Imprimer cette page

Thorigny-sur-Marne ► Tennis club et voisinage : des feux dans les haies

Des feux se sont déclarés dans différentes haies de thuyas et autres arbustes, à Thorigny-sur-Marne. Les incendies se sont produits à plusieurs reprises depuis le 1er juillet, le dernier en date était celui au Tennis club, mercredi 25 juillet.

Le secteur du Tennis club est la proie d'incendies depuis le début du mois. Le dernier date du 25 juillet et c'est la haie de thuyas qui entoure le Tennis club, rue d'Annet, qui a brûlé. Le feu a pris en début d'après-midi et a détruit toute la haie. Les pompiers l’ont heureusement maîtrisé rapidement, et les dégâts matériels, outre la haie, concernent le crépi du club-house cloqué et noirci, la peinture intérieure noircie et un câble de télécommunication qui a été sectionné. L'enquête a été confiée au commissariat de police de Lagny-sur-Marne pour déterminer l’origine des faits.

Ce n’était pas la première fois que des incendies se produisaient dans le quartier. En effet, plusieurs propriétés situées chemin du Moulin-à-Vent, en prolongement de la rue d’Annet, ont subi le même sort. Josiane*, habitante du secteur, témoigne au sujet des actes qu’elle a du mal imaginer autrement que "volontaires" : "Le 1er juillet, la haie d’une maison contiguë au clos de la Bergerie a brûlé. Le 16 juillet, le feu a pris sur le merlon qui se trouve de l’autre côté du chemin et le sépare du nouveau centre Intermarché. Le 25 juillet, en même temps qu’au tennis, un feu s’est déclenché sur une haie derrière laquelle se trouve la citerne de gaz qui alimente le chauffage de la maison et un autre foyer d’incendie a pris sur le talus de séparation d'Intermarché".

Pour les enquêteurs, il est difficile de croire que les incendies sont accidentels, d'autant que le grillage d'une clôture a été découpé.

Josiane souligne : "Plusieurs incendies en si peu de temps, proches les uns des autres et se déclenchant vers 15 heures, me font penser que ce sont des actes de malveillance ». 

L’intervention des pompiers a évité à chaque fois que les dommages soient plus importants.

*Le prénom a été changé.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="89583,89585,89584,89582"]

 

 

Publié dansFaits divers