Meaux ► Rémi Le Forestier s'adresse aux candidats aux élections municipales

Meaux ► Rémi Le Forestier s'adresse aux candidats aux élections municipales

 

Rémi Le Forestier s'adresse aux candidats aux élections municipales de Meaux, mardi 3 mars - 

Propriétaire d'un appartement dans la résidence Le Renouveau située 6 à 14, rue de Senlis à Meaux, je souhaite attirer votre attention sur les graves nuisances que nous subissons depuis de nombreuses années causées par la station service BP construite au pied de notre résidence.

Cent trente familles avec enfants vivent à proximité immédiate de cette station service qui cause de nombreuses nuisances ; nuisances sonores, nuisances olfactives, nuisances visuelles et surtout nuisances pour la santé, sans oublier le risque d'explosion.

Cette station, ouverte 7 jours sur 7, de 6 heures à  22 heures, laisse peu de répit aux habitants pour respirer un air non pollué ou tout simplement pour aérer leur logement. Une étude de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), en 2004, indique que les enfants habitant à côté d'une station-service ont un risque quatre fois plus important de contracter une leucémie aigüe en raison d'une forte concentration de benzène aux abords des pompes. De plus, pour les habitants souffrant d'asthme et de difficultés respiratoires, la proximité de la station peut aggraver leur cas. C'est pourquoi il est désormais recommandé de ne pas construire de logements à moins de cinquante mètres d'une station-service, et  cent mètres pour un hôpital, une crèche ou une école. Dans notre cas, les pompes se trouvent à moins de douze mètres des appartements.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que la mairie et la Capm s'approvisionnent en carburant dans cette station-service, suite à un appel d'offre remporté par la station en janvier 2017 pour une durée de quatre ans jusqu'en janvier 2021. C'est ainsi que cent soixante-quatre véhicules de la mairie et trente-six véhicules de la CAPM, soit un total de deux cents véhicules dont de nombreux poids-lourds, consomment prés de 350 000 litres de diesel et 70 000 litres d'essence par an (consommations moyennes indiquées dans l'appel d'offres). Le passage quotidien de ces véhicules municipaux, premiers clients de la station BP, contribue grandement à aggraver les nuisances subies par les habitants. En outre, l'appel d'offre remporté par BP indique que la station service doit être accessible aux véhicules de 26 tonnes alors que cette station se situe sur la départementale 330 interdite aux véhicules de plus de 3,5 tonnes (arrêté préfectoral  de 2001 toujours en vigueur aujourd'hui). Nous ne comprenons pas comment il est possible que BP ait pu remporter l'appel d'offre dans ces conditions. 

Nous avons alerté à plusieurs reprises monsieur Copé et ses services. Une réunion a même été organisée en mairie sans aucun résultat tangible, sans aucun résultat concret. Uniquement des promesses...

Quelles sont vos propositions concrètes, en tant que candidat à la mairie de Meaux, pour atténuer les nuisances causées par la station service BP aux habitants et pour remédier définitivement à cette situation dangereuse et complètement anormale ?

 

 

Dernière modification le vendredi, 06/03/2020

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.