Moussy-le-Vieux ► Le domaine des Gueules cassées a trouvé acquéreur

Le domaine des Gueules cassées situé à Moussy-le-Vieux est en passe de trouver un nouvel acheteur. Le rachat a été dans un premier temps à l'ordre du jour des projets de la communauté de communes Plaines et Monts de France (CCPMF) fin 2015. Celle-ci a été démantelée et la transaction abandonnée.

Ce ne sera pas la CCPMF qui rachètera les Gueules cassées puisque l'achat n'a pas été poursuivi au moment où dix-sept des communes composant l'intercommunalité ont été rattachées à la Carpf (communauté d'agglomération Roissy Portes de France) - (lire notre article ici) mais un autre acquéreur. Son identité est encore gardée secrète. On sait cependant qu'il s'agirait d'un groupe immobilier français.

Le domaine pourra conserver ses allures d'hôtel de luxe. Le château et le parc étendu sur 42 hectares seraient conservés afin de développer une activité dans l'événementiel. La cuisine serait aussi préservée par le promoteur qui envisage de créer un espace restauration à côté de celui réservé à hôtellerie. Toutefois, l'avenir de la zone prévue pour accueillir la maison de la santé reste pour le moment inconnu.

"L'opération financière devrait avoir lieu d'ici la fin de l'année. Les négociations sont en cours. Il n'y aura pas de démolition des bâtiments" a assuré le directeur général de l'Union des blessés de la face et de la tête (UBFT) gestionnaire des lieux, Olivier Roussel.

L'actuel propriétaire ne peut plus assumer l'entretien et supporter les frais de chauffage et gardiennage du domaine acquis en 1926. Le coût total a été estimé à 200 000 euros par an depuis sa fermeture en juillet 2014. Du côté de La Carpf, on assure toujours ne pas vouloir poursuivre le processus de la transaction d'un montant de 4,5 millions d'euros.

L'association des Gueules cassées a été fondée en 1921 pour aider les soldats blessés ou mutilés à la tête et au visage de la première guerre mondiale. Elle a été reconnue d'utilité publique en 1927 et s'est développée en lançant des tombolas et en s'associant à la Loterie nationale jusqu'à devenir le deuxième actionnaire de la Française des jeux avec 9,2% du capital.

Gueules cassées buste

Moussy-le-Vieux ► Vrai succès pour le premier cross des JSP

Les JSP ( Jeunes sapeurs pompiers volontaires) n'ont pas manqué le rendez-vous du challenge Pierre-Bour, au domaine des Gueules cassées de Moussy-le-Vieux, dimanche 14 février.

C'était leur premier cross départemental, organisé par le sergent Nicolas Claudé, président de la section JSP de Dammartin-en-Goële. Pendant plusieurs mois, il a œuvré pour la réussite de l'événement, aidé de toutes les équipes locales, des municipalités de Dammartin, Longperrier et  Moussy-le-Vieux ainsi que des parents.

Les jeunes pompiers sont venus des quatre coins de la Seine-et-Marne et tous ont participé au cross, sous la clémence exceptionnelle du ciel qui a bien voulu ouvrir ses nuages pour la matinée. Les parcours étaient adaptés en fonction de la catégorie, masculine, féminine, pour les plus jeunes et pour les moins.

Ils ont défendu les couleurs de leur caserne. 36 sections étaient engagées sur les 41 que compte le département et 474 dossards ont été utilisés. A la fin de la course, certains étaient soulagés, d’autres exténués, ou encore surpris, ravis ou déçus de leur performance. "L'épreuve a été l’occasion de se mesurer aux pointures départementales pour glaner des médailles mais aussi de mener un travail d’équipe récompensé par les remises des coupes" ont commenté les organisateurs.

Un prix spécial mixant des catégories de participants a été remis.

Le commandant Nicolas Gougeon, chef de l'unité de commandement et de soutien de l’arrondissement de Meaux qui regroupe onze centres de secours du nord du département, est venu féliciter les valeureux gagnants ainsi que tous les coureurs. Il a souligné "la participation exemplaire des parents des JSP de Dammartin".

