Vie locale

Vente par correspondance ► Une société condamnée pour escroquerie

Le Consortium Publicitaire Européen* (CPE) reprochait au Réseau anti-arnaques, partenaire de l’association de défense des consommateurs, UFC Que choisir, d’avoir inscrit « Les délices d’Annie », « Délices et gourmandises » et « Natur’santé ». dans "la liste noire des catalogues à éviter".

Les deux associations dénonçaient l’organisation de loteries « bidons ». Le CPE a été débouté de sa demande le 11 mars par la 17e chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Selon l’UFC que Choisir, « De nombreuses sociétés de vente par correspondance organisent des loteries commerciales dotées de plusieurs milliers d’euros afin d’inciter les destinataires de leurs catalogues à passer commande. En réalité, il s’agit souvent de loteries factices, les lots promis n’étant attribués qu’après un tirage au sort, ce qui est, en général, pas ou mal précisé. Des pratiques condamnées à plusieurs reprises par la justice ».

Le TGI a rejeté la demande du CPE. Selon les juges, les critiques du Réseau anti-arnaques sont fondées sur « les réclamations de près d’une centaine de clients » qui reprochent les courriers « singeant des actes officiels » ou qui font « croire faussement au destinataire qu’il est le gagnant d’un prix de plusieurs milliers d’euros remis le plus souvent sous la condition qu’il commande les produits du catalogue ». Non seulement, le CPE a perdu son procès mais il devra payer à Réseau anti-arnaque des dommages-intérêts et les frais de justice. Il est néanmoins probable que le CPE fasse appel de la décision.

*Le Consortium Publicitaire Européen est spécialisé dans l’offre d’ouvrages concernant la santé et le bien-être destinés aux seniors.

Voir aussi : http://consortium-publicitaire-europeen.publicoton.fr/

Publié dansVie locale

Elections ► Jean-Jacques Barbaux présidera le Conseil départemental

Jean-Jacques Barbaux n’avait qu’un challenger, mais il en avait un : Arnaud de Belenet. Jean-Jacques Barbaux, UMP, président de l’Union des maires de Seine-et-Marne, maire de Neufmoutiers-en-Brie, deviendra le nouveau président du Conseil départemental après avoir emporté l'élection contre Arnaud de Belenet, UMP également. La décision a été votée hier soir, lundi 30 mars, à Melun. Les 38 membres de la majorité au conseil se sont exprimés : 21 ont donné leur voix à Jean-Jacques Barbaux et 17 à Arnaud de Belenet qui, s’il ne gagne pas la présidence, devrait occuper un siège de vice-président.

Jean-Jacques Barbaux était donné favori pour la présidence du conseil départemental. Ça n'a pourtant pas empêché deux autres UMP, Arnaud de Belenet et François Oneto, de tenter de ravir le poste, "par surprise".

François Oneto n'est pas allé au bout et s'est incliné avant le vote. Pourquoi Arnaud de Belenet a-t-il choisi de tenir tête au poids lourd Barbaux ? La question reste entière mais les hypothèses se formulent du côté des autres élus : "Stratégie intelligente ou tentative immature ? Peut-être un peu trop assuré après les bons chiffres de sa réélection, dimanche, sur le canton de Serris (67,9 %), avec son binôme Valérie Pottiez-Husson ?"

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► 1 000 spectateurs à l'incontournable concert de l'Harmonie

Le concert de l'Harmonie municipale est devenu une institution au fil des années. Samedi soir, 28 mars, pour l'ouverture du gala, l'orchestre Ecorce, composé de 59 musiciens dirigés par Sylvain Leclerc, nouveau directeur de l'Harmonie, a donné des frissons d'émotion au public. Sylvain Leclerc avait tout particulièrement soigné l'entrée en matière avec Kazan,  l'ouverture de la Fuite en Egypte d'Hector Berlioz, et Pelléas et Mélisande (suite et orchestre) de Gabriel Fauré.

Après l'entracte, 140 enfants de la formation musicale du conservatoire, dirigés par Isabellle Georget et Sophie Daviet, accompagnés de l'orchestre ont chanté pas moins de douze répliques.
Les parents, sous le charme, s'activaient cependant à immortaliser l'événement et mitrailler à grand renfort d'appareils photo et caméras, leurs petits prodiges.
Le chœur Tutti Canti a également subjugué l'assemblée avec des reprises comme Lavender Blue, du film  Bella Notte du film (qu'on trouve aussi dans le dessin animé La Belle et le clochard) et Tout le monde veut devenir un cat, un air de jazz des plus swinguant extrait des Aristochats.
De nombreuses personnalité avaient fait le déplacement pour l'occasion. Corinne Dupont, le maire, et  Jean-Pierre Bouton délégué à la Culture, ont félicité les musiciens et leur ont offert des bouquets de fleurs.
La soirée était exceptionnelle. Odile grande, fan de musique classique, ne manque pas le rendez-vous grandiose :
" C'est toujours un plaisir, l'Harmonie de Mitry-Mory est prodigieuse ! Elle sera à Compans à la salle Colluche, dimanche 12 avril. Il ne faut pas manquer ça".    
La galerie photos

[gallery type="square" size="medium" ids="1051,1052,1053,1054,1055"]

Publié dansVie locale

Elections départementales en nord 77 ► La droite grande gagnante

Dans le nord de la Seine-et-Marne, la droite a remporté huit cantons sur dix.

