Taxe d'habitation ► Pas d'impôt pour la remplacer mais c'est quand même en discussion

Les Français échappent au nouvel impôt qui avait été annoncé, jeudi, par le ministre auprès du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, Jacqueline Gourault. Le ministre a finalement fait machine arrière.

Il n'y aura pas de nouvel impôt qui suivra la suppression de la taxe d'habitation dans le cadre d'une "réforme fiscale". Autant dire qu'il s'agit d'un couac gouvernemental qui aura duré quelques heures. Jacqueline Gourault avait annoncé que la taxe d'habitation, qui devrait être supprimée pour tous à l'horizon 2020, serait remplacée par un nouvel « impôt plus juste », avant de faire marche arrière dans la soirée.

Le lendemain, Bruno Lemaire, ministre de l'Économie et des Finances, a volé au secours du gouvernement en annonçant qu'il n'y aurait pas de nouvel impôt. Il a rectifié le tir et surtout la bourde de Jacqueline Gourault qui avait quand bien dû sortir l'info de quelque part... On se doute qu'après l'annonce plutôt impopulaire de la réduction de la vitesse à 80 km/h, il était difficile de faire passer une autre mesure également impopulaire. Autrement dit, ça pourrait bien ressembler à du "reculer pour mieux sauter".

En effet, la ministre auprès du ministre de l'Intérieur a annoncé que "la taxe d'habitation est définitivement abolie et ne sera pas remplacée par un autre impôt. La fiscalité locale sera entièrement repensée..."

N'empêche, elle avait quand même lâché la veille au sujet de la réforme fiscale et d'un nouvel impôt : "Je n'ai pas de date à vous donner, mais ça doit s'emboîter avec la fin de la taxe d'habitation... On commence les discussions dès maintenant".

Toujours selon Jacqueline Gourault, avant le rattrapage de Bruno Lemaire, le "grand débat" tournerait autour du passage d'un système (...) où vous demandez une part d'un impôt national (...) ou de la conservation (...) des impôts locaux qui sont prélevés sur une assiette qui est définie et avec des taux qui sont fixés ?"

Autrement dit, à quelle sauce, quoiqu'il en soit pimentée, les Français vont-ils être mangés ?

Il est conseillé de préparer la mie de pain pour éponger et limiter les dégâts...

 

 
Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top