Noisiel ► Une adolescente de 15 ans poignardée dans un appartement sous-loué

Noisiel ► Une adolescente de 15 ans poignardée dans un appartement sous-loué

 

Une adolescente de 15 ans a été poignardée au ventre, vendredi 16 octobre, à Noisiel, dans un appartement cours du Buisson. Des suspects ont été interpellés.

Les faits se sont produits alors que la jeune-fille sous-louait le logement. L'adolescente a reçu plusieurs coups de couteau au ventre. Gravement blessée, elle a été transportée d'urgence à l'hôpital Necker-Enfants malades (Paris XVe) et s'y trouvait toujours mercredi 21 octobre. Il est possible que le couteau lui ait perforé le foie. 

Garage Bos

Après avoir été opérée, l'adolescente, domiciliée à Montreuil (Seine-Saint-Denis) a pu déclarer aux enquêteurs qu'elle sous-louait l'appartement pour s'y prostituer. L'agression aurait eu lieu aux environs de 6 heures du matin.

Ce jour-là, deux clients âgés d'une vingtaine d'année ont prévenu les policiers après avoir trouvé la jeune-fille blessée dans l'appartement. L'un d'eux était en possession de la clé du logement. Aux policiers, ils ont indiqué avoir aperçu des individus qui avaient fait irruption dans l'habitation. D'après les témoignages des deux jeunes, ce sont eux qui auraient poignardé la victime. Sur place, les enquêteurs ont bien retrouvé le téléphone portable de la victime qui contenait des SMS à caractère sexuel, des préservatifs dont certains usagers et d'autres encore dans leur emballage, des gels lubrifiants et plus de mille euros en espèces. 

Un troisième homme, le locataire légitime de l'appartement, âgé de 36 ans, a été interpellé, lundi 19 octobre à son domicile, au Mesnil-Amelot. Chez lui, les enquêteurs ont retrouvé la somme de trois mille euros ainsi qu'une arme de poing factice. Selon une source policière, il aurait expliqué qu'il envisageait de sous-louer une seconde chambre dans la location qui en contenait plusieurs. Malgré tout, il a nié toute implication dans de la prostitution, racontant qu'il louait l'appartement à deux jeunes hommes et pensait que la jeune-fille était une de leurs amies. 

Les deux jeunes gens qui ont dit avoir découvert la victime ont également été interpellés. Les trois mis en cause ont été présentés au tribunal correctionnel de Meaux, mardi 20 octobre.

 

CCI novembre - décembre

 

Dernière modification le lundi, 02/11/2020

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°31 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top