Bussy-Saint-Georges ► Sébastien Vouk de Génération.S candidat aux municipales

Bussy-Saint-Georges ► Sébastien Vouk de Génération.S candidat aux municipales

 

Communiqué de Sébastien Vouk, candidat Génération.S à Bussy-Saint-Georges, mardi 8 octobre

Je vous écris aujourd'hui pour vous annoncer que je serai le candidat de Génération.S pour les élections municipales à Bussy-Saint-Georges. La tête de liste définitive sera choisie ultérieurement. La liste à laquelle je participerai contribuera à apporter des solutions aux urgences sociales, environnementales et démocratiques.

Notre commune, Bussy-Saint-Georges a besoin de retrouver du calme. Elle doit cesser d'être le théâtre de luttes d'égos qui nous ont amenées à voter trois fois en deux ans, en 2014, 2015 et 2016. Et pour couronner le tout, trois têtes de listes sur cinq pour la prochaine élection seront issues de la même liste en 2014, qui nous promettaient à l'époque un retour au calme après l'ère Rondeau...

Une autre liste doit attirer votre attention, celle menée par le secrétaire départemental de LREM, Laurent Moretti. Son but, si vous ne le savez pas, est d'installer la majorité présidentielle dans les conseils municipaux seine-et-marnais. Nous ne pouvons laisser faire. En effet, ne soyez pas dupes et ne donnez pas d'intérêt au discours ambiant qui prétend que nous sommes dans une élection locale, qu'elle est différente des autres élections.

Cette élection aura un impact sur la politique nationale. En 2023, se tiendront les élections sénatoriales en Seine-et-Marne. Celles et ceux qui pourront voter sont les conseillers municipaux, entre autres, qui font partie des grands électeurs. Si M. Macron brigue un nouveau mandat, le but sera d'avoir la majorité au Sénat après avoir eu la majorité à l'Assemblée nationale. Peut-on laisser entrer au conseil municipal une majorité de candidats issus de la majorité présidentielle, dont le but sera de valider tout ce que fait le gouvernement ?

Nous ne pouvons laisser faire, vu la politique menée par notre président, qui consiste à réaliser une casse sociale sans précédent avec les réformes de la SNCF, de la retraite, de l'assurance chômage, des régimes spéciaux, une politique peu ambitieuse pour lutter contre le réchauffement climatique... Il en va de même pour la communauté d’agglomération Marne et Gondoire, dont Bussy-Saint-Georges fait partie. 

Synthétisons, jusqu'à aujourd'hui les Buxangeorgiens n'auraient que le choix entre quatre listes ancrées à droite. En quelque sorte une "prise d'otages". Il y aura bien une 5ème liste, de gauche, écologiste et ouverte sur la société civile. J'invite toutes celles et tous ceux qui veulent une vraie politique communale pour la justice sociale, qui prend en compte l'urgence écologique et le développement durable, pour une démocratie au plus près des citoyens, qui veulent sanctionner celles et ceux qui nous ont déjà dirigés à nous rejoindre afin de continuer à élaborer ensemble un projet ambitieux pour notre ville.

Je le répète, même si je suis candidat pour mon mouvement politique, notre tête de liste n'a pas encore été choisie... Ce que nous pouvons vous promettre, c'est que la tête de liste habite Bussy depuis au moins trois ans, aucun parachutage ne sera accepté. Nous ne mènerons pas une campagne basée sur la vengeance et la haine... L'éthique sera au cœur de notre engagement...

 

 

 

 

 

Dernière modification le mardi, 08/10/2019

Publié dans Les communiqués

Laissez un commentaire

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.