Nanteuil-lès-Meaux ► Mini-entreprise : des collégiens ont conçu Hollow me

Quinze élèves de 3e ont monté leur mini-entreprise et conçu Hollow me, une application ludique qui fait apparaître des hologrammes 3D.

Les collégiens fabriquent et commercialisent un hologramme décoratif et l'application pour tablette et smartphone qui va avec. L'assemblée générale de la société s'est déroulée lundi 25 janvier... pour de vrai.

Tom, le PDG, habillé comme un véritable patron, veste, chemise et cravate, relit ses fiches. D'ici quelques minutes il devra présenter, avec son équipe, leur produit : un dispositif qui permet de reproduire un hologramme en 3D.

Devant les investisseurs composés de parents d'élèves, d'enseignants et même de voisins, le jeune dirigeant a présenté son organigramme et chaque responsable du conseil d'administration, apprêté en véritable professionnel, a exposé le bilan du service dont il a la direction : finances, marketing, communication, commercial, conception...

"Hollow me, mon hologramme à moi"
Chez Hollow me, toutes les problématiques et les différentes étapes sont passées en revue comme dans une véritable entreprise, du nom de la marque et du slogan (Hollow me, mon hologramme à moi) à la mise sur le marché. "Pour chercher du financement, nous avons dû faire du porte-à-porte. On a dû bien argumenter" explique Pierre-Antoine, chargé des relations clients. Comme dans un vrai conseil d'administration, le chef d'entreprise et ses collaborateurs ont répondu à toutes les questions des actionnaires, même aux plus pointues. "Ils s'en sont très bien sortis" résume la principale du collège, fière de voir ses élèves "réussir là où même des adultes peuvent échouer".

Hollow-me est bien une réelle entreprise, une SCOP (société coopérative) qui a été créée en septembre 2015 par des élèves de 3e option DP (Découverte-professionnelle) avec l'aide de leurs professeurs de technologie, Rémi Bourgin et Stéphane Pasquier, et de l'association Entreprendre pour Apprendre (EPA), qui met en place des projets de mini-entreprises dans des établissements scolaires. "Le temps d'une année, les jeunes découvrent l'entreprenariat, apprennent le fonctionnement d'une entreprise, s'initient à plusieurs métiers et acquièrent des savoir-faire et des savoir-être" explique Evgenia Gorochkova, la coordinatrice Seine-et-Marne d'EPA. Les "dirigeants en herbe" doivent chercher à être rentable en évaluant et maîtrisant les coûts et en étudiant le marché. "Ils devront même penser à payer l'électricité et le loyer et les inclure dans leur budget" indique Stéphane, leur enseignant qui les guide pas à pas.

Le produit sera bientôt mis en vente sur Internet, au centre Leclerc de Nanteuil et sur le marché de Meaux.  L'application sera téléchargeable prochainement. La classe qui se réunit trois heures par semaine dans le cadre d'un enseignement optionnel, a également créé une page Facebook et un compte gmail qui permettent d'ores et déjà de suivre l'évolution du projet et produit.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="18066,18065,18062,18064"]

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.