Villevaudé ► Nicolas Marceaux : "Ne sacrifions pas notre village"

Villevaudé ► Nicolas Marceaux : "Ne sacrifions pas notre village"

Communiqué de Nicolas Marceaux, mardi 26 novembre 

Mes chers amis, comme vous avez pu vous en rendre compte ces derniers mois, le projet Nexity de la rue de la Tour est vraiment « abracadabrantesque ».

Présenté en grandes pompes en mai 2018 avec la mise en avant de la nécessité de construire des logements sociaux, il a été «ralenti» par la préfecture qui demandait un approfondissement des conséquences d’un tel projet pour notre village : 320 véhicules en plus, 25% de population en plus, une zone naturelle à préserver, des conditions d’assainissement à garantir...

Il subsiste de fortes inquiétudes concernant la dépollution du site et les lignes à haute tension qui entourent ce lieu. Sur ce sujet, je vous invite à consulter le rapport d’Adenca (Association de défense de l'environnement de Claye-Souilly et ses alentours) sur le lien : http://adenca.over-blog.com/2019/10/villevaude-projet-immobilier-de-174-logements

J’ai réussi à mettre en lumière les contradictions de monsieur Pian sur la réelle nécessité d’un tel projet pour notre commune. Monsieur le maire a légitimé le projet immobilier Nexity en nous expliquant l’obligation de logements sociaux sur la commune. 

Or, Villevaudé n’est pas tenue à l’obligation de logements sociaux car située en dehors de l’aire urbaine de Paris où seules les communes de plus de 3 500 habitants sont concernées.

Le 10 septembre 2019 a eu lieu un conseil municipal durant lequel monsieur le maire a proposé de vendre une parcelle communale de 5 221 m2 à SNC Villevaudé Domaines (filiale de Nexity). Sans cette vente, le projet de 159 logements ne peut être réalisé.

Le résultat de ce vote a été le suivant :

9 pour : M. Pian, Mme Godard, Mme Denis, M. Tigoulet, Mme Paugam, M. Wodon, M. Ammouial et M. Lauret.

9 contre : M. Vartanian, Mme Vartanian, M. Logghe, Mme Thomas, M. Goulas, Mme Trenard, Mme Gardin, Mme Riegert et M. Mintec

1 abstention : Mme Leduc.

A l’issue de ce vote, monsieur le maire a indiqué, agacé, que la décision n’était pas adoptée. Quelle ne fut pas la surprise pour les élus d’apprendre à la lecture du compte-rendu du conseil municipal que la décision était approuvée. Le maire a utilisé sa « voix prépondérante » (sa voix compte double) pour adopter la décision de la vente de ce terrain communal à la société Nexity.

Sans majorité, nous pouvons nous interroger sur l’intérêt réel de cette vente à la société Nexity et nous demander où sont donc passées les bonnes intentions de monsieur le maire qui se battait il y a encore 6 ans contre le projet Immobilier Faria de 34 logements ?

Ce manque de respect vis-à-vis de notre démocratie locale m’a donc conforté dans le choix de continuer à me battre pour notre village. Avec le soutien de 8 membres du conseil municipal, j’ai déposé un recours devant le tribunal administratif de Melun demandant l’annulation de la décision de vente du terrain communal au profit de Nexity, validant le projet immobilier de 159 logements.

J’aime Villevaudé, j’y suis né, j’y ai grandi. Je m’y suis marié. Mon grand-père, quand il est arrivé après-guerre, y a trouvé la douceur de vivre qui nous a également tous séduits et que nous devons préserver pour les générations futures.

L’orientation et les évolutions souhaitées par monsieur le maire pour la commune sont totalement contraires au bien-être des Villevaudéens. Un homme ne peut décider seul de l’avenir de ses habitants : Le service et la qualité de vie des Villevaudéens ne doivent pas être sacrifiés. Villevaudé ne doit pas être vendu sans consultation et accord de ses habitants à des promoteurs.

C’est pour ces raisons que j’ai décidé de me présenter aux élections municipales du 15 et 22 mars prochains pour vous proposer un autre futur et un devenir qui mettra en lumière les Villevaudéens.

Je viendrai dans les prochaines semaines à votre rencontre pour vous exposer avec mon équipe notre projet : « Villevaudé notre village, réapprenons à vivre ensemble »

 

 

 

 

 

Dernière modification le lundi, 02/12/2019

Publié dans Les communiqués

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.