Bailly-Romainvilliers ► Un policier percuté par une voiture de police 

Bailly-Romainvilliers ► Un policier percuté par une voiture de police  © Google view

Un policier a été renversé par une voiture de la brigade anti-criminalité (Bac) qui poursuivait un automobiliste en fuite, dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 décembre, à Bailly-Romainvilliers. 

Le policier de la compagnie départementale d’intervention (CDI) était en train de ranger une barrière à l'issue d'une opération de contrôle, avenue Paul-Seramy, lorsqu'il a été percuté par la voiture de ses collègues de la Bac qui poursuivaient un automobiliste ayant refusé de se soumettre à leur contrôle. 

Le policier, après voir été grièvement blessé, est décédé à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, à Paris. Agé de 33 ans, il était célibataire, sans enfant. 

L'automobiliste qui franchi le barrage du contrôle routier, a été interpellé. En état d’ébriété etconduisant sans permis, il a été mis en examen et placé en détention provisoire. On lui reproche également les faits de rebellion et menaces de mort sur personnes dépositaires de l’autorité publique. 

Le maire de Bailly-Romainvilliers, Anne Gbiorczyk, rapporte : « Le véhicule venait de l’autoroute A 4, en provenance de Paris. Il s’agit d’un épouvantable accident. Déjà, mercredi 18 novembre, un automobiliste avait refusé d'obtempérer lors d’un contrôle d’attestation dérogatoire sur la route départementale 406 et, en prenant la fuite, il a failli renverser un policier. » 

Selon les premiers éléments de l'enquête, le policier qui conduisait le véhicule de fonction "n'aurait commis aucune faute de conduite". L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie pour déterminer les circonstances exactes de l'accident. 

 

 

Dernière modification le samedi, 12/12/2020

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top