Chelles ► Soirée de solidarité pour l'Humanité, samedi

Chelles ► Soirée de solidarité pour l'Humanité, samedi

 

Communiqué, mercredi 3 avril

Grande soirée de mobilisation et de solidarité pour l’Humanité , samedi 6 avril, à la salle Albert Caillou,  à 18 h 30

"Est-on réellement informé par les médias ? »

« Qu’est-ce que l’information ? »

« Quels sont les liens avec la communication, le journalisme, la propagande et la manipulation par le texte et les images ? »

Au moment où les médias connaissent une réelle crise de confiance à chaque mobilisation sociale, beaucoup d’entre eux détenus par les grandes fortunes se font  les gardiens de l’ordre économique et politique en décrivant des situations caricaturales des revendications et une surenchère sécuritaire dans leurs quotidiens.

L’engagement constant de l’Humanité aux côtés des travailleurs, l’information des milieux populaires, des régions, l’action des penseurs qui contestent le système et des créateurs qui portent haut la culture, constitue un atout pour le journalisme, un atout pour la citoyenneté.

L’Humanité jouit d’une sympathie et d’un engagement à nuls autres pareils de la part de ses lecteurs, qu’ils soient militants politiques, associatifs, intellectuels, artistes ou simples citoyens attachés au pluralisme des médias.

En 2018, le nombre d’abonnés à l’Humanité et l’Humanité Dimanche a progressé et les ventes en kiosque en novembre et décembre sont bonnes. Le nombre d’utilisateurs de la plateforme numérique progresse.

Cependant notre journal doit faire face à des difficultés financières. L’aide à la presse et la défense du pluralisme est une question politique de premier ordre au moment où tant de débats et d’inquiétudes s’expriment sur les « fabriques » de « fausses nouvelles ».

L’Humanité appartient à tous ceux qui veulent toujours croire à l’émancipation collective, à la justice sociale et à la paix dans le monde. Fondée par Jean Jaurès en 1904, c’est un bien commun historique de la presse française.

Pour défendre le droit d’informer et le droit à être informé,

Pour que l’information, trop longtemps confisquée par les pouvoirs, devienne enfin un bien commun et non une marchandise

Avec la présence de Charles Sylvestre, vice-président de la société des amis de L’Humanité

Section PCF de Chelles, Vaires, Brou, Courtry (Seine-et-Marne)

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 01/05/2019

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top