×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Jablines - Annet ► Les enfants découvrent les arts du cirque

Jean-Louis, Jérôme et Alexis, de l'association Ecole de cirque itinérante de la Marne (ECIM), accueillent jusqu'au 12 novembre, à la base de loisirs de Jablines - Annet, les enfants (et leurs parents) pour leur faire découvrir la boule d'équilibre, le fil de fer, le rolla rolla (ou rouleau américain) ainsi que les rudiments de la jonglerie.

Fildefériste ou funambule ?
Pendant près de deux heures, samedi 8 octobre, une vingtaine d'enfants se sont succédé sur les accessoires afin d'acquérir les premières "sensations du cirque" et peut-être sentir naître une vocation.

Une énorme boule de caoutchouc, calée au début pour rassurer, était chevauchée par les gamins, avec les conseils d'Alexis ; tandis que l'autre atelier proposait de trouver l'équilibre sur un fil de fer. Jérôme indique : « La différence entre le fildefériste et le funambule tient à la hauteur du fil tendu. Au-delà de deux mètres, on parle de funambule. Les enfants s'habituent rapidement et en redemandent ! Nous sommes à leur côté à chaque instant pour que tout se passe bien ».

D'autres ateliers faisaient découvrir le rolla rolla, composé d'une planche et d'un rouleau rigide, les techniques du jonglage à l'aide de foulards, cerceaux, assiettes japonaises et balles.

Maeva, petit bout'chou de trois ans, a fait son numéro sur les épaules d'Alexis, en équilibre sur le rolla rolla. Sa maman dit : "Maeva n'oubliera pas cet instant ! Elle est très fière de ce qu'elle fait ! » D'ailleurs, même les parents se sont piqués au jeu (du cirque) en exerçant leur adresse.

Doug et Iti, le clou du spectacle
L'après-midi s'est terminé par un numéro de chiens dressés. Doug et Iti s'en sont donnés à cœur joie pour effectuer des cabrioles avec leurs maîtres. Leurs gags ont fait rire les enfants aux éclats.
L'ECIM cirque Rubis
L'ECIM cirque Rubis est une école de cirque pédagogique. Jérôme précise : « Nous intervenons dans les écoles, en liaison étroite avec les enseignants, parfois pour une semaine d'initiation où les enfants assistent au montage du chapiteau, s'initient aux bases de l'art du cirque pour monter un numéro en fin de semaine".

A partir de juin 2017, il sera proposé une journée de présentation et d'initiation pour les écoles, avec une heure de spectacle. L'ECIM intervient principalement dans la Marne et l'Aisne et compte s'étendre dans les écoles de Seine-et-Marne.

Renseignements et réservations : Tél. 07 82 69 51 36.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="32520,32519,32518,32517,32516,32514,32513,32512,32515,32510,32509,32511,32508,32507"]

Monthyon ► Le cirque a remplacé l’école, à la loyale

Cirque : Les enfants de l’école Saint-Jean se sont entraînés à l’art du cirque pendant toute une semaine. A la fin du stage, maternelles et primaires de l'école privée monthyonnaise ont présenté le spectacle aux parents et aux élus locaux, vendredi 12 février.

Les enfants de Saint-Jean ont un peu délaissé l'école la semaine dernière, sans toutefois faire la buissonnière mais pour vivre une petite aventure au cirque, conduits par le directeur avec toute son implication en pédagogue comme en Monsieur Loyal. Encadrés par les enseignants et la directrice de l'école, Nathalie Campmas, les écoliers ont goûté aux clowneries, au trapèze, au jonglage et autres disciplines proposées par les propriétaires des lieux, Dominique Alciati et Graziella Delporte. Ainsi, avec la compagnie « Vis ton cirque », le cirque pédagogique, les élèves ont suivi une semaine de formation qui devait les conduire jusqu'à la représentation finale, vendredi soir. Si l'enchaînement s'est fait comme n'importe quelle leçon de maths ou d'histoire, avec son contrôle au bout du chapitre, il s'agissait cette fois du chapiteau, la grande tente rouge installée à côté du gymnase dans le bas de la commune.