Sur les deux cantons à majorité à gauche, celui de Champs-sur-Marne a été remporté par l’actuel président du Conseil général (Vincent Eblé, PS) et son binôme, en affichant une immense particularité avec ses 100 % des votes exprimés. C’est qu’en face, ne se dressait que l’abstention.

Dans le canton de Mitry-Mory, jusqu’au bout, la gauche a senti le vent du FN souffler parmi les électeurs qui ont finalement penché pour le binôme Corneille (DVG)- Margaté (PCF).

Les huit autres cantons ont été remportés par l’UMP ou le couple UMP-UDI

Les élus dans les cantons du nord 77

Canton de Champs-sur-Marne ► Elu : PS (Eblé / Gobert) avec 100 %  (abstention 74 %).

Canton de Mitry-Mory ► Elu : DVG-PCF (Corneille / Margaté) avec 54,7 %  contre FN (Gaffet / Rumiej) avec 45,3 %.

Canton de Chelles ►Elu : UDI-UMP (Netthavongs / Rabaste) avec 73,7 % contre FN (Ridore / Claude) avec 26,3 %.

Canton de Claye-Souilly ►Elu : UMP (Morin / Pasquier) avec 59 % contre FN (Lotte / Troussard) avec 41 %.

Canton de La Ferté-sous-Jouarre ► Elu : UMP (Bullot / Pezzetta) avec 58,1  contre FN (Philippart / Souq) avec 41,9 %.

Canton de Lagny-sur-Marne ► Elu : UDI-UMP (Sert / Vouriot) avec 68 %, contre FN (Dodon / Paris) avec 32 %.

Canton de Meaux ► Elu : UMP (Lacroix / Parigi) avec 72,7 % ; contre FN (Giraud / Roullaud) avec 27,3 %.

Canton de Serris ► Elu : UMP (De Belenet / Pottiez-Husson) avec  67,9 % contre FN (Hurth / Longuet) avec 32,1 %.

Canton de Torcy ► Elu : UMP (Boutillier / Duvernois) avec 50,8 % contre PS (Eude / Torche) avec 49,2 %.

Canton de Villeparisis ► Elu : UMP (Recio / Vanderbise) avec 63,7 % contre FN (Attias / Fornilli-Rata) avec 36,3 %.

 

Dans la France entière, la droite l'a emporté. Ces résultats reconfigurent les orientations politiques des cantons, alors que ceux-ci avaient été redessinés quelques mois auparavant par l’Etat.

Finalement, le FN qui continue à progresser, a gagné une quarantaine de cantons mais ne présidera dans aucun département.

Avec des chiffres identiques à ceux du premier tour, le taux d’abstention hier, dimanche 29 mars, a flirté avec les 50 %.

Revoir les résultats du premier tour : images/2015/03/23/elections-depa…cantons-sur-10

Publié dansVie locale

CFA de Saint-Thibault-Des-Vignes ► Visite guidée chez les compagnons du bâtiment

La dernière des deux journées portes-ouvertes se déroule aujourd'hui, samedi 28 mars, jusqu’à 16 heures, au CFA des compagnons du tour de France, à Saint-Thibault. Comme en avant-première, au début du mois, l’association Roissy Entreprise avait eu droit à une visite des lieux, guidée par le directeur, Saïd Benhamana, ainsi qu’à une conférence donnée par Claude Chevalier, charpentier à la retraite. Et si l’assistance a bien retenu une chose lors de l’événement, c’est qu’un « compagnon » l’est pour la vie.

Claude Chevalier a insisté sur l’esprit de l’institution, « qui ne ressemble pas à une secte comme certains ont voulu le faire croire. Rien à voir, non plus, avec les francs-maçons ». Conscient des défauts de communication du compagnonnage, Claude souligne : « Les compagnons, tout le monde en a entendu parler mais personne ne sait vraiment ce que c’est, à moins de s’être vraiment penché dessus. Moralité, savoir-faire, les ouvriers sont très qualifiés. Ils ont le goût du travail et ne rechignent pas à la tâche… Il faut dix ans pour faire un compagnon ! » A Saint-Thibault, en 1999, les compagnons ont remonté les manches pour faire naître le centre de formation d'une ancienne bâtisse. Ils ont aménagé l’endroit, construit ou reconstruit des parties pour accueillir les apprentis. C’est parmi ces derniers que les futurs compagnons sont sélectionnés. Cours du soir, tour de France, persévérance, lien, engagement… la réalité des compagnons est difficilement descriptible. En les regardant travailler dans les ateliers du CFA, on ne fait pas vraiment la différence avec d’autres apprentis artisans. Ils ont 18, 25, 28 ans et tous ont dans le regard, la même profondeur teintée de respect, intrigante avec un tantinet de détachement, peut-être même un peu de mystère. C’est sans doute qu’ils sont concentrés sur leur art, sur la maquette qu’ils préparent ou les cours qu’ils prodiguent à un plus jeune. Sur une centaine d’apprentis en CFA, seulement quinze iront en compagnonnage. Claude Chevalier estime que c’est trop peu si on considère que le sérieux, la persévérance et le savoir-faire sont les bases des métiers du bâtiment. http://compagnonsdutourdefrance.org/

La vidéo de Claude Chevalier : https://youtu.be/HJsFtt_kKlM

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="977,976,975,974,973,972,971,970,968"]

 

Publié dansVie locale

Beauté au naturel ► La farine de pois chiche en masque

Les femmes indiennes utilisent la farine de pois chiche dans la pâte à beignet, les pâtisseries et... les soins de beauté faits maison. Simple et efficace, le produit ferait merveille :

Maggy, originaire de Chennai, au sud de l’Inde, raconte son expérience avec la farine de pois chiche : « C’est une farine surprenante aux mille vertus. Quand je sens que ma peau est sèche et abîmée, je la mélange avec un peu de miel et du lait. Je laisse poser le masque sur mon visage, comme un masque ordinaire, en évitant les yeux et la bouche, pendant dix minutes et je rince. Ma peau redevient douce comme celle d’un bébé ».

