Roissy-en-Brie ► Jean-Luc Chauve candidat aux municipales : "J'aime ma ville"

Roissy-en-Brie ► Jean-Luc Chauve candidat aux municipales : "J'aime ma ville"

 

C‌ommuniqué, mardi 3 septembre 

J’aime ma ville. Comme vous je suis bercé depuis des années par son paysage, son terroir, son histoire. Un patrimoine hors du commun hérité de générations successives qui ont bâti notre cité par leur sueur et l’ont défendue par leur sang.

Roisséen depuis plus de 25 ans, vous que j’ai croisés, issus de tous milieux, vous m’avez fait comprendre qu’une ville, c’est avant tout une population en mouvement, des femmes et des hommes fiers de leurs racines et rassemblés autour d’une ambition commune. 

9.7 Garage Bos du 15 janvier au 4 fev 2022

Comme des milliers d’entre vous, je souffre profondément de voir notre ville n’être plus que l’ombre d’elle-même livrée aux seules ambitions politiciennes. Nous n’acceptons plus de voir l’exécutif municipal nous trahir chaque jour davantage. Nous avons décidé d’agir pour rendre à Roissy-en-Brie sa splendeur, sa fierté, son honneur.
 
Nous savons par expérience que le courage porté par des convictions sincères peut permettre à la volonté de triompher du renoncement. Je l’ai prouvé comme chef d’entreprises depuis 20 ans en développant avec succès plusieurs activités. Je l’ai prouvé également comme responsable associatif depuis plus de 20 ans, dont plus de 15 ans à Roissy-en-Brie, en redonnant confiance aux différentes sections sportives que j’ai l’honneur de présider. J’organise avec mon équipe différents événements nationaux à Roissy, comme en avril 2015, le tournoi International Chung Do Kwan (Taekwondo).
 
Je suis fier d’avoir toujours dit ma vérité dans les différentes fonctions que j’ai occupées, refusant la pensée unique, la pression des appareils partisans et des intérêts particuliers. Mon parcours personnel est sans compromission.
 
Aujourd’hui, je me présente à la magistrature municipale avec chevillée au corps l’intime conviction qu’une autre politique est possible.
 
Oui, je suis candidat à la mairie de Roissy-en-Brie pour redonner de l’éclat à notre ville. Je rendrai à notre commune sa liberté d’agir. Seuls les Roisséens doivent décider pour eux-mêmes. Nous imposerons la transparence sur les marchés publics, les indemnités des élus et toutes les dépenses s’y afférant. Nous en finirons avec le laxisme et le clientélisme, nous mettrons en valeur les mérites et garantirons la justice sociale pour donner une chance à chacun.
 
Nous devons penser au cadre de vie de nos futures générations. J’arrêterai le bétonnage de notre ville et consulterai systématiquement les Roisséens pour chaque projet immobilier d’envergure.  
Nous favoriserons les commerces de proximité et les liaisons entre nos différents quartiers. Nous embaucherons en priorité les Roisséens dans tous les postes municipaux et favoriserons les promotions en interne.
 
Pour mettre en œuvre mon projet, je suis entouré d’une équipe d’hommes et de femmes dont le point commun est d’être honnête. Je rassemblerai des dizaines de personnes qui ont fait leurs preuves sur le terrain.


Nous comptons sur la grande majorité silencieuse d’entre vous qui ont bien compris que ces élections municipales décideraient du sort de Roissy et de notre avenir. Ensemble, ouvrons une nouvelle page de notre histoire commune.
 
Mon parti, c’est Roissy-en-Brie !


Jean-Luc Chauve

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 06/09/2019

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°45 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top
X

Copie interdite

La copie est interdite. L’ensemble des textes, images, vidéos, graphismes sont protégés par la loi sur la base du code de la propriété intellectuelle.