Nathalie Campmas commente : « La famille Alciati sillonne la France et propose aux écoles d’enseigner l’art du cirque aux enfants sous forme de différents ateliers. Les Alciati ont aussi leur propre spectacle. C’est une compagnie de cirque remarquable ».

Pendant la semaine, neuf disciplines différentes étaient proposées aux enfants et chacun a choisi son atelier.  500 personnes ont assisté au show final : parents, grands-parents, élus, responsables du diocèse ont applaudi les performances des enfants. Karine, maman de deux bouchons de 3 et 5 ans, confie : « C’est une bonne idée de permettre aux enfants de voir autre chose. Le cirque a toujours été une bonne école de la vie. Les ateliers de jonglage, de magie, d’équilibriste, de clown, de trapèze, contribuent à la découverte de ce milieu particulier pour les enfants. Ils en garderont un excellent souvenir ». Dominique Alciati indique : « Dans la pure tradition du cirque pédagogique, nous proposons aux écoles de venir enseigner l’art du cirque à domicile ».

[gallery type="slideshow" size="large" ids="19382,19381,19380,19384,19383,19378,19385"]

 

Dammartin-en-Goële ► 580 convives au festival des seniors

Le gymnase Maurice-Lerozier, nouvellement baptisé à Dammartin, a reçu le festival des seniors, pris en charge par la communauté de communes Plaines et Monts de France. 580 convives se sont partagés l’espace, dimanche 4 octobre.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=J3VTEkzuDiA&w=560&h=315]
Le traditionnel banquet avait été organisé à l'attention des seniors de l'intercommunalité et le spectacle a placé le déjeuner sous les étoiles du cirque, un thème présenté par Les Lutins de la rue Orange.

Depuis 24 ans, le festival des seniors, fondé par Roger Boullonnois, réunit de plus en plus de participants. L'événement désigne chaque année une des communes de l'interco. C'est elle qui est chargée d'organiser le banquet.

Michel Dutruge, le maire de Dammartin,  indique : « Le festival suscite un tel engouement que ce sont plus de 700 personnes qu’il faut s’attendre à accueillir dans les années à venir ».

Les Lutins de la rue Orange ont donné le tempo tout l’après-midi et les seniors ont pu retrouver leurs danses favorites. Geneviève, venue de Saint-Mard, confie. « Nous pouvons encore gambiller, il faut en profiter ! Tous les ans, nous sommes au rendez-vous, nous espérons avoir encore bon pied bon œil pour la prochaine édition ».

Après le banquet, l’heure de la tombola et la remise des cadeaux aux plus anciens avait sonné, faisant scintiller des étoiles dans les yeux de certains. « C'est Noël avant Noël ! » relève Louis, de Saint-Pathus.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="11111,11112,11113,11114,11115,11116,11117,11118,11119,11120,11121"]

Longperrier ► Cirque, cracheurs de feu et brioche pour fêter Sainte-Madeleine

La fête communale de la Sainte-Madeleine, qui se déroulera du samedi 25 au mardi 28 juillet, aura pour thème le cirque. Dès samedi, une fête foraine avec des jeux d'adresse (course en sac, tir à la corde, chamboule-tout) et des manèges animera le week-end.

La journée se poursuivra avec une grande parade colorée et déguisée, perruques et nez rouges obligatoires ! et une retraite aux flambeaux. L'orchestre des "Clowns Musicos" accompagné d'échassiers, d'acrobates, de cracheurs de feu et de jongleurs mènera le cortège. Les enfants pourront récupérer les tickets des manèges. A 23 heures, un feu d'artifice illuminera les yeux des spectateurs.

Le dimanche, à 10 heures, les anciens, invités à l'ancienne cantine pour un petit-déjeuner, pourront comme chaque année déguster la brioche de la Sainte-Madeleine.

Lundi à 15 heures, les enfants de moins de 12 ans pourront participer au lâcher de ballons devant la mairie. Sous chaque ballon, le nom d'un des enfants sera inscrit et si "l'objet volant" est découvert, le porteur du nom inscrit gagnera un cadeau supplémentaire.