Alexandre Maillot, président délégué de l’Union départementale des sapeurs pompiers 77 a proclamé les résultats entouré du maire de Dammartin, Michel Dutruge, du maire de Longperrier, Michel Mouton, du commandant Levêque , chef de formation et responsable de l’école départementale des JSP 77, de Marianne Margaté, conseillère départementale et membre du conseil d'administration du SDIS77.

classement_JSP
 

[gallery type="slideshow" size="large" ids="19444,19443,19437,19442,19441,19438,19436,19435,19434,19433,19431,19430,19429,19428,19432,19427,19426,19425,19424,19422,19420,19423,19421,19419,19454,19461,19457,19418,19452,19453,19455,19456,19458,19459,19460,19462,19512,19511,19510,19516,19517,19519"]

Plaines et monts de France ► Une seconde vie pour les Gueules cassées

galerie photo

Exclusivité magjournal : la visite du domaine des Gueules cassées en galerie photo.

C'est fait, l'interco Plaines et monts de France a voté, lundi 1er juin, en conseil communautaire, l'achat du domaine des Gueules cassées à Moussy-le-Vieux, fermé en juillet 2014.

L'investissement de 4,5 millions permettra la reprise de l'activité d'hôtellerie, des salles de séminaire et la création d'équipements socio-médicaux : peut-être un Ehpad, une maison de retraite pour patients atteints d'Alzheimer, sans doute aussi des ateliers de réinsertion par le maraîchage, des jardins de cocagne (voir "jardin de cocagne"), également un accueil de jour pour les handicapés...

"Dans les vingt prochaines années, la réalisation de structures nécessaires au 4e et 5e âge sera l'un des dossiers les plus importants qui se traiteront. Grâce au domaine des Gueules cassées, nous aurons de quoi voir venir" a soutenu le président face aux sceptiques, minoritaires lundi lors du conseil communautaire.

La partie "ferme" pourrait abriter du matériel. "Nous manquons de locaux de stockage à l'interco. Ça pourrait servir pour les containers, les composteurs, les engins..." indique Bernard Rigault.

Le projet n'a pas fait l'unanimité parmi les délégués communautaires, parfois frileux quant à l'avenir de l'investissement, lié à celui du démantèlement - ou non - contre lequel l'interco se bat.

Géré par une SPL

Le président Rigault déclare avoir cousu le dossier "de manière à faire en sorte qu'aucun problème financier ne se présente en cas de changement pour la communauté de communes" : "Nous allons créer une SPL (Société publique locale) très rapidement puisqu'elle doit être prête avant de signer le compromis de vente dans les jours prochains. La SPL permettra d'intégrer les deux communes qui participent, pour le Mesnil, à hauteur de 3 millions et de 1 million pour Mauregard, avec la communauté de communes à hauteur de 500 000 euros. La structure permettra la gestion du bien acquis, se substituant ainsi à Plaines et monts de France. Il n'y aura donc pas de problème si l'interco est transformée".

Le domaine des Gueules cassées représente 35 hectares avec le château, les bois ainsi qu'un ancien corps de ferme, des dépendances et un verger... A l'intérieur comme dans les allées du parc ou dans le verger, on ne s'y sent pas à l'étroit... (NDLA : seule limite conseillée : les abords de la ruche. Les abeilles n'aiment pas être dérangées comme elles l'ont fait savoir lors de notre visite des lieux...)

Pour les élus de l'interco, le domaine offre un potentiel important, surtout avec les deux hectares constructibles et viabilisés (voir le schéma dans le diaporama).

Déjà, pour la partie hôtellerie, les contacts pris avec des restaurateurs ont été positifs. Les bénéfices de l'activité supporteront les charges de fonctionnement, particulièrement en ce qui concerne les espaces verts. "Dailleurs les précédents propriétaires, il y a une quinzaine d'années, ont planté 5 000 noyers en vue d'avoir le bois pour une éventuelle réfection de toiture. C'est un gros atout" raconte Bernard Rigault qui s'estime heureux que la proposition de l'interco ait été retenue par les vendeurs "car il y avait d'autres acheteurs sur le coup, dont un particulièrement intéressé qui appelait tous les jours pour savoir où en était la vente".

Le site est actuellement toujours entretenu et sous gardiennage.

Clic : L'association des Gueules cassées

La galerie photo

Visite du château, des dépendances et débats au conseil communautaire

[gallery type="slideshow" size="large" ids="4079,4005,4021,4006,4077,4014,4011,4010,4024,4025,4017,4026,4022,4027,4019,4036,4018,4037,4034,4028,4029,4046,4032,4033,4031,4030,4041,4044,4080,4045,4052,4047,4049,4050,4048,4056,4055,4053,4043,4054,4060,4058,4061,4062,4059,4057"]

Aujourd'hui :

domaine aujourd'hui

 

Demain : possibilités

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.