Il faut dire que la farine de pois chiches est riche en antioxydants et un excellent produit naturel antiâge. Elle peut aussi nettoyer la peau en profondeur. Elle élimine les cellules mortes et rend le teint plus net. En Inde, les femmes l'applique également sur les coudes et les genoux pour éclaircir la peau.

Le gommage

Pour avoir une peau nette sans taches, mélangez une poudre de pois chiches, pas trop fine, avec de l'eau de rose et un jaune d’œuf de manière à obtenir une pâte malléable. Appliquez votre pâte sur le visage et laissez sécher. Une fois la pâte séchée, retirez-là en gommant délicatement votre peau pour éliminer les cellules mortes. Le résultat, une peau irréprochable !

Publié dansVie locale

Emploi ► Recrutements à Plaines et monts et France

Les antennes-emploi intercommunales organisent, en partenariat avec Pôle Emploi, jeudi 2 avril à 9 h 30 au siège de la communauté de communes, Plaines et monts de France (CCPMF), 6 rue du Général de Gaulle, Dammartin-en-Goële, une session de recrutement pour l’entreprise GI GROUP pour des postes de :

  • Préparateurs de commandes CACES 1
  • Caristes CACES 1, 3 et 5
Personne véhiculée exigée et acceptant les horaires d’équipes

Intérim (longues missions)

Inscription et informations : 01 60 54 68 55 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Publié dansVie locale

Moussy-le-Neuf ►Résidence pour seniors : salle comble à la réunion d'information

Ils sont venus nombreux, mardi 24 mars, à la réunion d’information sur les logements en construction de la résidence pour seniors, les Maisons du parc de la Biberonne.

Installations pratiques et modalités de fonctionnement ont constitué la plupart des interrogations : « Comment est  la salle de bain ? Y a-t-il des volets électriques ? Et une alarme ? Comment les candidats seront-ils sélectionnés ? Faudra-t-il verser une caution ? Est-ce qu’on pourra prendre un petit animal ? Quel sera le mode de chauffage ?... »   (Voir le descriptif ci-dessous)

Le maire, Bernard Rigault, et ses adjoints ont, par ailleurs, également  pris le temps d’expliquer dans un autre registre: « Pour pouvoir mettre le projet sur pied, il a fallu être inventif. Nous avons trouvé un montage qui satisfait tout le monde et surtout qui sera intéressant pour les futurs locataires. Nous avons fait appel à des investisseurs privés et c’est la mairie qui va être locataire et verser le montant des loyers aux propriétaires, soit 700 euros, plus environ 150 euros que la commune prendra à sa charge. Les occupants de la résidence verseront leur loyer mensuel de 700 euros à la mairie. »

Les six pavillons de quatre logements d’une cinquantaine de mètre carrés chacun, gérés par la commune, visent à éviter l'isolement des personnes âgées et sera livrée, entièrement meublée, vraisemblablement en décembre. En juin, le premier appartement témoin de la résidence pourra être visité.

La résidence comprendra également une maison commune où les locataires pourront venir prendre leur repas, regarder la télé, ou encore participer à des activités organisées en différents ateliers comme l’informatique ou la remise en forme. La maison commune servira aussi au club de l’âge d’or. Les enseignants du village, de leur côté, prévoient déjà d’organiser des rencontres intergénérationnelles.

La résidence

La résidence sera composée de six maisons de plain-pied, divisée chacune en quatre logements de deux pièces. Un cellier correspondant à chaque appartement sera situé de l’autre côté de l’allée qui borde la façade et protégée par le toit du bâtiment.

Le chauffage sera au gaz. Chaque logement aura sa chaudière individuelle et le chauffage sera réparti au sol, un système déjà utilisé dans les crèches.

Les locataires pourront profiter des espaces verts tout autour de la résidence, à condition de ne pas encombrer la pelouse qui sera entretenue par le gardien.

Deux chambres d’hôtes, en location, sont prévues dans la maison commune pour les visiteurs.

Un parking est prévu à l’intérieur de la résidence. L’ensemble sera clôturé par un grillage et une barrière à l’entrée.

Les résidents pourront avoir recours au portage de repas, qu’ils pourront prendre, s’ils le souhaitent dans la maison commune.

Toutes les charges et obligations sont identiques l’usage de la location.

En ce qui concerne le choix des locataires, la priorité sera donnée aux habitants de Moussy puis à ceux de l’intercommunalité et enfin aux extérieurs.

Pour tous renseignements, s’adresser en mairie.

