtaigniers, pour assurer la présence de médecins notamment la nuit avec, en journée, une activité complémentaire à la leur ;

- créer une maison des arts intégrant un conservatoire de musique plus spacieux avec davantage de places pour offrir à tous l'apprentissage d'un instrument de musique ;

- renforcer la sécurité publique par le développement de la vidéo-surveillance et l'augmentation de l'effectif de la police municipale, laquelle sera de proximité, plus sur le terrain à pied et en vélo.

Privilégier l'aménagement du territoire et le développement durable :

- par simple arrêté municipal, délivrer un permis de végétaliser à la population pour l'autoriser à semer des graines de fleurs sur les espaces verts et voies publiques, pour renforcer l'embellissement de la Ville avec plus de fleurs plus de plantes et donc plus d'abeilles ;

- continuer de préserver la santé publique à Villeparisis et lutter contre les pollutions dues aux incivilités par la mise en place d'une brigade verte constituée de cinq écologistes colistiers (apiculteur, aide-soignante, agent hospitalier, chef de projet dans le pharmaceutique, et moi-même, membre du réseau Ile-de-France Santé Environnement et du COPIL de 2019 (comité de pilotage du plan de zone de Seine-et-Marne) ;

- fluidifier la circulation routière et favoriser la circulation douce (création de voies piétonnes et cyclables).

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 10/03/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Le mensuel n°26 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.