×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Vie locale

Plaines et monts de France ► Le référé contre le démantèlement rejeté

Les élus de Plaines et monts de France sont dépités : le référé suspension que la communauté de communes avait posé contre l’arrêté interpréfectoral entérinant son démantèlement vient d'être rejeté par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise).

La nouvelle est tombée bien tard, vendredi 4 décembre, "un peu comme si on voulait nous empêcher de nous retourner" commentent des élus.

En effet, pour les régionales, il était question de ne pas ouvrir les bureaux de vote en signe de protestation, dimanche, dans les communes, au cas où la décision du tribunal n'irait pas dans le sens de la volonté de l'interco seine-et-marnaise. Vendredi, après le rendu du référé, "il était trop tard pour s'organiser" ont jugé les élus.

Cependant, s'ils reconnaissent avoir perdu une bataille, ils continuent la guerre. Demain, lundi 14 décembre, les 37 vont se réunir et décider de la prochaine étape. Ils vont vraisemblablement faire appel.

"On n'est pas prêts à travailler avec le Val d'Oise !" indiquait le vice-président, Alain Aubry, au lendemain de la décision. Pour le moment, la communauté de communes continuera à travailler à 37, un fonctionnement qui pourra durer jusqu'au 31 décembre et peut-être même jusqu'en janvier. "Le jugement sur le fond interviendra d’ici à quelques mois, mais force est de constater que nous sommes revenus en des temps obscurs où le fait du prince prime sur la raison » ajoutent les élus de l'interco.

Lundi soir, le conseil communautaire se rassemblera pour voter son budget. "Nous ne changeons rien et allons prendre les décisions en comptant bien que le démantèlement n'aura pas lieu, même si ça s'engage mal" soulignait encore, samedi, le vice-président.

Publié dansVie locale

Meaux ► Les crottes de chien ont un prix

Dorénavant, à Meaux, les chiens ne pourront plus déposer leurs crottes n'importe où. Et ce sont les maîtres qui vont payer la facture s'ils ne font pas attention.

C'est pour lutter contre les incivilités qui polluent visuellement le quotidien des Meldois et des visiteurs extérieurs que la ville de Meaux a voté pour l'application d’un arrêté municipal concernant les déjections canines.

S'il est pris en flagrant délit par la police municipale, le propriétaire d'un chien peu respectueux (le propriétaire, pas le chien) devra payer une amende de 68 € et ramasser les crottes de son animal.

Jeanine, une habitante de Meaux, raconte : "Je trouve que cette initiative est très bien. C'est vrai que c'est sale de trouver des crottes sur les trottoirs, parfois à chaque coin de rue. Je déteste ça mais surtout c'est vraiment dégoûtant de marcher dedans et encore plus quand il s'agit des enfants. L'autre fois, j'ai dû nettoyer les chaussures de ma petite-fille de quatre ans parce qu'elle avait marché dans du caca de chien. On ne pouvait pas rentrer tout de suite à la maison, on s'est débrouillées comme on a pu avec un mouchoir en papier. Mais j'imagine si ça arrive et qu'on doit prendre le bus par exemple ! Bref on est rentrées, heureusement j'habite en centre-ville alors on n'était pas en voiture. Il fallu que je déloge la crotte des dessins de la semelle... Les gens n'ont qu'à ramasser les crottes de leur chien..."

A Meaux, il y a des "toilettes pour chiens", sauf qu'aucun chien ne veut y aller parce qu'il y a trop d'odeurs des autres et que pour eux aussi, les crottes sont dégoûtantes. Alors la solution, c'est évidemment de se promener avec un sac en plastique dans la poche et de ramasser l'objet du délit - ou plutôt de la contravention - pour la jeter à la poubelle.

A quand l'application de la loi qui interdit de

cracher dans la rue ?
C'est dans les années 60 que les panneaux d'interdiction de cracher ont disparu des villes. Les avancées de la médecine et la prise de conscience des gens que le crachat pouvait être vecteur de maladies (on parlait quand même de la tuberculose) ont fait leur effet. Tout le monde a arrêté de cracher. Ainsi bienséance et hygiène publique ont éradiqué le crachat... un temps car dans les années 70, il fait son grand come back. Celui-ci viendrait d'une part des sportifs qui n'ont jamais lâché l'habitude sur les stades et que les adolescents ont copiés, d'autre part du brassage des populations, d'après le livre écrit en 2005 par Martin Monestier (Le Crachat, beautés, techniques et bizarreries des mollards, glaviots et autres gluaux, aux éditions du Cherche-Midi) qui expliquait : " Cette habitude est parfaitement acceptée dans d'autres régions du monde... C'est une façon de laisser son empreinte, de s'affirmer".

Le crachat pourrait-il être alors une façon de marquer son territoire... comme les chiens ? On y revient. Heureusement, les humains font encore leurs besoins dans les toilettes, à l'abri des regards et où les déjections peuvent être évacuées...

Martin Monestier, le crachat

Meaux, crotte de chien, affiche

 

 

 

 

 

 

 

Publié dansVie locale

Serris ► Salon du mariage : les gagnants du voyage partiront demain

Les gagnants du premier salon du mariage du Val d’Europe s’envoleront pour Marrakech samedi 12 décembre.

Les valises sont prêtes... Dès demain, Mathieu Fabbio et Vanessa Dumoleyn commenceront à profiter du voyage qu'ils ont gagné à l’occasion du salon du mariage du Val d’Europe. C'est au Maroc que le couple séjournera pendant une semaine, dans un hôtel 4 étoiles “all inclusive”.

La remise du prix a eu lieu lundi 7 décembre après le tirage au sort. Mais les deux futurs mariés - ils ont fixé la date la 17 septembre 2016 - ont bien failli passer à côté de la récompense car le couple gagnant, à l'origine, était un autre. "Malheureusement pour ces deux-là, ils n'ont pas eu l'autorisation de s'absenter, leurs employeurs respectifs n'ont pas accepter qu'ils partent une semaine. Nous avons donc procédé à un second tirage au sort" explique Benoît Varloteau, le président de l'association Serris commerces et entreprises. Tant mieux pour Vanessa et Matthieu !

Lundi, Benoît Varloteau et Christine Ferreira, directrice de l'agence de voyage Nouvelles Frontières/Marmara, leur ont remis le précieux sésame pour Marrakech. Les voyageurs ont promis d'envoyer des photos de leur périple marocain en guise de cartes postales.