[gallery size="medium" type="slideshow" ids="953,951,941,942,943,945,946,947,949,950"]

 

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Les commerçants ont collecté 102 095 € pour l’imprimeur

Michel Catalano, l’imprimeur de Dammartin-en-Goële qui avait été victime des frères Kouachi, les terroristes, auteurs des attentats de janvier dernier, vient de recevoir, ce matin, vendredi 27 mars à 11 heures, un chèque de 102 095 euros remis par les commerçants et leur président, François Alves et le maire de la commune, Michel Dutruge.

Les villes de Dammartin et d’Othis, se sont mobilisées, dans un élan de solidarité, pour venir en aide financièrement à l’imprimeur dont les locaux et les machines de travail avaient été détruits aux cours de l’assaut mené par les forces de l’ordre. Les commerçants ont aussi mis la main au porte-monnaie et ont lancé un appel sur Facebook. Plus de 2 000 internautes se sont associés au mouvement.

L’appel lancé par le Conseiller général Bernard Corneille, au président de la République, n’a, pour le moment, débouché sur aucune aide financière de la part de l’Etat.

Michel Catalano indique : « Je n’ai toujours pas récupéré mon outil de travail. J’exerce actuellement dans un autre local qu’on me prête.Des collègues me donnent un coup de main. Je dors très mal et je suis suivi par des psychologues. »

Vendredi, devant l’imprimerie, Michel Catalano, ému, était entouré d’habitants et d’élus de Dammartin.

 

Publié dansVie locale

Emploi ► Ateliers de préparation gratuits, mardi 31 mars

Dans le cadre du salon "Mode d'emploi" organisé mercredi 8 avril, et pour aider les candidats à préparer leur présentation, la municipalité de Villepinte propose des ateliers gratuits, mardi 31 mars de 9 à 12 heures, au centre administratif, salle des Tilleuls.

Inscription Pour les chômeurs 16 - 25 ans : contacter la mission locale au 01 41 52 53 69.

Pour les chômeurs + de 25 ans : contacter le service RSA Insertion au 01 41 52 53 38.

Pour les 16 - 25 ans scolarisés : contacter le point info jeunesse au 01 41 52 23 23.

Pour en savoir plus : http://www.ville-villepinte.fr/fr/actualites-economiques.html

Publié dansVie locale

Emploi ► Journée Jobs d'été au Centquatre, mardi 31 mars

6 000 offres de jobs, 40 entreprises : journée Jobs d’été, mardi 31 mars, de 10 à 19 heures, au Centquatre, Paris 19e, 5 rue Curial (métro Riquet).

Le CIDJ organise en partenariat avec Pôle Emploi et le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, la 22e édition de la journée Jobs d’été (5 rue Curial, Paris 19e, métro Riquet).

Entreprises et associations proposeront des emplois sur la saison d’été principalement dans la région Ile-de-France. Parmi les postes proposés : animateur/animatrice, surveillant(e) de baignade, hôte/hôtesse d’accueil, vendeur/vendeuse, aide chargés d’assistance, employé(e) de restauration, barista, hôte/hôtesse de caisse, commis de salle, chef de rang…

Une aide à la rédaction de CV, des ateliers de technique d’entretien et des conseils pour la recherche de jobs en France et à l’international seront proposés sur place, par les équipes du CIDJ et de Pôle emploi.

Le guide du CIDJ Trouver un job - édition Ile-de-France est d’ores et déjà offert aux visiteurs du CIDJ et des centres d’Information Jeunesse d’Ile-de-France. Il est à feuilleter sur www.cidj.com pour des conseils sur les secteurs qui recrutent, l’organisation de sa recherche, la législation…

La journée organisée à Paris par le CIDJ donnera le coup d’envoi de l’opération nationale Journées Jobs d’été du réseau Information Jeunesse qui se déroulera partout en France jusqu’en juin, en partenariat avec Pôle emploi.

Vous pouvez retrouver toutes les dates sur www.jobs-ete.com

Informations sur Twitter via #Jobsdété

Publié dansVie locale

Sport à Dammartin-en-Goële ► Course et judo avec le CORD

Deux compétitions sportives, organisées par le Club Olympique Régional Dammartinois (CORD), se sont déroulées, dimanche 22 mars, au complexe sportif Jesse-Owen à Dammartin-en-Goële.

Au stade, 280 coureurs adultes et enfants ont participé aux foulées régionales qui a fait parcourir une distance de 5 km aux plus grands et 840 m pour les plus petits. "La course est qualificative pour les championnats de France" a expliqué Daniel Schaafs, le président de l'association.

Au gymnase, des jeunes judokas venus de tout le département, se sont affrontés sur les tatamis devant un public enthousiaste.

La vidéo du top départ

[wpvideo vEKjyEDH]

[gallery size="medium" type="slideshow" ids="820,819,818,817"]

 

Publié dansVie locale

Délinquance ► Villeparisis : les attroupement pourraient être interdits de l'après-midi jusqu'au petit matin

Des habitants de Villeparisis et leur maire, Hervé Touguet, en avaient ras le bol des fauteurs de troubles et particulièrement des trafiquants de drogue qui se cachent à peine pour leurs échanges dans certains coins de la ville, occasionnant nuisances sonores et autres troubles à l'ordre public... Désormais, la police pourrait verbaliser les intempestifs puisqu'un arrêté du maire interdira les attroupements entre 14 heures et 3 heures du matin, jusqu'au 31 octobre, "non liés à des manifestations ou fêtes publiques régulièrement autorisées". Les rues concernées, une quinzaine de lieux comme la place du Marché, l'avenue Niemen-Normandie, place François-Mauriac, le mail de l'Ourcq, pourraient retrouver leur sérénité, à condition que l'arrêté soit envoyé à la sous-préfecture de Torcy pour y être validé, ce qui n'aurait pas encore été fait.
Publié dansVie locale

