Cigarette ► Une seule par jour est déjà dangereux pour la santé

Une seule cigarette par jour suffirait à faire courir de gros risques au cœur des fumeurs. Des chercheurs britanniques l'ont affirmé après une étude publiée mercredi 24 janvier dans le British Medical Journal (BMJ).

Le fait de fumer une cigarette par jour apporte avec lui son risque de développer des maladies coronariennes et son cortège d'accidents vasculaires cérébraux.

"Il n'existe pas de niveau sans danger de tabagisme pour les maladies cardiovasculaires... Ne fumer qu'environ une cigarette par jour engendre un risque de développer une maladie coronarienne et de faire un accident vasculaire cérébral bien plus grand qu'attendu, à peu près la moitié de celui couru par les personnes qui en fument vingt par jour", assurent les scientifiques.

C'est encore plus évident chez les femmes. Elles font bondir de 57% le risque de maladie cardiovasculaire avec une seule cigarette par jour, tandis que les hommes l'augmentent de 48%. "Les fumeurs doivent avoir pour objectif d'arrêter plutôt que de réduire leur consommation de tabac", d'après les chercheurs. L'étude est une méta-analyse de 55 autres études publiées entre 1946 et 2015. Elle incorpore des données sur plusieurs millions de personnes.

Environ un billion d'adultes dans le monde fument, avec une prédominance dans les pays en voie de développement, avec un pourcentage de 49% pour les hommes et 11% pour les femmes.

Bien que la prévalence des fumeurs habituels ait diminué petit à petit dans plusieurs pays, le nombre global de fumeurs a augmenté et suivi l'accroissement de la population.

 

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Feuilleter le mensuel

Magjournal 77 - Mensuel N°25 - Avril 2020
 
 

Le mensuel n°25 : les solutions des jeux

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.