Mitry-Mory ► Le cimetière de Mitry-le-Neuf profané

FAITS DIVERS -

Hier, vendredi 30 septembre, peu avant 18 heures, alors qu’il s’apprêtait à fermer les grilles, le gardien a constaté que des individus avaient profané la partie la plus récente du cimetière située au fond du site.

Plaques du souvenir, pots de fleurs, statuettes en plâtre, gisaient, fracassés, dans les allées bitumées ou avaient été jetés alentour sur la pelouse. Trente-quatre tombes auraient ainsi été vandalisées. Un périmètre de sécurité a aussitôt été mis en place par la police afin de relever d’éventuelles empreintes.
Spectacle affligeant
« C’est un spectacle affligeant. Nous allons prévenir dès lundi matin les familles » a déclaré le maire, Charlotte Blandiot-Faride, qui s’est rendu sur les lieux aujourd'hui, samedi 1er octobre. Une quinzaine de Mitryens sont également venus constater si les sépultures de leurs proches avaient été profanées. « La tombe de mon oncle et ma tante, heureusement, n’a pas été vandalisée. Quant à la tombe de mes parents qui reposent aussi ici, elle est dans un autre secteur du cimetière » confie Christine, soulagée.

Il n’en a pas été de même pour Jacqueline : la tombe de son époux a subi d'importants dommages. Accompagnée par les gardiens, elle n’a pu que constater les dégâts. « C’est affreux. On me dit que ce sont peut-être des jeunes désœuvrés qui ont fait ça. Mais qu’ont-ils donc dans la tête aujourd'hui ? » lâche, effondrée, la septuagénaire, larmes aux yeux.

Il n’y avait pas d’inscriptions sur les tombes saccagées, ni bouteille ou canette d’alcool sur les lieux. L’enquête a été confiée au SRPJ de Versailles.

Par respect pour les familles des défunts, nous n'avons pas pris de photos des tombes qui ont été vandalisées.

Téléphone mairie : 01 60 21 61 10. 

mitry-4

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Horoscope

Sudoku

Go to top