 

 

 

Publié dansVie locale

Au volant ► Pas de téléphone : la campagne commence le 14 décembre

Le téléphone au volant est une bête noire. Les constatations sont faites : beaucoup d'accidents de la route auraient pu être évités si le conducteur - ou la conductrice - n'avait pas été en train de téléphoner.

"De nombreux automobilistes n'ont pas compris le danger que représentait le téléphone au volant. La plupart se croient hors d'atteinte. Ils craignent tout juste d'être verbalisés. Il ne se rendent pas compte du danger mais une erreur pour manque d'attention ou parce qu'on cherche son téléphone dans sa poche, dans son sac, qu'on cherche le nom d'un contact dans la liste ou encore parce que l'objet a échappé des mains et qu'on veut le récupérer parterre... sont autant de cas (et il y en a d'autres) qui augmentent le danger sur la route" indique-t-on à la préfecture. En effet, d'après les statistiques, l'usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d'accident.

La prévention routière parle "d'un accident sur dix qui seraient lié à l'usage du téléphone" : "Envoyer ou lire un texto ou un mail en conduisant est tout aussi dangereux que de parler, voire encore plus : dans ce cas, le danger provient de ce que le conducteur est obligé de quitter la route des yeux pendant environ cinq secondes, le temps de parcourir plus de 100 mètres, l'équivalent de la longueur d'un terrain de football". Et on en croise, des automobilistes qui téléphonent... A partir de lundi 14 décembre, une campagne de sensibilisation et de prévention sur le thème de l’utilisation du téléphone portable au volant sera lancée par la préfecture de Seine-et-Marne en partenariat avec le conseil départemental. Ainsi pendant trois semaines, l'affiche (voir ci-dessous) sera apposée sur les abribus. Les autorités espèrent faire réfléchir les usagers qui, malgré les interdictions et les lois, sont toujours aussi nombreux à téléphoner en conduisant.

Ce que dit le Code de la route
L’usage d’un téléphone tenu en main est interdit pendant la conduite (article R 412-6-1). De plus, depuis le 28 juin 2015, le conducteur (même d'un deux et trois roues, vélo compris) n’est plus autorisé à conduire en portant à l’oreille un dispositif susceptible d'émettre du son, sauf système monté dans le véhicules ou dans le casque (décret du 24 juin 2015).

Dans tous les cas, la sanction est une amende de 135€ et un retrait de 3 points au permis de conduire. Les cyclistes risquent la même amende, mais pas de retrait de points. Plus d'infos sur la réglementation ici

campagne téléphone

 

Publié dansVie locale

Meaux ► Déguisez-vous pour le cross de Noël, dimanche, stade Corazza

SORTIR -

Le cross de Noël organisé par l’association Athlétique Club du Pays de Meaux se déroulera dimanche 13 décembre au stade Corazza. Pour un maximum de fun, les participants peuvent venir déguisés.

Les inscriptions sont toujours ouvertes. Si vous avez manqué les dates pour le faire en ligne ou au secrétariat de l'organisation ou encore par courrier (c'était jusqu'au 9 décembre), vous pourrez encore vous inscrire sur place le jour J à partir de 8 heures en pensant à présenter un certificat médical.

Les épreuves sont ouvertes aux coureurs licenciés, hommes et femmes, comme aux non licenciés, et font l’objet de classements particuliers par course. Des contrôles peuvent être effectués durant les épreuves afin de s’assurer des parfaites conditions de régularité des courses.

Toutes les courses se déroulent sur le stade Corazza et sur une partie du parc du Patis. En cas de force majeure, d’évènement climatique, de catastrophe naturelle ou de toute autre circonstance mettant en danger la sécurité des concurrents, l’organisation se réserve le droit de modifier les parcours ou d’annuler des épreuves.

Les parcours sont protégés par des « signaleurs ». Le service médical est assuré par des secouristes, des ostéopathes. Tout médecin de l’organisation peut décider de la mise hors course d’un concurrent pour des raisons médicales. Un poste de ravitaillement est placé à l’arrivée de chaque course. Les pointes sont autorisées pour les participants. Les épreuves se déroulent selon les règlements de la FFA. Plus de renseignements sur les conditions d'inscriptions ici

 

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► Un bus de nuit à partir du 15 décembre

Le Noctilien, le nouveau bus de nuit, viendra améliorer le quotidien des usagers des transports en commun.

Lors de sa séance du 7 octobre, le conseil du syndicat des transports d’île-de-France (STIF) a décidé le renforcement de l’offre sur la ligne Noctilien 41 qui relie la gare de l’Est à la gare RER de Sevran /Livry, en desservant les communes de Paris, Pantin, Bobigny, Bondy, Les Pavillons-sous-Bois, Livry-Gargan et Sevran.

"C'est une bonne affaire pour les Mitryens car la ligne sera prolongée jusqu’à Mitry-Mory, venant, compléter la substitution nocturne de la ligne B du RER" commente la mairie .

De ce fait, le cheminement est prolongé jusqu’à la gare de Villeparisis/Mitry-le-Neuf, depuis la gare RER de Vert-Galant, en passant par Tremblay-en-France. Six navettes  aller-retour seront mises en place entre minuit et 5 heures du matin pour un trajet d’une durée d’environ 1 h 10. Pour plus d’informations : Service des transports ► 01 60 21 45 17- www.transilien.com

Publié dansVie locale

Villeparisis ► Fééries et marché de Noël : le Top départ vendredi !

SORTIR -

Que serait une fin d’année villeparisienne sans ses Féeries de Noël ? Mais la tradition n’exclut pas les surprises...

Pour la seconde année, le marché de Noël s’installera dans le quartier de La Poste. Du vendredi 11 au dimanche 13 décembre, la place Henri-Barbusse sera investie d’une quinzaine de chalets. À l’intérieur, les commerçants proposeront des idées de repas, de cadeaux et de décoration de Noël pendant que le manège occupera les plus jeunes...

Le traditionnel petit train arrivera à Villeparisis, mercredi 16 décembre. Les voyageurs sont attendus sur la place Henri-Barbusse à partir de 14 heures. Pendant que les uns feront un tour de ville à bord, les autres pourront patienter en profitant de diverses animations.

Et samedi 19 décembre, place aux Féeries de Noël au gymnase Aubertin. Spectacle, contes, ateliers, animations et goûter seront au programme de l'après-midi.

