Enquête santé ► Les femmes enceintes boivent encore de l'alcool

Ce n'est pas nouveau, l'alcool n'est pas bon pour les bébés à naître. Pourtant, plus de la moitié des femmes interrogées reconnaissent avoir bu de l'alcool pendant qu'elles étaient enceintes.

Les chercheurs français à l'origine de l'étude ont posé la question à 837 femmes enceintes françaises. Ainsi, 52,2% des femmes interrogées reconnaissent avoir bu de l'alcool au moins une fois pendant qu'elles étaient enceintes. 13,7% d'entre elles indiquent même avoir consommé 5 verres d'alcool ou plus durant la même période.

La consommation d'alcool durant la grossesse chez les Françaises ressemble ainsi plus à des épisodes ponctuels de consommation excessive plutôt qu'a une consommation régulière, soit un verre plus d'une fois par semaine. Le phénomène serait dû à une méconnaissance des mamans concernant les risques de l'alcool pour le bébé.

On en entend bien encore déclarer pendant un anniversaire et se laissant servir un verre : "Non mais là c'est exceptionnel" ou bien "Une petite flûte de champagne, ça ne fait pas de mal" ou encore "Dans mon état, je peux bien me faire un petit plaisir..." . C'est comme pour la cigarette d'ailleurs, mais ça c'est encore un autre problème...

La consommation d'alcool durant la grossesse, même lorsqu'il est pris en faible quantité, est susceptible d'avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant car l'alcool ingéré par la mère passe dans le sang du fœtus, via le placenta. Plus la consommation aura lieu tôt durant la grossesse, plus les risques seront élevés.

Lorsqu'une femme enceinte consomme un verre d'alcool, on constate autant d'alcool dans son sang que dans celui du bébé, mais plus encore en proportion dans celui de son bébé, sachant le poids du fœtus et compte tenu du fait que son foie et son rein ne sont pas encore capables d'éliminer l'alcool. Les risques pour le fœtus sont d'autant plus importants que la consommation d'alcool intervient tôt dans la grossesse. Les effets de l'alcool sur le fœtus sont particulièrement néfastes sur son système nerveux central.

Risques pendant la grossesse
  • Risque de fausse couche
  • Accouchement prématuré
  • Retard de croissance du fœtus
Chez l'enfant
  • Troubles psychiques ou du comportement de l'enfant :
    • D'apprentissage.
    • De la mémorisation.
    • De l'attention
Le syndrome d'alcoolisation fœtale est la principale cause non génétique de handicap mental chez l'enfant.

Les médecins recommandent la tolérance zéro durant la grossesse.

Conclusion : Mesdames, si vous attendez un enfant, buvez du substitut de champagne à Noël. Eh oui, le champagne, c'est aussi de l'alcool.

Source Relax News

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top