Imprimer cette page

Le Mesnil-Amelot ► Des retenus au centre de rétention administrative déclenchent une émeute à cause du test PCR

Le Mesnil-Amelot ► Des retenus au centre de rétention administrative déclenchent une émeute à cause du test PCR

 

Un groupe de personnes retenues au centre de rétention administrative (CRA), au Mesnil-Amelot, ont provoqué une émeute et déclenché un incendie pour protester contre l'imposition du test PCR de dépistage du Covid avant de pouvoir embarquer dans un avion. Les faits se sont produits hier, mercredi 20 janvier. 

Ils étaient soixante-dix à se rebeller au bâtiment n°3 du centre administratif, contre le fait de devoir passer un test PCR, celui-ci devant révéler un résultat négatif au Covid pour que chaque retenu au CRA puisse prendre l'avion. Les destinations d'expulsion sont, la plupart du temps, leur pays d'origine. 

8.7 - Garage Bos du 11 au 25 sept 2021

Hier, vers 11 h 10, les étrangers en situation irrégulière sur le territoire français, retenus au CRA, se sont révoltés contre l'imposition du test remettant en cause leur expulsion en cas de résultat négatif. Le mouvement n'aurait pas engendré de blessé. Deux personnes ont été conduites à l'infirmerie pour avoir pris du gaz lacrymogène au visage. 

Les pompiers sont intervenus pour éteindre le feu  et celui-ci a été maîtrisé vers 12 h 30. Cependant, d'après La Cimade, association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les personnes qui demandent l'asile, les retenus ont été transférés dans un autre bâtiment car les deux qui ont brûlés sont inutilisables. 

Par ailleurs, plusieurs des émeutiers ont été placés en garde à vue.  

Les modalités de voyage en avion, pour les retenus ou les autres voyageurs, sont stricts et le résultat négatif au test de dépistage récent du Covid est obligatoire dans tous les cas pour pouvoir prendre l'avion. 

 

8 - Abonnement au mensuel du 11 sept au 30 oct 2021

 

 

Dernière modification le jeudi, 21/01/2021

Publié dansFaits divers