 

Publié dansVie locale

Chelles ► Grains de phonie, samedi

SORTIR -

Le groupe vocal Grains de phonie se produira samedi 12 décembre à 16 heures devant la boutique des  Comptoirs du monde, 20 avenue de la Résistance à Chelles.

Grains de phonie s’est mobilisé à Courtry, vendredi 4 décembre, pour le Téléthon. Les musiciens ont donné de la voix et ont chanté de tout cœur pour offrir un concert à la salle Jacobsen et permettre ainsi aux organisateurs de récolter des fonds pour lutter contre la myopathie.

Implanté à Courtry, le groupe répète chaque mardi soir dans les locaux de la nouvelle médiathèque. Il est constitué de 60 choristes, accompagnés par Jimmy Prévost au piano et Sylvain Thomas à la flûte traversière, au saxophone et à l’accordéon. Mylène Labadie, chef de chœur, propose un répertoire de chants polyphoniques harmonisés autour des grands noms de la chanson française contemporaine comme Jacques Brel, Barbara, Renaud… mais également des chanteurs plus actuels comme Juliette, Brigitte, Agnès Bihl, Clarika,Yves Jamait…

Après le 12 décembre, Grains de phonie donnera un nouveau spectacle, mardi 5 avril 2016 à 20 h 30, dans la salle Jacobsen, rue Charles-Van Wyngène à Courtry. Contact : Martine Gesson. Tél. 06 08 14 67 68 / E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chelles, Grains de phonie

Publié dansVie locale

Meaux ► Dîner-jazz pour le comité de jumelage

Le comité de jumelage de Meaux a réuni une centaine de personnes, samedi 5 décembre dans la salle Bossuet à Meaux.

La soirée dîner-jazz avait été préparée par le président du comité, Laurent Guillaume, Virginie Hublet- Aouizerate, conseillère municipale, et d'autres bénévoles.

Les convives ont participé à la soirée par intérêt pour la musique ainsi que pour les échanges internationaux. Même si exceptionnellement les Anglais et les Allemands n'ont pas pu assister à l'événement faute d'avoir l'autorisation de se déplacer en groupe (la France est toujours sous état d'urgence), des animations sont en cours d'élaboration pour l'année 2016.

Le président indique : "Le jumelage a des jours radieux devant lui. Nous préparons des échanges pour les étudiants."

D'ailleurs, les Meldois, déjà liés à Heiligenhaus en Allemagne et Basildon en Angleterre, pourraient bien voir naître d'ici peu deux autres jumelles, une au Canada et une en Pologne.

Samedi, la soirée était rythmée jazz avec le quatuor Standards and rich composé d’Hervé Pouliquen à la contre-basse et au chant, de Marc Rousseaux à la guitare et au chant, de Jean-Marc Dray au piano et de la chanteuse Ella Rabeson. Le groupe a emporté le public avec ses grands standards de jazz américain et de célèbres reprises du répertoire de la chanson française aussi typiques que La Javanaise de Serge Gainsbourg ou Fredo des Frères Jacques.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="15038,15041,15040,15039,15037,15036,15035,15034,15043"]

Publié dansVie locale

Compans ► Ils dansent la country le mardi

Le bal d'hiver de danse country organisé par l'association sportive culturelle et artistique (ASCA) de Compans s'est tenu à la salle Coluche, dimanche 6 décembre. L'après-midi a été l'occasion pour les membres de présenter l'activité qui se pratique chaque mardi.

La danse vient tout droit du centre et du sud des Etats-Unis et les amateurs se donnent rendez-vous le mardi à la maison des associations du village. Les cours rassemblent en moyenne une douzaine de personnes. "Nous donnons aussi un bal deux fois par an, un en hiver, un autre en été" indique Martine Marion, la secrétaire du club.

Dimanche, toute la salle a été ainsi décorée de drapeaux à la bannière étoilée et de têtes de bisons, trophées de chasse. "En imitation bien-sûr !" précise un membre de l'association. Les passionnés viennent souvent coiffés d'un chapeau de cowboy et chaussés de santiags. Ils se mettent dans la peau des pionniers du Farwest.

Pour la danse country, les pas se font en groupe de quatre, six ou huit danseurs, voire davantage. Les danseurs sont généralement disposés en deux colonnes. Plusieurs chorégraphies se succèdent sur des airs de musique country mais également sur du rock.

La danse a été importée en France par l'Américain Robert Wanstreet (1960 - 2011) qui a ouvert le premier club de danse country en région parisienne.

 

 

 

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► L’Intimiste, le rendez-vous des gourmets

PUBLI-REPORTAGE -

Quentin Lacoste et Celia Delabarre ont ouvert, le 2 novembre dernier, L'Intimiste, hôtel -  restaurant à Dammartin-en-Goële. Ils en rêvaient tant...

L’Intimiste...  Le nom évoquerait une proximité avec les autres. Savoir-faire et savoir-être sont dans les gênes des propriétaires. Lui, à la cuisine, habillé tout en noir, casquette rivée sur la tête en guise de toque, l’artiste est à son affaire. Un filet de veau qui mitonne, un poisson qui frémit, des légumes qui frissonnent, les odeurs, le dressage des assiettes, la précision du travail bien fait, rien n’est laissé au hasard. En bon chef d’orchestre, Quentin envoie les plats commandés par Célia. Toute à son service, elle pense malgré tout à ne pas se brûler avec les assiettes chaudes. Un petit sourire par ci, un petit mot gentil par-là, Célia apporte les plats comme des trésors. La maîtresse de maison est à son aise. Elle aime recevoir. Dans la salle de restaurant adroitement décorée, sous une pergola lumineuse, on a l’impression d’être ailleurs, peut-être même en vacances, comme l'effet d'une poésie bien menée... presque du Baudelaire.

Bruno, un client, indique : « C’est un endroit calme où l’on peut se poser le temps d’un repas, en famille, entre amis ou collègues de travail. La nourriture est soignée et goûteuse... C'est un style de restaurant qui manquait à Dammartin ».

A l’abri des gros murs de la bâtisse, en retrait de la rue, les convives se sentent bien.

