Courtry ► Course-poursuite à étapes sur la Francilienne

Courtry ► Course-poursuite à étapes sur la Francilienne

Ilyes, 19 ans, roulait sur la Francilienne à hauteur de Pomponne, dimanche 14 février, quand deux motards de la police nationale lui ont fait signe de les suivre jusqu'à la prochaine sortie. Appréhendant le contrôle car n'ayant pas le permis de conduire, Ilyes a tenté de semer les policiers.

Il était 12 heures 35 lorsque deux motards de la police qui patrouillaient sur l’A104 ont repéré une voiture de marque Smart qui, en plus de rouler à vive allure, dépassait les autres véhicules par la droite et mordait sur les bandes blanches. Les policiers, voulant contrôler le véhicule, se sont portés à sa hauteur et ont fait signe au conducteur de les suivre jusqu'à la prochaine sortie, direction Chelles.

Ilyes a d’abord fait mine d’obtempérer et a commencé à s’engager dans la bretelle de sortie puis a fait une embardée pour retourner sur l’autoroute. Les deux policiers ont alors lancé leurs machines à plus de 150 km/h pour revenir à la hauteur de la voiture. Il ont à nouveau intimé l'ordre au conducteur de les suivre vers la sortie 7, direction Villevaudé. Cette fois, Ilyes a obtempéré. Cependant, quand un des motards s'est présenté pour lui prendre les clefs de la voiture, il a redémarré sur les chapeaux de roues en manquant d’écraser le fonctionnaire.

Et la course s'est poursuivie en direction de Courtry, au cours de laquelle le véhicule s’est déporté vers une des motos et l'a touchée au niveau de la sacoche arrière droite. Le motocycliste expérimenté est parvenu à garder le contrôle de son engin. La voiture a pris des sens interdits, percuté plusieurs voitures stationnées avant d'être obligée de s'arrêter dans Chelles du fait de la circulation densifiée. Cependant, le conducteur a attendu que les policiers se placent devant sa portière pour l’ouvrir brutalement, manquant de renverser les motos. Ayant enfin compris qu'il se sèmerait pas les motocyclistes, Ilyes s'est enfui à pied. Problème : un cours d’eau lui a barré la route. Malgré la température hivernale qu’affichait le mercure ce dimanche, le fuyard a plongé dans l'eau. Les policiers ne l’ont pas poursuivi sur le quai pour éviter qu'il panique et se noie. Une demi-heure plus tard, un policier a aperçu Ilyes, avec son discret survêtement blanc et rose, dans la cour d’une entreprise de la ZI de Courtry, où il a finalement été interpellé. 

Placé en garde à vue, il a comparu devant le juge, mardi 16 février. Le tribunal n’a pas réussi à comprendre ce qui avait poussé Ilyes à mettre tant d’énergie à fuir. Le véhicule ne transportait rien d’illicite. L’intéressé a expliqué : « J’ai déjà raté le permis une fois. Je pensais que si je me faisais prendre, je serais interdit d’examen pendant cinq ans. J’ai une promesse d’embauche si j’obtiens mon permis ». Il a décrit sa réaction comme « un coup de folie »

Ce coup de folie lui a valu 15 mois de prison avec sursis et 140 heures de travail d’intérêt général.

 

Roissy Pays de France musée du 11 avril au 11 mai 2021

 

Dernière modification le mardi, 02/03/2021

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top