Chelles ► Zone industrielle : un incendie ravage le toit de la société First-Plast

Un incendie s’est déclaré dans un entrepôt de First-Plast-France, société spécialisée dans les produits en plastique, rue de la Trentaine, dans la zone industrielle de Chelles, cet après-midi, vendredi 22 septembre.

L’alerte a été donnée à 14 heures. Deux ouvriers effectuaient des travaux sur le toit de l’usine et des flammèches seraient à l'origine de l’incendie selon les premières constatations.

Le personnel a rapidement été évacué. Une personne a été légèrement blessée, plus dans sa précipitation à quitter les lieux que par les conséquences de l’incendie lui-même.

Par mesure de sécurité, les policiers ont fait évacuer les employés des deux entreprises jouxtant les lieux de l'incendie.

Au moment où nous mettons en ligne, les pompiers sont en passe de venir à bout de l’incendie. D’épaisses volutes de fumée noire s’échappent encore du toit, entièrement ravagé par les flammes.

Les policiers ont bouclé le secteur
La police a bouclé le périmètre du sinistre, soit du Pont de l’Aulnoy, à Chelles, jusqu’à la cité Paul-Algis, à Vaires-sur-Marne, puisque l’entrepôt se situe entre ces deux communes.

La circulation dans le secteur est fortement déconseillée pour l'instant.

La préfecture a publié un communiqué dont voici un extrait :

"(...) Deux ouvriers ont été légèrement blessés. 87 pompiers sont intervenus et d'importants moyens de lutte contre l'incendie ont été mis en œuvre. La cellule chimique du service départemental d'incendie et de secours s'est rendue sur place pour déterminer la nature du dégagement de fumée. Les prélèvements effectués dans l'atmosphère n'ont pas montré de toxicité particulière même si une gêne olfactive peut être ressentie en dehors du périmètre de sécurité. Toutefois par mesure de précaution vis à vis des enfants scolarisés une recommandation a été donnée aux établissements scolaires des communes limitrophes de ne pas faire sortir les élèves avant la fin des cours. Les eaux d'extinction de l'incendie ont ruisselé dans la Marne entraînant une pollution aquatique et la mort de poissons. Des barrages flottants ont été mis en place et le réseau d'eau pluviale a été obturé pour limiter l'impact sur l'environnement.

 
 

Publié dansFaits divers

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top