Un coup de foudre
Le couple de propriétaires était installé du coté de Provins. Ça, c'était avant. Pendant sept ans, Célia et Quentin ont exercé leur métier en traiteurs-restaurateurs. Et puis ils ont eu un coup de foudre pour ce bel endroit à Dammartin, à l’abri du bruit avec sa cour intérieure. « J’avais envie de revenir aux racines de mon enfance. Trouver ce restaurant, c’est vraiment la chance qui nous a souri. Nous avons  craqué sur le lieu, cela a été un véritable coup de foudre ».

L’Intimiste : Hôtel - restaurant gastronomique,  4 avenue du Maréchal-Leclerc, 77230 Dammartin-en-Goële. Tél. 01 60 54 16 40 – 06 46 29 68 56.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="14949,14947,14948,14946,14945,14944"]

Publié dansVie locale

Meaux ► C'était la foire gourmande ce week-end

La foire gourmande de Meaux, avec son village gastronomique, son village artisanal, son village du père Noël, a attiré le public tout au long du week-end.

En effet du 4 au 6 décembre,  les visiteurs ont parcouru le cœur de ville pour visiter les trois pôles d’attraction de la foire, avec le village gastronomique implanté dans la cité épiscopale, où plus de 60 producteurs français et commerçants meldois présentaient leurs produits du terroir.

La forêt était la nouveauté de l'année. Petits et grands pouvaient y confectionner de délicieuses sucreries. Jérôme Tisserand, adjoint au maire, délégué au commerce, aux foires et marchés et aux animations, indique : «  La foire attire un public toujours plus nombreux. Nous essayons des nouveautés chaque année, pour le plaisir de tous ». Les traditionnels chalets de Noël installés sur le pont enjambant la Marne marquaient l’entrée du marché. Les bonnes odeurs de vin chaud à la cannelle, crêpes et autre restauration incitaient les visiteurs à prolonger leur marche vers le village artisanal implanté sous la halle du marché.

Le public a pu découvrir de nombreuses idées cadeaux et de décorations auprès des exposants installés au sein de l’espace artisanat : jouets pour enfants, bijoux, écharpes, objets déco, produits de beauté, objets cadeaux…

Florence et Jacques, touristes belges de passage, sont arrivés au bon moment : « Nous sommes de Namur, et nous avons fait une halte à Meaux avant d’aller sur Paris. C’est très sympathique et diversifié, nous sommes ravis. Les enfants ont retrouvé la magie de Noël avant l’heure, c’est super ! Nous reviendrons l’an prochain, c’est sûr ! ». Place Henri IV, le village du père Noël, l’endroit féérique de la foire, a conquis les familles. Les petits pouvaient poster leur lettre au père Noël, faire un tour dans le petit train, se faire photographier avec le Père Noël.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="14886,14866,14877,14865,14885,14884,14887,14883,14882,14881,14880,14879,14878,14876,14873,14875,14874,14872,14871,14870,14867,14868"]

Photos et vidéo : Marie-Cécile Meyer et Dominique Sarlabous

Publié dansVie locale

Mitry-Mory ► La patinoire ouverte jusqu’au 2 janvier

SORTIR -

Les élus ont inauguré l’arrivée de la patinoire éphémère et le marché de Noël, samedi 5 décembre à Mitry-Mory.

Les joies de la glisse pour les petits et grands ont commencé à la patinoire après le traditionnel coup de ciseaux dans le ruban tricolore pour  l'ouverture de l'attraction.

La patinoire a été installée sur la place Cusino. Elle attend les amateurs de glisse, du 5 décembre au 2 janvier, chaque mercredi, samedi et dimanche de 14 à 19 heures, et de 16 à 19 heures les autres jours. Pour les moins de 6 ans, le jardin enfants et ses célèbres pingouins ouvrira ses portes, le samedi et le dimanche de 9 à 12 heures.

Entièrement gratuit
Encadrés par des moniteurs brevetés d’Etat et une équipe de jeunes animateurs, les sportifs de tous niveaux pourront profiter de l'espace de glace, entièrement gratuit, que ce soit l’accès à la piste, le prêt du matériel nécessaire à la pratique, ainsi que l’entrée du chalet pouvant recevoir 80 personnes. Eliane, maman de trois petits champions en herbe, s'enthousiasme : « Tous les ans, les enfants attendent l’ouverture de la patinoire. Maman aussi monte sur les patins et c’est pour nous un avant-goût des sports d’hiver ».

Le marché de Noël a également été inauguré. Chalets et camelots se sont partagés l’espace le temps du week-end, avec le traditionnel passage du père Noël distribuant des bonbons et des chocolats aux enfants. Le Secours populaire qui participe toujours au marché de Noël indique : « Nous récoltons toute l’année des objets que nous revendons lors de manifestations comme aujourd’hui. Les fonds servent à payer des colis alimentaires ou des jouets aux enfants les plus défavorisés ».

[gallery type="slideshow" size="large" ids="18406,18403,18404,18416,18419,18418,18414,18412,18408,18410,14931,14928,14929,14930"]

Publié dansVie locale

Plaines et monts de France ► La fibre optique dans les tuyaux pour 2018

La fibre va arriver, c'est sûr. Pour certains, sur le territoire de la communauté de communes Plaines et monts de France (CCPMF), la vitesse du débit Internet augmentera dès 2018. Pour d'autres, ce sera pour 2020 ou un peu plus tard.

La communauté de commune Plaines et Monts de France a signé une convention avec  Seine-et-Marne  Numérique, mercredi 2 décembre, dans ses locaux de Dammartin-en-Goële.

La convention comprend le déploiement de la fibre optique à partir de 2018, pour une couverture de 95% de son territoire dès 2020. Un programme de montée en débit est déjà engagé ; il va permettre d’offrir, d’ici 2017, des temps de connection plus réactifs sur les 19 communes concernées et qui sont actuellement mal desservies : Annet-sur marne, Charny, Claye-Souilly, Dammartin-enGoële, Fresnes-sur-Marne, Gressy, Juilly, Marchemoret, Montgé-en-Goële, Moussy-le-Neuf, Nantouillet, Othis, Précy-sur-Marne, Rouvres, Saint-Mard, Saint-Mesnes, Saint-Pathus, Villeroy et Vinantes.

Le montant des investissements est estimé à 16 856 576 d’euros, dont 3 146 176 pris en charge par la CCPMF. « Il s’agit d’un effort financier énorme mais indispensable pour être à la hauteur des enjeux technologiques actuels et des attentes de nos populations qui ne sauraient plus longtemps souffrir de la fracture numérique. Pour cela faut-il encore que Plaines et monts de France puisse rester à 37 dans la Seine-et-Marne. Sinon il s’agira d’un gâchis financier que devront assumer les responsables du démantèlement de la CCPMF » souligne-t-on à la communauté de commune.

