×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Meaux ► Jean-François Copé a mis l’accent sur la sécurité

Jean-François Copé, le maire de Meaux, entouré de ses adjoints et conseillers, a présenté ses vœux et ses projets aux administrés, au théâtre Luxembourg, lundi 18 janvier.

Comme d'habitude le public a rempli la salle. Tous attendaient les annonces du maire.

Il n'en aurait d'ailleurs pas encore fini avec le désordre dans la cité. Si, à Beauval, la délinquance s'est un peu calmée avec la récente destruction des tours Auvergne et Artois qui étaient devenues des repères de dealers, d'autres secteurs restent à "corriger". Le maire a en effet mis l’accent sur la sécurité : « La sécurité a toujours été pour nous un pilier majeur. L’accent sera mis sur certains quartiers, comme l’immeuble Richemont où des choses inadmissibles se produisent. Plusieurs réunions de quartier ont été conduites à ce sujet".

La gare est également dans la ligne de mire de la mairie pour endiguer "le comportement violent de certains individus ».

« La sécurité, l’emploi, la rénovation urbaine, le sport et la culture, tous ces postes doivent marcher ensemble, sinon il n’y a pas de dynamique. La cohésion d’une équipe, la cohérence d’un projet, il faut que tout avance en même temps pour faire bouger les choses » a encore indiqué Jean-François Copé dans son allocution.

L'emploi
Par ailleurs, l’emploi  et le développement économique sont, d'après le maire, en plein essor : "Déjà 1 500 emplois ont été créés entre le nouveau centre commercial, l’institut des métiers et de l’artisanat et un certain nombre d’entreprises. L'ensemble du projet à terme devrait mener à 4 000 emplois.

La ville compte aussi développer la qualité de vie des Meldois, avec le développement de l’habitat, la rénovation des quartiers, la floraison des espaces, la circulation, de nouvelles pistes cyclables, de nouvelles voies piétonnes...

La fibre optique
Meaux, fibre optique

Le cadre de vie passe également par le numérique : « C’est la raison pour laquelle, après avoir eu un petit retard à l’allumage, nous avons mis le paquet.

La fibre optique finira d'être mise en place pour l’ensemble de la communauté d’agglomération - dont Meaux - en 2019 et couvrira 100 % du territoire » a informé Jean-François Copé concernant le projet qui sera une première en France.

La santé
Le pôle médical (voir notre article ici) dans l’ancienne école du Marché sera ouvert au public à partir du mois de mai. Il sera constitué de quatorze cabinets médicaux, "ce qui contribuera à endiguer le problème du manque de médecins" a ajouté l'élu.
Le sport et la culture
Le domaine sportif n’est pas en reste, bien au contraire, puisque le chantier de la rénovation complète de la piscine Frot est lancée. Le marathon de Meaux a été un succès, il est maintenant labellisé au niveau national.

Côté culture, le grand chantier de la nouvelle salle des fêtes de 2000 m2 est au programme. Elle sera accolée au boulodrome et pourra recevoir 1 200 personnes assises et 3 000 personnes debout pour les grands événements.

La ville prévoit aussi l’installation d’un nouveau cinéma dans l’ancienne prison datant de 1850, tout en gardant son cachet de l’époque.

Jean-François Copé a confirmé également l’ouverture de la Maison du Brie de Meaux en centre-ville : « Il n’est pas question de s’excuser tout le temps auprès de la concurrence quand on a le meilleur fromage du monde ! » Le sujet a particulièrement ému le public qui a accueilli la confirmation avec force applaudissements.

Le grand retour sur la scène politique
Enfin, c'est en annonçant la sortie de son livre, « Le Sursaut français », qu'il a terminé son discours. Si le maire s'était un peu mis au vert depuis l'affaire Bygmalion en mai 2014, il revient sur le devant de la scène et partout où il a parlé pendant la période des vœux des officiels - et ce n'est pas fini - ses mots ont bien laissé penser qu'il ne comptait pas en rester là avec la politique. Aussi se lance-t-il à nouveau dans l'arène et conjugue les apparitions à la télévision, la sortie de son livre et les interviews diverses accordées aux médias nationaux. C'est bel et bien un ton de primaires en vue des présidentielles de 2017 qu'il donne. Pour les Meldois fans de leur maire, "il aurait toutes ses chances et pourquoi pas ?" même si on devine dans leur yeux une petite angoisse ou une déception à l'idée de voir s'éloigner l'édile de Meaux vers l'Elysée. Il conclut : « Après une période difficile de ma vie politique, il est maintenant temps de reprendre la cordée ».

[gallery type="slideshow" size="large" ids="17888,17889,17882,17883,17886,17887"]

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.