Cartes grises ► Les démarches se simplifient

A partir du 1er avril, les démarches pour faire immatriculer un véhicule devraient être simplifiées. Ainsi il sera possible de faire une demande de trois manière différentes :

- soit auprès d’un professionnel habilité partout en France.La liste des professionnels habilités est disponible à l’adresse suivante :

https://immatriculation.ants.gouv.fr/Services-associes/Ou-immatriculer-votre-vehicule2

- soit directement en ligne sur le site service-public.fr - soit auprès d’une préfecture au choix de l’usager sur le territoire national. En Seine-et-Marne, les sites qui instruisent les demandes liées au système d’immatriculation des véhicules sont : la sous-préfecture de Meaux, la sous-préfecture de Fontainebleau et la préfecture de Melun. Avant tout déplacement, il est fortement conseillé par les services préfectoraux de consulter le site internet qui propose de nombreuses démarches par courrier : http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Demarches-administratives

Publié dansVie locale

Détente ► Un stage de Atha yoga samedi 28 mars

L'association Culture de l'Inde propose un stage de Yoga samedi 28 mars à Villepinte de 13 h 30 à 16 heures. Selon Ayub, professeur de Atha yoga à Villepinte, le yoga pourrait guérir tous les maux : "C'est un sport de bien-être qui peut être pratiqué par tous. Pour apprendre à respirer, développer sa mémoire et combattre les douleurs, il est préconisé de pratiquer le yoga. Ce sont des techniques et exercices simples pour améliorer la circulation du sang, la digestion... Avec une pratique régulière, on peut éviter les maladies comme Alzeimer". Le stage dure plus de deux heures : il permettra aux stagiaires d'apprendre quelques méthodes et postures de relaxation. Tarif : 10 €. Renseignements et inscriptions auprès de Ayub au 06 15 73 07 98.
Publié dansVie locale

Entreprises et discrimination ► Une soirée pour s'informer avec Roissy Entreprises

Egalité des chances, diversité, discrimination... de quoi parle-t-on ? Une soirée réservée aux chefs d'entreprise.

A l'hôtel Kyriad à Villepinte, jeudi 9 avril de 18 à 22 heures : conférence, dîner, débats, une soirée organisée par l'association Roissy Entreprises qui souhaitait aborder ce sujet d’actualité au cœur de la mutation des sociétés. Pour en parler, les organisateurs ont invité deux intervenants spécialisés pour répondre aux interrogations des chefs d’entreprise, sur le thème.

Farid Hammoudi est médiateur diversité-égalité des chances du Groupe CRIT* et ancien correspondant local de la Halde : "Pendant longtemps, on a cru qu’il suffisait d’affirmer l’égalité comme principe fondateur du vivre-ensemble pour que l’égalité soit réelle. Mais la diversité, on en fait quoi ! Comment faire pour éviter des ennuis que ce soit pour le recrutement, l’évolution professionnelle, la conciliation entre vie professionnelle et vie privée ? Pour éviter de se tromper, Il faut s’entourer de spécialistes qui maîtrisent le sujet pour évoluer afin de ne pas être dépassé."

Annick Aubert est présidente DCF** Ile de France et Présidente Club AJE 95 et proposera une illustration du sujet avec 'la Cité de l'avenir', projet parrainé par Sylvie Feucher, préfète déléguée pour l'égalité des chances du Val-d'Oise.

Le programme

18 heures : Accueil des participants à l'hôtel Kyriad

18 h 30 à 19 h 15 : L’égalité des chances, diversité et discriminations: de quoi parle-t-on ?

19 h 15 à 20 h 15 : Débats 20 h 30 à 22 h 30 : Cocktail dînatoire, poursuite de la discussion et prises de contacts La soirée est organisée avec la participation du Groupe CRIT, de Paris Nord 2, de la ville de Villepinte et des DCF Île-de-France et avec la présence exceptionnelle du maire de Villepinte, Martine Valleton.

 

*CRIT, n°4 du Travail temporaire et du recrutement en France, accompagne chaque année plus de 25 000 entreprises de tous secteurs d’activité dans leurs recrutements permanents et temporaires. CRIT Villepinte, agence d’emploi multi-spécialiste, depuis plus de 10 ans au cœur de Paris Nord 2.

**Directeurs Commerciaux de France ***Paris Nord 2, le plus grand parc privé d’entreprises du Grand Roissy.

Des questions sur l'événement 'Conférence, Dîner, Débats - Egalité des chances, une chance pour les entreprises' : http://www.grand-roissy.com/

 

Publié dansVie locale

Emploi ► Schneider Electric : les élus sociaux manifestent au siège de l'entreprise

Les élus sociaux, délégués syndicaux de Force ouvrière du territoire France et comité d'entreprise de Schneider Electric, ont fait entendre leur voix en se joignant au mouvement de grève qui s'est déroulé jeudi 19 mars, au siège de la société, à Rueil-Malmaison. Les revendications portaient sur la politique salariale, industrielle et sur la disparition d'emplois "malgré les bons résultats du groupe" comme l'indiquaient les manifestants. Schneider arriverait en cinquième position à la cotation du CAC 40.