CCPMF La fibre

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Le salon du chocolat : bon pour le moral, bon pour la forme

SORTIR -

La ville de Dammartin-en-Goële prépare le salon du chocolat qui se tiendra samedi 12 décembre, de 10 à 18 heures, au gymnase Maurice-Lerozier.

Ce jour-là, une dizaine d'exposants présenteront leurs œuvres gustatives et artistiques.

A quelques jours de Noël, les parfums de cacao embaumeront l'ancien gymnase du centre. Les visiteurs, tous amateurs de chocolat forcément, trouveront certainement le cadeau qui fera plaisir.

Pour les enfants, des ateliers leur permettront de confectionner les créations qu'ils laisseront sous le sapin pour le Père-Noël, à moins qu'elles ne soient déjà dévorées avant le 24 décembre !

Pour les plus stressés, une séance de massage à... la crème de chocolat permettra de rester zen avant les fêtes de fin d'année.

Chocolat, quand tu nous tiens !
Les vertus du chocolat sont connues. Il est bon pour le moral, antioxydant et stimulant. Des chercheurs en cosmétique ont considéré qu'il était également bon en application externe. Depuis, le massage au chocolat, sans doute original, connaît un grand succès.

Plus d'infos sur le chocolat ici

Une exposition pour découvrir le chocolat et son histoire se tiendra du 15 au 23 décembre à la médiathèque.

 

 

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Ils se sont relayés pour le Téléthon

Le froid n'a pas découragé les bénévoles dammartinois qui se sont relayés pour le Téléthon pendant 30 heures autour de différentes activités, du vendredi 4 décembre à 18 heures au samedi 5 décembre à minuit.

Les habitants étaient invités à faire un fil rouge d'un parcours de 800 m avec tous les moyens possibles (course, vélo, trottinette, marche…) depuis la place des Prieurs en passant par le cimetière et la médiathèque. Les pompiers et quelques sportifs motivés ont couru un relais avec un dévidoir tracté. Au stand de départ, un tableau fleuri s'est construit au fil des heures.

A quelques mètres, au gymnase Maurice-Lerozier, de nombreuses activités sportives se sont succédées  : zumba et stretching le vendredi, puis gym, volley, danse et basket le samedi. Des matchs de badminton se sont joués au gymnase de Longperrier.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="14836,14890,14891,14837,14838,14889"]

 

Publié dansVie locale

Chelles ► Un dîner-dansant au profit du Téléthon

La soirée-dansante du beaujolais, organisée au profit du Téléthon par l'Association des familles et amis des personnes handicapées (AFAPH), le CLAC et l'USO course à pied, s'est tenue vendredi 4 décembre à 20 heures au centre culturel de Chelles.

Les 350 participants ont été accueillis par les bénévoles vêtus de t-shirt jaune de l'AFM. Dès l'ouverture des portes, la grande salle du centre culturel s'est très vite remplie. Chacun avait payé l'entrée 20 euros pour le rendez-vous annuel du beaujolais dont il se dit qu'il a un goût exceptionnellement généreux et fruité. Il faut avouer que les conditions météo du printemps dernier, les fortes chaleurs et l'important ensoleillement de l'été conjugués à de fines pluies de la fin août, ont permis au raisin de terminer sa maturation. Le buffet de viandes et de charcuteries n'ont fait que mieux révéler le vin.

Pierre et Michèle, un couple de Chellois, sont venus aussi pour danser. "Nous avons hâte d'être sur la piste" ont-ils murmuré juste avant que les Julien et Paola, champions de France de salsan, ne mettent l'ambiance.

Claudine Thomas, l'adjointe au maire et une des organisatrices, confie : "Nous ferons mieux que l'année dernière où nous avons quand même réussi à reverser à l'AFM-Téléthon 6 790 euros."

Au niveau national, le marathon caritatif en faveur de la recherche sur les maladies rares avait collecté plus de 80 millions d'euros.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="14861,14860,14859,14858,14857,14856,14855,14854,14848,14851,14853,14850,14849,14847,14845,14844,14843,14842,14841"]

 

 

Publié dansVie locale

Meaux ► Le Téléthon avec les pompiers

La journée du Téléthon a été l'occasion pour les pompiers de Meaux de relever quelques défis sportifs lors des animations, samedi 5 décembre.

Des baptêmes de plongée à la piscine Tauziet ont tenté trente participants. C'était une manière de découvrir pendant 25 minutes, avec les pompiers, la pratique de la plongée avec bouteille d'oxygène dans un bassin de 25 mètres de long et de 1 à 3 mètres de profondeur. "Nous avons plus de participants par rapport à l'année précédente. Le club asterina a prêté le matériel" ont indiqué les bénévoles.

Des JSP (Jeunes sapeurs pompiers) ont également simulé une extinction de feu à l'extérieur du centre Leclerc de Meaux, pendant que d'autres vendaient des billets de tombola sur place et en ville. "Tous les dons récoltés seront reversés à la cagnotte du Téléthon" précise Cédric Decoudun, un des formateurs.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="14977,14976,14974,14975"]

Publié dansVie locale

La météo d'Alain ► Du 5 au 13 décembre... et janvier

Alain Opoix est cultivateur à Boutigny. Toute sa vie il a observé les nuages, l’orientation du vent, la sécheresse, la pluie, le soleil, la lune… Et toute sa vie il a prédit le temps.

Aujourd'hui il le fait en vidéo pour magjournal et donne la tendance des jours à venir et même une petite alerte pour janvier. Gare aux plantes fragiles !

Publié dansVie locale

Meaux ► Friandises à la Foire gourmande : dépêchez-vous !

SORTIR -

La foire gourmande à Meaux bat son plein. Parmi les nombreuses attractions et stands, des friandises seront distribuées aux enfants, de 14 à 19 heures.

Vidéo Marie-Cécile et Dominique Sarlabous

Publié dansVie locale

Courtry ► Téléthon : 30 heures de mobilisation jusqu'à samedi

Les associations courtrysiennes se mobiliseront pendant 30 heures pour le téléthon, vendredi 4 et samedi 5 décembre. Les activités se dérouleront dans différents lieux de la ville.