Save the date ► Samedi 4, Passion d'avril à Crouy-sur-Ourcq

L’association Fada  présente la 11e édition du festival Passion d’avril, sous l'intitulé, cette année, La Poubelle enchantée. Samedi 4 avril à partir de 15 h 30  à la salle des fêtes de Crouy-sur-Ourcq. Entrée gratuite.

Comme l’année dernière, le festival Passion d’avril s’organisera autour de trois temps forts, trois spectacles à la renommée internationale, cirque, opérette et musique.

Le programme

A 18 heures : Cirque, La Machine, par la Cie du Fardeau.

Ils viennent de Lille avec leur énorme machine à jongler qu'ils mettent en place devant le public, et c'est déjà un spectacle : des portés et des cascades pour installer des pièces à plus de 3 mètres de hauteur. Puis vient le moment du jonglage proprement dit, quand la machine leur renvoie balles, quilles et autres instruments. Une prestation haute en couleurs qui a voyagé dans toute la France avant de venir se poser à Crouy. http://ciedufardeau.fr/

 

A 20 h 30 : "Opérette z'en folie" par le choeur adulte du Conservatoire de Meaux.

Pour la 1re fois à Passion d'avril, l'opérette fait son entrée sur la scène de la salle des fêtes. Le choeur adulte du Conservatoire de Meaux, dirigé par Yves Muller, viendra présenter en exclusivité son nouveau spectacle : un florilège des plus grands airs d'opérette. L'occasion pour les plus anciens de réentendre cette musique qu'ils connaissent par coeur, et, pour les plus jeunes, de découvrir, en live, un morceau entier du patrimoine de la chanson française.

Pendant le spectacle, le bar intérieur sera fermé pour ne pas gêner les spectateurs

 

A 22 h 30 : Concert: « The Buttshakers », rythm'n'blues, soul, motown...

C'est leur année. Ils écrasent tout sur leur passage. Après leur 2° CD paru en 2014, ils ont partagé la scène avec Ben l'oncle soul, les dirtbombs aux Eurockéennes, aux Nuits sonores et au Printemps de Bourges. Ils écument la France , l'allemagne et l'espagne avec leur rythm'n'blues musclé, emmené par une chanteuse qui vient tout droit de Saint-Louis, Missouri porter la bonne parole du groove. Un vrai show qui devrait mettre le feu à la salle des fêtes de Crouy (qui, pourtant, en a vus d'autres).

http://thebuttshakers.wordpress.com/

Passion d’avril 2015, c’est aussi :

  • A 15 h 45, le dernier spectacle de la Compagnie FA7 «  Rencontre » pour les tout petits enfants (moins de 6 ans).
  • Au même moment, les contes de Nathalie Krajjik, pour les plus grands
  • Une exposition de mobiles dans la salle des fêtes, sur le thème de cette année « La poubelle enchantée » réalisée par des artistes professionnels et des amateurs de bidouille.
  • A 16 h 30 : une démonstration de slam par des artistes de toute la région.
  • L'expot de l'amitié : Un verre de l’amitié offert par le festival à 17 h pour ouvrir l’accès à l’exposition.
  • A 19 heures, à l’heure de l’apéro et du repas, du rock avec  « Jett Banana » le groupe de Meaux qui monte, qui monte.
  • A 21 h 45, entre l’opérette et le grand concert du soir, le spectacle, Gueules de bois, une exposition vivante de photos d'arbres étranges commentées par le conteur Gontran Beaudequin.
  • Des animations toute la journée avec la batucada Samb’à bulles et le cours de danse africaine de Congis
  • Un atelier musique avec l’EMAA de Lizy-sur-Ourcq
  • Un atelier théâtre avec la compagnie Ourcq en scène de Crouy sur Ourcq..
  • Un atelier cirque avec l’association de Lagny, La fée des trucs…
  • Des jeux géants et beaucoup d’autres surprises…
Et comme toujours une buvette et une restauration chaude et froide.

En cas de températures un peu fraîches ou de pluie, la fête continue à l’extérieur de la salle des fêtes, grâce aux barnums chauffés.

Parkings prévus à la gare SNCF et au Champivert. Pour tous renseignements complémentaires, consulter le site : www.festivalpassiondavrilfada.net ou écrire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.