Imprimer cette page

Meaux ► Beauval : la police prise à partie

 

Faits divers -

La police n'est pas épargnée par les trouble-fête. A Meaux, dans le quartier de Beauval, une patrouille a eu fort à faire avec trois individus.

La rue Pierre-Clostermann a été quelque peu animée aujourd'hui, vendredi 20 mai. A 0 h 30, alors qu’ils procédaient à un contrôle d’identité, des policiers ont été pris à partie par trois individus, âgés de 20 à 21 ans.

Insultes et menaces ont vite fusé à l’égard des représentants de l’ordre et un fonctionnaire s’est même vu violemment agrippé par le col par l’un des noctambules. Voyant que l'affaire dégénérait, les deux acolytes de l'agresseur ont préféré prendre la fuite.

Le policier a dû faire usage de sa bombe lacrymogène pour se dégager de l’étreinte du forcené qui a finalement, lui aussi, pris ses jambes à son cou. Sa carte nationale d’identité étant toutefois restée sur place au cours de l’échauffourée, son interpellation apparaît imminente.

Publié dansFaits divers