19 associations aux côtés des élus animeront les 30 heures non stop de spectacles, de concerts, de jeux, de défis sportifs, de tournois, de démonstrations.

Vendredi 4 décembre
18 heures
- Fil rouge tricot, avec Renaissance et culture et le Club des amis de Courtry, jusqu’au samedi à 22 heures : confection d’une couverture vendue aux enchères le samedi soir – salle Dewasne
- Nuit du badminton avec la section du CS Courtry – gymnase Pierre Graff

19 heures
- Atelier culinaire, avec Solidarité Nafiha – salle Magnelli

20 heures
- Chorale « Grains de phonie » – espace Jacobsen (tarif : 5 €)
- Concert folk-rock « Le corps du délit » – L’Ecoutille (tarif : 5 €)
- Rencontres handball handisport, par le CS Courtry – gymnase de la Dhuys
- Training sur 3 vélos d’appartement, par le CS Courtry – maison des associations sportives

21 heures
- Cours de danse par la Danse sportive du CS Courtry, jusqu’à 23 heures – salle Darmon
- Nuit du tarot, par Renaissance et culture, jusqu’à 3 heures – salle Lehrer

23h00
- Soupe à l’oignon, par les élus de la mairie de Courtry, jusqu’à 3 heures – espace Jacobsen

Samedi 5 décembre
7 h 30
- Tournoi badminton jusqu’à 22 h 30 – gymnase Pirre Graff
- Fil rouge tricot (suite), jusqu’à 22 heures – salle Dewasne

10 h 30
- Spectacle des assistantes maternelles de l’Apprenti sage – espace Jacobsen
- Training sur 3 vélos d’appartement, par le CS Courtry, jusqu’à 19 heures – maison des associations sportives

13 heures
- Jeux de cartes, avec le Club des amis de Courtry, jusqu’à 20 heures – salle Magnelli

14 heures
- Démonstrations du Judo club – dojo Pierre Etienne
- Loto en 12 parties, par Renaissance et culture – espace Jacobsen
- Tournoi de tennis, avec le Club de Courtry (enfants jusqu’à 16 heures, adultes à partir de 17 heures jusqu’à 23 h 30)

15 heures
- Théâtre : « Exercices de style » de Raymond Queneau par la Cie des uns et des autres – L’Ecoutille (tarif : 5 €)
- Initiation de zumba, par Dance Ever – salle Darmon
- Tours de pistes avec la section athlétisme du CS Courtry, jusqu’à 19 heures – stade Pierre Graff

18 heures
- Concours de jonglage et golden barre, avec Courtry Football – stade Pierre Graff

19 heures
- Groupe pop-rock F.M.R. (jusqu’à 20 heures) – espace Jacobsen

20 h 30
- Grande soirée « Spectacle cabaret et danse », avec Dance Ever, K’Danse, la Danse sportive du CS Courtry et la troupe Cabaret de Renaissance et culture – espace jacobsen

22 h 45
- Soirée dansante – espace jacobsen
- Enchères de la couverture « Fil rouge tricot »

23 h 45
- 1re estimation des recettes du téléthon de Courtry 2015 (hors dons) – espace jacobsen

Lieux : espace Jacobsen, salle Magnelli, salle Dewasne, salle Lehrer (31 rue Van Wyngene), L’Ecoutille (97 rue Van Wyngene), maison des associations sportives ( 2 bis rue Auguste Rodin), gymnase et stade Pierre Graff, tennis, dojo ( ruelle des Processions et rue Van Wyngene), gymnase de la Dhuys (94 rue Van Wyngene)

 

Publié dansVie locale

Magny-le-Hongre ► Original : Magny by night, samedi soir

SORTIR -

Magny-le-Hongre sera plongé dans l'obscurité. Pendant une soirée, samedi 5 décembre, diverses activités culturelles et sportives se dérouleront dans le noir.

Pour la deuxième année, Magny by Night aura lieu de 19 heures à minuit au gymnase du Clos du Roy. L'expérience est unique et surtout à ne pas manquer. L'entrée est gratuite.

Sans lumière, le public pourra visiter une exposition et assister à la réalisation en direct de fresques fluorescentes géantes et de trompe-l'œil par l'artiste-alpiniste Frédéric Garcia.

Dès 20 heures, un concert animé par Vim Cortez, DJ Vergo et le groupe O Maracuja mêleront les sons de Soul, de Funk et de percussions brésiliennes accompagnés d'une déambulation d'une batucada.

Puis, à partir de 22 h 10, les danseurs prendront place sur scène pour un spectacle de claquettes avec Siamsa, et de jongleries lumineuses avec le groupe Opalescence Oo and Co.

Tout au long de la soirée, les plus sportifs pourront s'initier à la pratique du speedminton, une variante du badminton, du tir-à-l'arc, du dodge ball, du ping-pong, du mini-football et de la zumba... Tout ça dans l'obscurité !  Il faudra aussi penser à prendre une paire des baskets propres. Renseignement en mairie : 01 60 43 51 00.

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► CORD : Jolies performances au cross départemental

Le CORD ( Club olympique régional dammartinois) a reçu, dimanche 29 novembre,  dans le magnifique parc de la Corbie, les championnats départementaux de cross court, qualificatifs pour les régionaux de la spécialité.

"Le temps nous a suivi toute la journée avec un petit passage pluvieux qui nous a à peine mouillé le bout du nez" indique Daniel Schaafs, le président du CORD.

Dimanche, chez les femmes, sur 2 900 m, c’est la sociétaire de l’Athlé Sud 77 (AS77), Renelle Lamote, qui s'est imposée sans réelle opposition, suivie par quatre autres partenaires du même club. Autant dire qu’elles n’avaient pas fait le voyage pour rien. "C'est un parcours agréable, le relief est varié, on ne s'en lasse pas" signale la championne. Les 53 participantes sont qualifiées pour le tour suivant, dont Ella Meynard et Nathalie Le Vaillant du CORD.

Coté masculin, c’est au finish que tout s'est décidé, Mehdi Frère de l’AS 77 également, faisant la course en tête, se faisant coiffer sur le poteau par Romain Vogt de Meaux. Mehdi était pourtant parti pour la gagne mais Romain a grignoté son retard mètre par mètre pour finir devant sur la ligne. Une belle course ! "Il faut faire l'effort de ne rien lâcher, mais c'est dur" souligne Romain. Le podium a été complété par un autre athlète de L’AS77, Nicolas Baudry. Le CORD qualifie deux de ses crossmen, Guillaume Grassi et Jean François Geoffroy.

