Jardin ► Pas de pulvérisation pour la pollinisation

Il est recommandé de ne pas pulvériser les arbres en fleur sous peine de les rendre inutilisables pour les abeilles qui ne pourraient pas non plus effectuer la pollinisation.

Les produits traitants peuvent perturber les abeilles en camouflant les éléments, particulièrement le parfum qui sert aux petits animaux à repérer les fleurs bonnes à butiner.

Et pour attirer les abeilles et ainsi se faire polliniser, les végétaux qui ne peuvent pas se reproduire sans l'aide des insectes pollinisateurs doivent séduire !

Si le vent se charge de transporter le pollen chez certaines d'entre elles, chez les autres, les courants d'air ne suffisent pas (pollen trop lourd, trop collant, peu abondant...). Alors les insectes entrent en scène, butinent une fleur après l'autre, dispersent le pollen et permettent la fécondation d'une fleur par le pollen d'une autre fleur de la même espèce, située à une distance plus ou moins grande.
Encore faut-il les attirer !
Les plantes étant immobiles et plutôt, disons-le, silencieuses, elles doivent déployer des trésors d'ingéniosité pour se faire remarquer de la gent ailée. Et là, elles font appel aux armes qu'elles ont à leur disposition : couleur, forme, taille et parfum des fleurs.
Mieux que Chanel ou Givenchy...

Et en plus ça nourrit

Pour les abeilles et leurs acolytes pollinisateurs, le parfum des fleurs est irrésistible et par-dessus tout, le nectar qu'elles vont en retirer constitue leur nourriture. Les gourmandes sont des plus sensibles aux odeurs grâce aux récepteurs olfactifs situés sur leurs antennes. Les papillons de nuit sont les champions de l'odorat : ils sont capables de repérer une fleur odorante à plusieurs centaines de mètres.

C'est d'ailleurs sur le parfum, plus que sur l'aspect, que jouent les espèces végétales à floraison nocturne ou dont les fleurs restent épanouies la nuit afin d'être pollinisées par des insectes nocturnes, comme le jasmin, le chèvrefeuille, le tabac ou encore, comme son nom l'indique clairement, la belle de nuit.

Cependant le parfum joue aussi son rôle durant la journée : les insectes apprennent à reconnaître le parfum de chaque fleur. Le parfum est constitué d'une association de plusieurs molécules odorantes, qui le rend unique. Les animaux l'associent au nectar, au pollen ou aux cires odorantes dont ils se nourrissent.

Parmi les fleurs nectarifères les plus parfumées figurent le faux acacia, appelé aussi robinier, le buddléia (celui-là sent directement le miel !) ou encore le tilleul... Même pour un nez d'humain, les fleurs des trois sortes d'arbres sont un vrai délice. D'ailleurs, on en mange aussi puisqu'on fait des beignets d'acacia.

Pour les abeilles et autres pollinisateurs, les fleurs nectarifères ne sont pas forcément parfumées.

Par contre, vous pouvez poser sur les troncs des fruitiers des bandes engluées pour piéger les fourmis et autres insectes qui tenteraient d'escalader l'arbre par le tronc et qui eux ne volent pas.

Les pollinisateurs

Les acteurs de la pollinisation sans laquelle certaines espèces d'arbres disparaîtraient purement et simplement : abeilles, bourdons, mouches, guêpes, papillons, cétoines et autres petits scarabées... 

Publié dans Le coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.