Saint-Pathus ► Victime d'un accident de la route, le pompier Adrien Tran Van a succombé à ses blessures

Adrien Tran Van, 20 ans, habitant de Saint-Pathus, sapeur pompier au CIS (Centre d’intervention et de secours) de Dammartin-en-Goële, est décédé samedi 3 février à l’hôpital Beaujon de Clichy (Hauts-de-Seine).

Alors qu’il circulait à moto, vendredi 2 février, sur la route départementale 9E à proximité de Saint-Pathus, le jeune homme avait été percuté de face par une automobiliste qui doublait une voiture. Grièvement blessé, il avait été héliporté à l’hôpital Beaujon où il est finalement décédé, dimanche.

« Il faisait l’unanimité »

Adrien Tran Van avait été JSP (Jeune sapeur pompier) dès l’âge de 12 ans à Dammartin-en-Goële, puis pompier volontaire. Il venait d’être recruté comme sapeur pompier au CIS de Mitry-Mory, avant de passer son concours de professionnel.

Adrien faisait l'unanimité autour de lui, tant à Dammartin qu'à Mitry, et les pompiers du secteur « pleurent un collègue, mais aussi et surtout un ami ».

L’hommage poignant de son frère jumeau

Romain, son frère jumeau, également sapeur pompier volontaire à Dammartin et sapeur pompier professionnel à Saint-Germain-sur-Morin, lui a délivré un dernier message sur les réseaux sociaux dont voici un extrait : « ...Mon cœur reste noué et mes yeux ne cesse de se remplir de larmes 😢... J’arrête pas de me remémorer tout les souvenirs de toi de nous, chacun auxquels tu as pu être présent, il n’y a que ceux-là qui me viennent à l’esprit vu qu’il n’y en a pas de mauvais... »

Les commentaires et condoléances sont nombreux sur les réseaux, soutenant dans la peine la famille d'Adrien.

 

Capture Facebook

 

Publié dans Faits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.