Pays de Meaux ► Force ouvrière : "Grogne sociale à l'institut des métiers et de l'artisanat"

Communiqué, dimanche 10 février

Le samedi 9 février, le CFA de la chambre de métiers et de l'artisanat de Seine-et-Marne organisait sa journée portes ouvertes, clôturant ainsi la première semaine de l'apprentissage dans l'artisanat. Une partie du personnel de l'institut des métiers et de l'artisanat a profité de cet évènement pour manifester son mécontentement concernant la stagnation de leur pouvoir d'achat.

En effet le point d'indice des salariés des chambres de métiers et de l'artisanat est gelé depuis 2010.

Conscients de l'importance de cette journée pour les parents et les jeunes à la recherche d'une orientation professionnelle, les professeurs et le personnel administratif ont assuré leurs missions d'information, de valorisation et de promotion de l'apprentissage, en arborant un foulard blanc au bras. Un mouvement suivi par 69% du personnel présent ce jour-là.

Un affichage et des tracts dans l'établissement informaient les visiteurs sur la politique d'austérité salariale conduite depuis bientôt neuf ans dans le réseau national des chambres de métiers.

Les représentants des salariés de la CMA 77 entendent bien donner une suite à cette action en communiquant par tous les moyens et souhaitent que les salariés des autres chambres de métiers se joignent à leur mouvement.

Philippe Legouge, délégué syndical Force ouvrière et représentant des salariés de la CMA 77 élu

 

 

 

Publié dansLes communiqués

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.