Imprimer cette page

Pays de Meaux ► Terzéo : le député Parigi demande au gouvernement de trouver un autre site

Communiqué, lundi 21 janvier

Début janvier, le député Jean-François Parigi a adressé un courrier au ministre de l’Ecologie, François de Rugy, concernant le très contesté projet TERZEO.

Dans cette missive cosignée par Jean-François Copé, président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux et maire de Meaux, il est demandé au gouvernement de trouver un autre site d’installation à la plateforme de traitement et stockage de produits dangereux.

En effet, l’édile de Meaux et le député dénoncent les risques environnementaux et les dangers pour la santé publique de ce centre de déchets.

Par ailleurs, ils mettent en évidence l’incohérence de ce projet qui ne correspond pas à la politique d’aménagement du territoire souhaitée par les habitants et les élus du pays meldois. Jean-François Parigi rappelle que les infrastructures routières n’ont pas la capacité d’accueillir le flux de véhicules lié à l’activité de TERZEO.

Jean-François Copé et Jean-François Parigi requièrent une audience au ministre de l’Ecologie afin d’exposer les motivations de leur demande.

En parallèle de ce courrier, le député Jean-François Parigi a interpellé dans les mêmes termes le ministre de l’Ecologie, François de Rugy, à travers une question écrite au gouvernement, espérant obtenir une réponse rapide.

À l’heure où le président de la République fait des questions environnementales un enjeu majeur et où les Français demandent à être d’avantage entendus, le député espère que le gouvernement répondra favorablement à la volonté populaire rappelant que l’ensemble des communes du Pays de Meaux se sont prononcées contre le projet TERZEO.

Copie du courrier

 

 

 

 

 

Publié dansLes communiqués