Meaux ► Un jeune homme entre la vie et la mort après avoir été agressé à coups de couteau et de marteau

Meaux ► Un jeune homme entre la vie et la mort après avoir été agressé à coups de couteau et de marteau

Un jeune homme âgé de 19 ans a été agressé hier, dimanche 14 avril, aux environs de 14 heures, à Meaux, rue Nicolas-Boileau. Entre la vie et mort, il a été transporté à l'hôpital par hélicoptère.

Un jeune homme a été sauvagement agressé dans le quartier de Beauval, rue Nicolas-Boileau. Ses attaquants l'ont frappé à la tête avec un marteau et lui ont asséné des coups de couteau au thorax, lui perforant un poumon et le foie.
La victime retrouvée dans les buissons qui bordent la rue Boileau a été héliportée à l'hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne), dans un état critique.
Les agresseurs ont pris la fuite mais ont été repérés tandis qu'ils montaient dans une voiture et ont été signalés à la police municipale par des témoins qui avaient entendu crier et aperçu la scène. La vidéo-surveillance a permis de localiser les malfaiteurs et les policiers municipaux les ont interpellés sur le parking situé boulevard du Maréchal Bessières.
Les trois agresseurs, âgés de 18, 19, et 24 ans, de même que leur victime, sont déjà défavorablement connus des autorités pour trafic de drogue et violences.
D'ores et déjà l'enquête s'orienterait vers un règlement de comptes.
Les interpellés sont toujours en garde à vue à l'heure où nous publions cet article.

 

 

Dernière modification le mercredi, 01/05/2019

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.