Tribune libre ► Obligation de quitter le territoire français

Madame Nouchka Kanku, en dépit de ses demandes de régularisation, fait aujourd’hui l’objet d’une obligation de quitter le territoire français émise par Monsieur le Préfet de Seine-et-Marne.

Arrivée en 2010, à l’âge de 18 ans, avec un visa touristique, Nouchka venait rejoindre sa famille, alors qu’elle venait de perdre son grand-père et que sa grand-mère, malade, ne pouvait plus s’occuper d’elle en République Démocratique du Congo.

Restant sans soutien au pays, son père ayant renoncé à ses responsabilités dès sa petite enfance, elle se trouvait dans l'absolue nécessité de rejoindre sa mère, devenue française et travaillant comme infirmière, ainsi que ses trois frères et sœurs français.

Nouchka réside donc en France depuis cinq ans, et à Mitry-Mory depuis deux ans. Active et dynamique, elle ne cesse de donner des preuves de sa puissante volonté d'intégration. Elle participe au conseil de la jeunesse mitryenne et a montré sa détermination et son énergie sur un chantier d’insertion en 2014. Elle donne des cours de danse dans le cadre d'un centre social Villepinte. Elle joue également un rôle actif dans l’éducation de ses frères et sœurs.

Nouchka a désormais une vie remplie à Mitry-Mory. Elle ne souhaite qu'une chose : pouvoir travailler et vivre simplement en France. Mais les autorités persistent à vouloir la lui retirer en l’envoyant dans un pays où elle n’a plus ni famille, ni amis, ni attaches.

C’est pourquoi, face à cette injustice, un collectif de soutien s’est créé autour d’elle, regroupant : le Réseau Éducation Sans Frontière (RESF), le comité Femmes Solidaires de Mitry-Mory, l’association Espérance, l’Union Locale CGT de Mitry-Mory, les sections PCF, PS et EELV de Mitry-Mory, et la municipalité de Mitry-Mory.

Ce collectif appelle au rassemblement autour de Nouchka pour obtenir sa régularisation et vous invite à son parrainage républicain, le samedi 14 mai, à 9 heures, salle Jacques-Prévert.

La mairie de Mitry-Mory

Lu 6785 fois
Publié dansTribune libre

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Go to top