La petite recette du week-end par JED ► [Vidéo] Le gâteau à la carotte pour Halloween : gentils frissons autour d'un crâne

La petite recette du week-end par JED ► [Vidéo] Le gâteau à la carotte pour Halloween : gentils frissons autour d'un crâne

Halloween, c'est la fête à ne pas manquer en octobre. Elle est revenue en France à travers une coutume d'outre-Atlantique, et quelque peu arrangée mais à l'origine, Halloween se célébrait sur le continent européen. Les Celtes (pour ainsi dire une partie des Gaulois, au Nord-Ouest, ainsi qu'en Irlande, Angleterre, Ecosse, Pays de galles) avait l'habitude de fêter la fin de l'année correspondant à la fin de l'été, une nuit de pleine lune. La fête durait une semaine. C'était il y a 2 500 ans.

Du même fait, les Celtes célébraient aussi l'année à venir. La fête payenne était destinée à créer des passerelles entre le monde des vivants et celui des morts, ces derniers perdant alors leur don d'invisibilité. C'était une sorte de voyage entre monde réel et monde imaginaire. La fête était bien sûr accompagnée de chants, et jeux rituels et de feux qui symbolisaient le renouveau. A cette époque, personne ne se déguisait en sorcière ou en diable, ni en fantôme ou vampire. Les migrations d'Irlandais et Ecossais aux Etats Unis ont transporté avec elles la tradition qui avait perduré malgré l'instauration d'une fête de la moisson par les romains conquérants d'abord, puis de la Toussaint avec le christianisme ensuite.
 
 
Garage Bos
 
Parmi les légendes emportées par les émigrés, figure celle de Jack O'lantern, il s'agirait d'un être condamné à errer à jamais entre le monde des morts et des le monde des vivants. Elle est associée à Halloween de près. En effet, l'histoire dit qu'un homme riche, avare et ivrogne, Jack, aurait feinté le diable venu chercher son âme. A sa mort, jack, ne pouvant entrer ni en enfer ni au paradis reçoit une braise incandescente de la part du diable. Il place alors celle-ci dans un navet évidé pour mettre la braise à l'abri du vent et depuis ce jour, il erre entre le monde des vivants et celui des morts et réapparaît le jour de l'ouverture de la brèche entre les deux mondes, en attente du jugement dernier. Au fil du temps, en Amérique, où le navet ne se cultivaient pas en abondance, le rave s'est transformé en citrouille, par ailleurs plus facile à évider. Voilà pourquoi les citrouilles d'Halloween sont appelées des Jack O'lantern.  
Et maintenant, le gâteau !
 
Pour 6 à 8 personnes, il vous faut :  

 

  • Carottes : 350 grammes
  • Sucre roux : 200 grammes
  • Farine : 200 grammes
  • Beurre doux : 70 grammes
  • Oeufs : 3 
  • Levure chimique : 1 sachet
  • Cannelle en poudre : 1 cuillère à café

 

Le matériel nécessaire : 

  • Une balance
  • Un robot mélangeur avec le fouet
  • Un appareil à râper
  • Un saladier
  • Un économe
  • Un couteau d’office
  • Une maryse
  • Un pinceau
  • Un moule à gâteau
  • Une feuille de papier sulfurisée
  • Un bol

 

Epluchez, lavez et râpez les carottes. Préchauffez le four à 180°C chaleur tournante. Cassez les 3 œufs dans le bol du batteur et mette-y le sucre roux puis faites blanchir.

Intégrez les carottes et mélangez. Ajoutez la levure et la farine et mélangez encore. Faites fondre le beurre et incorporez-le au mélange.

Beurrez et farinez le moule. Mettez l’appareil à gâteau dans le moule et faites cuire environ 40 minutes. 

Faites la décoration en suivant les instructions de la vidéo. Placez araignées et leurs toiles sur la nappe aux couleur d'Halloween 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 30/10/2020

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top