Avec plus de 310 participants, c’était un moment incroyable dans le parc. L'athlétisme dammartinois était à l'honneur, d’autant plus que sur les autres courses au programme, le CORD n’a pas été en reste avec pas moins de 19 podiums toutes catégories confondues et 8 premières marches.

Daniel Schaafs confie : "C'est une belle réussite. Mais ça ne se fait pas tout seul. Il faut avoir une équipe soudée derrière pour mettre tout en œuvre en amont. L'organisation d'une journée de championnat départemental de cross court ne s'improvise pas. Nous sommes honorés de recevoir des messages de remerciement de la part des coureurs, c'est encourageant pour l'année prochaine".

[gallery type="slideshow" size="large" ids="19156,19155,19154,19153,19152,14745,14744,14747"]

 

Publié dansVie locale

Serris ► C'est parti pour les illuminations !

Les illuminations embelliront l'hôtel de ville et les rues jusqu'au 31 janvier. Le maire de Serris, Philippe Descrouet, a allumé les décorations de la ville, mardi 1er décembre à 20 heures.

Outre les adultes, les enfants étaient également nombreux pour le lancement de l'opération. Il faut dire que le chocolat chaud et des papillotes de confiseries leur étaient offerts. Si d'autres sont venus pour les échassiers et la tombola, Mélanie, 4 ans, attendait avec impatience le père noël. "Je lui ai fait un dessin" précisait la fillette toute trépignante. L'homme à la barbe blanche a laissé quelques minutes ses lutins, très occupés à emballer les cadeaux pour le jour J, pour rendre visite aux petits Serrissiens et prendre quelques photos.

Juste avant le lancement des illuminations, le ciel s'était déjà paré de lumières lors du grand feu d'artifice qui a fait scintiller les yeux tous levés vers le haut.

"Nos concitoyens attendent le merveilleux spectacle des illuminations de Noël. Je sais que petits et grands sont subjugués par les couleurs féériques données aux rues de Serris en cette période qui doit rester malgré tout magique : arches lumineuses, ampoules multicolores, flammes incandescentes et projections scintillantes habillent somptueusement les rues, places et avenues du cœur du Val d’Europe. Plus que jamais, Serris se transforme en « ville lumière » !" a ainsi insisté l'élu local.

Toutes les ampoules sont en LED, "ce qui permet d'économiser 80 % d'énergie par rapport aux ampoules classiques " a aussi précisé le maire.

Les illuminations ne sont que le début d'un mois chargé en événements pour petits et grands. Le 11 décembre, le marché de Noël ouvrira sur la place Toscane.

[gallery size="large" type="slideshow" ids="14683,14678,14677,14674,14676,14679,14675,14684"]

Publié dansVie locale

Meaux ► La Brûlerie va déménager

La Brûlerie de Meaux songe à se reconvertir en ressourcerie et surtout à déménager. D'ici 2019, elle pourrait recevoir ses clients du côté de la gare, ceux qui viennent boire leur café "tranquilles" ou qui viennent acheter les grains de café ou les brins de thé aux arômes parfaits. En plus, ils y trouveront services et conseils...

Rencontre en vidéo avec l'endroit quasi mythique et son propriétaire :

Ressourcerie... le mot fait un peu new-age et pourtant, le sens du contact de Frédéric Delarose lui donnera vie ailleurs que dans les locaux qui, depuis 37 ans, sont consacrés à la torréfaction. La pause café et thé au son du ronron et des cliquetis de la machine est en effet devenue, au fil des années, incontournable au numéro 4 de la Petite rue Saint-Christophe.

Depuis 1978, la famille Delarose développe les arômes du bon grain venu de l'Equateur pour le plaisir des connaisseurs. Mais le conte touche à sa fin... Frédéric cherche un repreneur, la brûlerie devrait être mise en vente prochainement...

Le patron est forcément un passionné - le mot n'est pas trop fort - et il explique son métier :  "Le dosage des cafés de différentes provenances se compose en fonction des goûts du client. La torréfaction demande beaucoup de subtilité et se calcule en nombre d'années pour arriver à une composition de choix" décrit Frédéric. Il ne compte pas les heures qu'il consacre à la petite graine verte, le caféier qui pousse dans la boutique en atteste.

Les sacs s'empilent dans l'arrière-boutique et attendent ainsi que le thé mature pour restituer leurs saveurs dans les tasses. Du producteur au consommateur, il n'y a qu'un homme qui met son savoir en œuvre pour le plaisir de ses clients.

Les amateurs découvrent également une production locale de bière. Le malt et l'orge n'ont pas résisté à se faire bronzer le grain dans la machine rouge.

Frappé "d'utilité publique"
La Brûlerie est un lieu atypique où les Meldois en quête de senteurs caractéristiques ont toujours trouvé leur place : un tantinet artisanale mais sans exagération, là où on peut boire son café ou son thé tranquillement, où les impressions de café se mêlent au bois des meubles... La petite boutique en centre-ville de Meaux n'existera plus.

Frédéric Delarose est bien obligé de voir l'avenir "autrement" car son immeuble est frappé d'utilité publique par la mairie, comme onze autres dans Meaux. Le brûleur explique : "Nous avons obligation de faire des travaux sur tout l'immeuble d'ici 2019. Leur montant est estimé à 400 000 euros. C'est simple, je n'en ai pas les moyens. Je suis coincé, il va falloir que je déménage. Il est vraisemblable qu'on installera la Brûlerie du côté de la gare, à côté de Music Studio, côté Villenoy. elle deviendra alors une SCOP (Société coopérative et participative)".

C'est en effet à plusieurs que Frédéric entrevoit le futur de son activité mais comme il le précise, "tout est à mettre en œuvre. On n'aura pas trop de trois ans pour que tout soit calé".   La brûlerie

[gallery type="slideshow" size="large" ids="14649,14648,14650"]

 

Vidéo Marie-Cécile Meyer

 

 

Publié dansVie locale

Dammartin-en-Goële ► Le Téléthon vendredi et samedi

Le Téléthon se déroulera à Dammartin-en-Goële sur la place des Prieurs, vendredi 4 décembre à partir de 18 heures, et prendra fin samedi soir à minuit.