"Dans ces conditions, nous voulions exprimer notre incompréhension face au plan social annoncé, avec la fermeture du site de Saint-Soupplets" indiquent encore les délégués.

 

Publié dansVie locale

Dernière minute ► Soirée déguisée et happy hour à l'hôtel Mercure du Bourget

L'hôtel Mercure du Bourget, au Blanc-Mesnil, propose, ce soir, mercredi 25 mars de 19 à 21 heures, une soirée "Happy Hour" sur le thème de l'aviation et des pilotes. Pour l’occasion, les serveurs et hôtesses d’accueil seront en tenue de personnel navigant et inviteront les clients à se rendre au bar pour profiter des 50 % sur les boissons de la carte du bar. Clichés en perspective !
Publié dansVie locale

Moussy-le-Neuf ► 4 jours de portes ouvertes au bowling

Le tout nouveau bowling, la Factory, à Moussy-le-Neuf, offre quatre jours de portes ouvertes. Juste à côté de l’Intermarché, route de Vémars, les 25, 26, 27 et 28 mars, les amateurs vont pouvoir s’en donner à cœur joie et découvrir les pistes du bowling, ainsi que le parcours de laser game, la salle de remise en forme et le restaurant italien avec son chef sicilien.

Rénald Fere, le directeur technique des lieux, habitant de Juilly, ne cache pas sa fierté et son enthousiasme pour les activités de l’établissement qu’il a mis trois ans à élaborer, avec les gérants : « Le laser game, dans son décor d’usine désaffectée, plaît à tous. Le week-end dernier, nous avons eu une famille avec quatre générations et qui ont rigolé comme des fous ! »

Depuis le 23 décembre, jour de son ouverture, la Factory reçoit des particuliers, des familles, des groupes, des comités d’entreprises, des collègues qui viennent se détendre après le travail. Nombre d’entre eux viennent principalement de Roissy après une journée sur la plate forme de l’aéroport.

Lundi 23 mars, l’immense espace indoor grouillait de visiteurs pour l’inauguration officielle.

La Factory a trouvé son emplacement sur le site d’une ancienne serrurerie, agrandie et surtout réaménagée et décorée. Tout est nickel, propre, moderne. Franchement, ça donne envie d’y passer quelques instants.

Dans le village, les habitants commentent : « Le bowling apportera un peu d’animation à Moussy et surtout, il offre une vingtaine d’emplois… On espère tout de même que ça ne va pas apporter de nuisances. »

Le directeur technique et la gérante préparent les portes ouvertes. Le directeur technique et la gérante préparent les portes ouvertes.

 

Publié dansVie locale

JUILLY ► Samedi 28 mars : Parcours du cœur

La commune de Juilly, organise les parcours du cœur. L'idée de cette action est de promouvoir l'activité physique comme moyen efficace de prévention des maladies cardiovasculaires. Participation : 1 euro pour les adultes, gratuites pour les jeunes. Les activités proposées : - une randonnée pédestre d'environ 6 kms autour de Juilly, rdv 9 heures, départ 9 h 15. - un circuit cycliste de 20 km dans les alentours du village. rdv 9 heures, départ 9 h 15 - un entraînement football pour les enfants de 8 à 9 ans à partir de 9 h 30. - initiation à la Zumba pour les jeunes de 6 à 11 ans et pour les ados et adultes de 11 h 30 à 12 heures. Renseignements en mairie ou par E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Bourse aux vêtements

Braderie-Bourse aux vêtements et aux jouets, mercredi 8 avril, de 8 à 14 heures avec l'Association Maison des droits des femmes et de l'égalité, 17 bis rue Jean-Baptiste-Clément. Tél. 01 64 67 07 90.
Publié dansVie locale

Elections départementales en nord 77 ► 1er tour : le FN majoritaire dans 4 cantons sur 10

Calqués sur le schéma national, les résultats des élections départementales en nord Seine-et-Marne ont pris la configuration projetée par une partie des candidats qui tendaient le dos devant la montée du FN. En nord 77, le parti de Marine Le Pen a obtenu d’excellents scores, passant devant l’UMP (parfois renforcé par l’UDI) et le PS (parfois allié à d’autres partis de gauche) ou le PC dans quatre cantons sur dix. L’UMP aspire à la présidence du Conseil départemental (anciennement Conseil général) qui échappera à la gauche. Jean-Jacques Barbaux, à Fontenay-Trésigny, serait d’ailleurs pressenti pour le poste. Le deuxième tour, dimanche prochain, départagera les candidats.

