Villevaudé ► Deux cambriolages dans la même rue, le même jour : une victime raconte

Deux voisins résidant rue de Poitou, à Villevaudé, ont été victimes le même jour, lundi 3 décembre, d’un cambriolage. L’un d’entre eux a livré son témoignage à Magjournal.

Danièle, 66 ans, est encore choquée. Elle réside à Villevaudé depuis trente-cinq ans, non loin de la maison de retraite SNCF, et n’avait encore jamais vu ça. Pour elle, « un cambriolage, c’est comme un viol » : « Quand on découvre qu’on a été cambriolé, on passe par différents stades : le choc, la haine puis l’envie irrésistible de nettoyer de fond en comble sa maison ».

« On a attendu la police avant d’entrer »

Lundi, alors que la retraitée rentrait à 16 heures d’une randonnée avec son époux, elle a constaté qu’il n’y avait plus sa voiture Nissan Quashqai dans la cour. « On a fait le tour par le jardin et l’on s’est aperçu qu’il y avait une fenêtre de la maison qui était ouverte. Alors, on a tout de suite compris. On a aussitôt appelé la police car on nous avait dit que, dans ces cas-là, il fallait immédiatement les prévenir avant d’entrer dans les lieux ».

Même les cadeaux de Noël

et la tirelire de sa petite fille

Avec les fonctionnaires, qui sont arrivés rapidement, le couple découvre sa maison sens dessus dessous. « Tout était retourné. Ils ont fait main basse sur mes bijoux, mes papiers d’identité, mon chéquier et ma carte bleue, des bibelots, un sac en cuir de marque, les cadeaux de Noël que nous avions préparés, les clés de notre Nissan Quashqai, qui avait six mois et avec lequel ils sont repartis. Ils n’ont pas trouvé les papiers de mon mari, ni sa carte bleue, mais ont pris mon ordinateur portable, la tirelire de ma petite-fille et même ses jeux vidéo » souffle Danièle, qui évalue son préjudice à 35 000 euros.

La voisine croise une voiture suspecte à l’arrêt

Elle poursuit : « En fait, ils ont cambriolé ma voisine juste avant nous. Chez elle, c’était pire : tout a été retourné, saccagé. Alors qu’elle sortait de chez elle, vers 15 heures, elle s’est souvenue avoir croisé des types qui attendaient dans une voiture. Elle a trouvé ça bizarre, mais a poursuivi son chemin. Ils étaient au moins deux puisqu’ils sont repartis avec leur propre voiture et la mienne. Un jardin sépare nos deux maisons et c’était pour eux une belle opportunité de s’introduire chez nous ».

Dans les deux habitations cambriolées, une unité de la police scientifique a retrouvé plusieurs traces papillaires, qui pourront faciliter les recherches si les voleurs sont déjà fichés. De même, la bande vidéo de la caméra surveillant la rue a été réquisitionnée. « Les voleurs ont essayé de démarrer la voiture de ma voisine, une Mercedes, mais ils n’y sont pas arrivés car il manquait une pièce dessus. On doit forcément apercevoir leur véhicule car la cour commune, qui dessert nos deux maisons, est en impasse »espère Danièle.

 

 

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°29 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.