Le programme

Vendredi :
Au gymnase Maurice Lerozier, 18 h 30 – 20 h 30 :  animation Zumba et stretching.

Sur la place des Prieurs, Fil Rouge sur un parcours, 18 heures – 20 h 30 : ouverture du fil rouge par une parade derrière un camion de pompier, et course-relais avec un dévidoir tracté.

Les Dammartinois sont invités à faire le parcours avec tous les moyens possibles (course, vélo, trottinette, marche...)

Pour le fil rouge, la rue Saint-Jean sera fermée à la circulation ainsi que la rue du Jeux-d’Arc.

Prévoir un signe de reconnaissance pour les participants ayant fait un don au Téléthon (autocollant, badge et brassard)

Samedi :
Sur la place des Prieurs, de 8 heures à 17 h 45 : reprise du fil rouge et vente de fleurs pour le logo Téléthon

Au gymnase Maurice Lerozier, de 10 heures à 12 h 30 : animation gym + volley

15 heures : match de basket.

18 heures : démonstration de danse avec 120 danseurs de Transcen’Dance

19 h 30 : match de basket

Au gymnase de Longperrier, de 14 à 18 heures : tournoi de badminton

Une mesure de précaution toutefois : Les manifestations à l'extérieur (fil rouge) et vente de fleurs seront annulées sur la voie publique si l’arrêté préfectoral est prolongé. Dans ce cas, la vente de fleurs se fera au gymnase Maurice-Lerozier.

Publié dansVie locale

Othis ► Le Rotary et les scouts unis pour la banque alimentaire

Le Rotary club de Dammartin-en-Goële et les scouts avaient installé un stand au beau milieu de l’allée commerçante de l’Intermarché d’Othis, du 27 au 29 novembre, pour leur participation annuelle à la banque alimentaire.

Sacs vides en main, les bénévoles de l’association rotarienne et les scouts de Dammartin invitaient les clients du magasin à revenir vers eux avec les sacs remplis de denrées alimentaires. Aurélie, cliente du magasin, indique : « C’est une bonne action, je participe volontiers à la collecte. Demain c’est peut-être moi et mes enfants qui seront dans le besoin. Il faut aider les plus démunis, c’est normal ».

L’an dernier, presque sept tonnes de produits divers et variés ont été récoltés par les bénévoles dans la galerie. Xavier de Montpreville, président du Rotary, souligne : « Nous espérons faire aussi bien voire mieux que l’an dernier, peut-être huit tonnes, malgré un climat peu engageant suite aux événements que nous avons connus dernièrement ». Il ajoute : « Les denrées sont récupérées par la banque alimentaire nationale, organisme reconnu du gouvernement et qui redistribue gratuitement à toutes les associations comme les Restos du cœur. La banque alimentaire est le plus gros organisme français de récupération de nourriture ».  Pour récompenser les scouts volontaires ayant participé, le Rotary a procédé à une distribution de casquettes à l’effigie du Rotary et des Scouts de France.

Othis-Les-scouts-et-le-Rotary-unis-dans-la-banque-alimentaire-8-1024x511

 

Publié dansVie locale

Juilly ► Le Photo caméra club a fêté ses 40 ans

C'était un grand succès pour l'exposition annuelle du Photo caméra club à la salle des fêtes de Juilly, dimanche 29 novembre.

Les nombreux visiteurs et invités ont marqué leur intérêt pour les 200 photos originales prises par les membres du club. Cette année, le thème sur lequel les photographes ont travaillé était « les lignes et les formes ».

L'exposition a été l'occasion de marquer l'événement : les 40 ans du club photo créé en 1975 par le couple Lebeau. Dimanche, c'était aussi un peu "leur fête à eux" puisque les membres et le président du club, René Stoufflet, leur ont rendu hommage et ont souligné toutes les actions menées au sein de l’association.

La municipalité s’est associée à la célébration et le maire, Daniel Haquin, a rappelé dans son discours, "le formidable travail  de mémoire qu’ils ont accompli en collectant, années après années, de nombreux films et photos sur  les évolutions et les manifestations populaires qui ont ponctué la vie du village".

Contact : 9 rue Paul Fuan E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Site Internet ici Local de réunion et studio : rue Pierre-Loyer Tél. 03 44 60 51 97

Publié dansVie locale

Lognes ► Frayeur pour les occupants d'un avion

FAITS DIVERS -

Les quatre occupants d'un petit avion ont bien cru leur dernière heure arrivée à l'aérodrome de Lognes, samedi 28 novembre.

A 12 h 50, le pilote a sorti le train normalement, prévoyant l'atterrissage. Cependant le train ne s'est pas verrouillé. Ainsi tandis que l'aéronef se posait sur la piste, les roues sont rentrées dans leur logement sous le poids de l'avion. Par chance, l'accident n'a fait aucun blessé.

Des investigations seront malgré tout menées sur les causes de l'avarie qui aurait pu tourner au drame.

A l’occasion de la COP21, des mesures de sûreté aérienne doivent être appliquées du 24 novembre au 15 décembre. Voir ici

 

Publié dansVie locale

Pontault-Combault ► Un dimanche matin en garde à vue

FAITS DIVERS -

Un individu de 26 ans a pris son petit déjeuner en garde à vue, au commissariat de Pontault-Combault, dimanche matin.

Ce n'était pas vraiment ambiance croissant au beurre et tartine de confiture pour l'automobiliste qui venait d'être interpellé, dimanche 29 novembre à 4 heures, à  Pontault-Combault. Il a appuyé sur le champignon au moment où, rue de Nogent, des policiers ont voulu effectuer un contrôle. La patrouille a aussitôt poursuivi le véhicule qui a terminé sa course dans la cour d'un pavillon. Sans doute le conducteur n'avait-il plus trouvé dans quelle direction fuir... Toujours est-il qu'une fois sa voiture immobilisée, il refusait d'en descendre. Il a fallu que les fonctionnaires brisent la vitre latérale pour l'extirper de l'habitacle. L'automobiliste était toujours rebelle et surtout fortement alcoolisé. En se débattant, il a quand même blessé deux policiers. L'un a reçu une ITT* (incapacité totale de travail) de quatre jours et un autre de sept jours. Le jeune homme a été placé en garde à vue et a reçu une convocation devant le tribunal pour le 27 septembre 2016. *L'ITT sert à qualifier pénalement des faits. Voir ici
Publié dansVie locale

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.