×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 587

Meaux - Chauconin ► Le blocage de la prison s'intensifie

Le mouvement de protestation lancé par les syndicats représentant le personnel de l’administration pénitentiaire s’est durci, ce matin, jeudi 18 janvier, devant les portes de la maison d'arrêt de Meaux - Chauconin.

Depuis lundi, la grogne ne cesse de monter parmi les surveillants de prison et la maison d’arrêt de Meaux - Chauconin, de même que plusieurs établissements pénitentiaires d'Ile-de-France sont touchés par le mouvement.

C’est l’agression dont ont été victime trois surveillants de la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) par un détenu djihadiste, qui a mis, jeudi dernier, le feu aux poudres. L’intervention, mardi 16 janvier, de Nicole Belloubet, ministre et garde des sceaux, n’a pas satisfait les revendications du personnel de l’administration pénitentiaire.

Le mouvement se durcit

Un feu de pneus et de palette a été allumé sur la route menant à la prison de Meaux - Chauconin, tandis que plusieurs fonctionnaires manifestent depuis 6 heures du matin devant le portail d'accès pour dénoncer leurs conditions de travail. Ils n'excluent pas un blocage total de l’établissement pour une durée indéterminée.

 

 

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Programme TV

L'agenda

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°27 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.