Sur les premières marches dans les cantons du nord 77 Canton de Claye-Souilly ► FN (Lotte / Troussard) : 38,7 % ; UMP (Morin / Pasquier) : 35 % ; PC (Bardin / Jobelin) : 15,8 %. Canton de La Ferté-sous-Jouarre ► FN (Philippart / Souq) : 38,5 % ; UMP (Bullot / Pezzetta) : 34,1 % ; PS – DVG (Bernicchia / Gueniot) : 18,5 %. Canton de Mitry-Mory ► FN (Gaffet / Rumiej) : 35,9 % ; DVG-PCF (Corneille / Margaté) : 27,7 % ; UMP (Caekaert / Dometz) : 25,6 %. Canton de Villeparisis ► FN (Attias / Fornilli-Rata) : 30,1 % ; UMP (Recio / Vanderbise) : 29,3 % ; PS (Marquis / Pélabère) 25,8 %. Canton de Lagny-sur-Marne► UMP-UDI (Vouriot / Sert) : 33,9 % ; FN (Dodon / Paris) : 28 % ; DVG (Munier / Simon) : 19,9 %. Canton de Meaux ► UMP (Lacroix / Parigi) : 46,6 % ; FN (Giraud / Roullaud) : 24 % ; PS - DVG (Marguerite / Scaillet) : 17,9 %. Canton de Serris ► UMP (De Belenet / Pottiez-Husson) : 43,1 % ; FN (Hurth / Longuet) : 30,9 % ; EELV – DVG (Dudit / Guérin) : 19,3 %. Canton de Torcy ► PS (Eude / Torche) : 30,2 % ; UMP (Boutillier / Duvernois) : 28,8 % ; FN (Gonzales / Touvron) : 20,4 %. Canton de Chelles ► UDI-UMP (Netthavongs / Rabaste) : 38,3 % ; FN (Claude / Ridore) : 22,2 % ; PS (Autreux / Marion) : 22 %. Canton de Champs-sur-Marne ► PS (Eblé / Gobert) : 36,4 % ; EELV-PC (Badiatakanza / Tallet) : 21,6 % ; FN (Bouis / Pécresse) : 21,3 %.

Les sigles DVG : Divers gauche EELV : Europe écologie les verts FN : Front national PCF : Parti communiste français PS : Parti socialiste UDI : Union des démocrates et indépendants UMP : Union pour un mouvement populaire

Publié dansVie locale

L'aloe vera sert à tout

La plante d’aloe vera soigne tout. Monique, à Othis, utilise la pulpe de la plante d’aloé vera pour tous les petits bobos : coups, coupures, boutons, brûlures, coups de soleil, eczéma et pellicules. « C’est une plante magique ! On en trouve dans toutes les jardineries et même sur Internet » explique-t-elle . Pour les pressés et les paresseux, les pharmacies et certains distributeurs sur Internet vendent des produits contenant la fameuse gelée : « Il faut juste vérifier qu’il y a plus de pulpe que d’eau ou que l’aloès soit présent à 80% au minimum » prévient-elle.

Les vertus Les bénéfices immédiats ou à long terme sont connus surtout dans les pays d’Asie : « Je sais que cette plante est beaucoup utilisée en Inde. Les boissons à base d’aloès sont excellentes car elles contiennent des oligo-éléments, des vitamines et des minéraux. Quand à l’utilisation en externe, la pulpe sert à peu près à tout grâce à ses vertus apaisantes, cicatrisantes et hydratantes » complète Monique.

Une plante facile La plante ne demande pas beaucoup d’entretien et après une découpe, repousse assez vite. Monique vante encore les avantages de cultiver l'aloes en pot : « Bien sûr, je ne mets pas ma plante à la vue de tous car elle est découpée de toutes parts et plus très présentable ! Mais, je peux conserver une branche découpée plusieurs jours : je retire la pulpe au fur et à mesure de mes besoins. Elle est visqueuse, les masques ne sont pas agréables mais parfois je mélange la pulpe avec du miel et du lait pour un instant 'beauté et réparation' très économique ».

Publié dansVie locale

Exposition ► Entre exobiologie et vie extra terrestre à Mitry-Mory

L'Atelier d'Art Plastique de Mitry-Mory reçoit l'artiste peintre, Philippe Marcus, jusqu'au 10 avril. A l'issue de rencontres et après plusieurs mois de préparation, le peintre plasticien réalise un travail d’installation dans lequel il s'interroge : "être ou ne pas être". Il navigue entre exobiologie et vie extraterrestre, entre science-fiction et images de mythologies. Ses œuvres sont contemporaines. L'exposition est constituée de toiles sur châssis, toiles tendues, sculptures en trois dimensions, papiers dessins, et peintures murales. Philippe Marcus, 33 ans, talent timide devant l'appareil photo, est un perfectionniste. Une quinzaine de jours avant le vernissage, qui s'est tenu samedi dernier, il a mis en place ses œuvres une première fois, les a déplacées, replacées à nouveau, et a réalisé sur place des compositions inédites, travaillant sans relâche jusqu’à l'accord parfait.

La formation de Philippe Marcus 2000 : année propédeutique à l'école supérieure d'Arts de Rueil-Malmaison 2004 : DNAP avec mention à l'ENSAPC 2006 : DNSEP avec mention à l'école Nationale Supérieur d'Arts de Paris-Cergy (ENSAPC)

Expo à l'Atelier d'Arts Plastiques à Mitry-Bourg, rue Biesta. Tél. 01 64 27 13 94.

Publié dansVie locale

MITRY-MORY ► 53 ans auparavant finissait la guerre d'Algérie

La fédération des anciens combattants d’Algérie, le comité d’Entente des Anciens combattants et victimes de guerre, accompagnés du conseil municipal de Mitry-Mory, ont célébré jeudi 19 mars, la fin de la guerre d’Algérie. Le cortège formé d’anciens combattants et de personnalités s’est acheminé jusqu'au cimetière de Mitry-le-neuf, à 17 h 30, pour la levée des couleurs et un premier dépôt de gerbe. Il s’est ensuite dirigé vers la stèle, avenue du 19 mars 1962, Charlotte Blandiot-Faride, adjointe au maire, a rappelé, lors de son allocution, les moments douloureux de cette période. A 18 h 15, un dépôt de gerbes a été effectué à la stèle Jean-Paul-Cousin. Des familles se sont jointes au rassemblement devant le monument aux morts, à Mitry-Bourg. Le maire, Corinne Dupont, a clos la cérémonie par son discours.
Publié dansVie locale

Santé ► 4 groupes sanguins : 4 régimes alimentaires

Saviez-vous qu'en fonction du groupe sanguin, certains aliments sont bénéfiques ou toxiques pour votre corps ? C'est l'hypothèse avancée par le docteur Peter J. d'Adamo qui l'explique dans son ouvrage "4 groupes sanguins, 4 régimes" édité en 1996.

O comme Origine

Selon l'auteur, les premiers hommes auraient été du groupe 0 (0 comme origine). Ils étaient chasseurs. Par héritage, de nos jours, les personnes du groupe 0 se portent bien quand elles mangent de la viande. En effet, leur tube digestif serait plus robuste que celui des autres groupes sanguins. Par contre, elles supportent mal les changements nutritionnels ou environnementaux. Par ailleurs, elles doivent, toujours selon J. d'Adamo, bannir le lait de vache ainsi que le blé et pratiquer énormément d'exercice physique pour optimiser leur métabolisme.

A comme Agriculteurs

Les individus du groupe A apparu avec la sédentarisation des hommes entre 25 000 et 15 000 ans avant notre ère, seraient "les premiers végétariens", récoltant ce qu'ils semaient. Ils doivent donc privilégier les légumes et les produits de la récolte tels que les céréales (sarrasin, seigle...) à l'exception du blé qui inhibe l'efficacité de l'insuline et entrave la bonne utilisation des calories. Yoga, Taï chi chuan, golf, marche rapide, natation, stretching, aideront le groupe A à mieux gérer le stress.

B comme Barbares

Entre 15 000 et 10 000 ans avant JC, le groupe B est apparu. Les pères du groupe B étaient des bergers qui menaient les bêtes de pâturage en pâturage.  Barbare signifie "étranger" selon le grec ancien. Son système immunitaire est vigoureux.

Les plus fortes concentrations d'individus du groupe B se trouvent au Japon, en Chine ou en Inde. Ils peuvent manger des laitages et doivent, pour être efficaces, pratiquer des sports doux comme la gym ou le yoga, alliés à des activités plus intenses comme le cardio training, le vélo, les jeux de ballon...

AB comme... Modernité

Enfin, le groupe AB est très rare. Il regroupe moins de 5 % de la population mondiale et n'existe que depuis douze siècles. Les AB ont un système immunitaire performant qui leur évite allergies, arthrite ou maladies auto-immunes. Dans ce mélange moderne de A et de B, les AB ont malgré tout un tube digestif sensible et digèrent mal la viande rouge, les haricots, le maïs et le blé. Bref, le groupe le plus casse-tête, paraît-il !

Controverse

Cette hypothèse présentée par J. d'Adamo est très controversée par le monde médical : aucune étude clinique n'a été réalisée. Il n'est pas prouvé que les lectines aient un effet physiologique sur le corps. Le fait de supprimer les laitages, les féculents tels que la pomme de terre et le pain, ne serait-il pas tout simplement à l'origine des effets sur la santé et la minceur ?

Récits d'expériences 

 

Michèle, 51 ans : J'ai toujours eu du mal avec les laitages, qu'ils soient de vache ou de brebis, ou n'importe quoi d'autre. Le livre d'Adamo indique que le groupe A (auquel j'appartiens) peut consommer du lait et fromage de brebis. Or, j'ai essayé et il me fait exactement le même effet que le lait de vache. Alors je les remplace par des fromages de soja. Je ne supporte pas non plus la viande rouge et je me sens bien avec le poisson.

 

Adeline, 35 ans : Je prends de l'Aloe vera pour des douleurs à la suite d'une opération d'une articulation. Ce produit me soulage vraiment. Or, dans le régime conseillé par d'Adamo, il est indiqué que pour le groupe O (auquel j'appartiens), cette plante doit être évitée.

 

Jocelyne, 44 ans : J'ai suivi le régime indiqué dans le livre. Je m'y suis appliquée et je dois reconnaître que j'ai perdu ce petit ventre dont je n'arrivais pas à me débarrasser jusqu'à maintenant. Je suis du groupe O et manger de la viande me convient bien.

 

Jean-Marc, 56 ans : Je suis du groupe O. Je ne comprends pas comment je pourrais me nourrir de viande autant que conseillé dans le livre. Je ne suis pas fan de viande. Moi, j'aime les lentilles, les haricots, les pois chiches, les pâtes. D'après la théorie du docteur d'Adamo, je ne devrais pas en manger car ce n'est pas bon pour moi ! Je serais malheureux si je devais m'y conformer !

 

Si vous voulez suivre un régime adapté à votre groupe sanguin, voici 4 tableaux répertoriant les légumes, viandes, fruits et féculents bénéfiques et ceux à éviter.

tableaux par groupe

menus par groupe

 

Publié dansVie locale

Votre publicité ici

Pour commander votre publicité, contactez le journal par téléphone au 07 82 26 43 12

ou par E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publié dansVie locale

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.