Champs-sur-Marne ► La bibliothèque de l'université ouvrira à la rentrée 2016

La bibliothèque de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM), pourtant livrée en 2012, n'est toujours pas ouverte. En cause : des défauts de construction. La présidence et l'architecte se renvoient la balle.

La bibliothèque de la cité Descartes à Champs-sur-Marne, dont les travaux sont terminés depuis 2012, est déjà baptisée Georges-Perec mais toujours pas inaugurée. Le chauffage et l'électricité fonctionnent... mais dans le vide. A l'intérieur, il n'y a pas un seul étudiant autour des tables alors qu'il pourrait y en avoir près de 10 000, pas un seul livre sur les étagères qui pourraient en recevoir plus de 5 km en linéaire.

La présidence de l'université explique le retard en s'appuyant sur différents rapports d'experts indépendants qui pointent une dizaine d'imperfections empêchant le passage à la commission de sécurité et l'ouverture au public.

Les systèmes de désenfumage et de ventilation du bâtiment pourtant ultra moderne et construit aux normes HQE ne seraient pas conformes à la législation, des défauts aux conséquences graves en cas d'incendie d'autant que la pompe à eau serait hors-service.

De plus, la partie inférieure de l'immeuble de trois étages a déjà été inondée et l'escalier permettant de relier le 1er au 2e étage ne serait "pas assez solide" selon les spécialistes.

Le maître d'ouvrage, l'UPEM, met en cause le concepteur du projet mais, dans une lettre ouverte datée du 25 janvier et publiée sur son site internet, le cabinet d'architectes Beckmann-N'Thépé s'est défendu en précisant que les « réserves à la réception ne justifient nullement le refus de réception de la bibliothèque et de son fonctionnement depuis quatre ans. » Il précise que l'expertise judiciaire n'a retenu que « cinq réserves dont quatre sont aujourd'hui déjà solutionnées. La cinquième est bloquée par le maître-d'ouvrage lui-même ». Concernant l'escalier, le professionnel conteste le « problème de construction » et précise que « le bâtiment peut fonctionner sans cet accès ».

L'ouvrage de 9 000 m² répartis sur trois étages, dont le chantier a commencé en 2009, juxtapose la Ferme de la Haute-Maison. Le coût global de la réalisation est de 35 millions d'euros dont 20 millions correspondent au coût de sa construction financée pour moitié par l'Etat et la région. Le projet permettait de regrouper les étudiants de tous les établissements et disciplines du campus, qui à l'heure actuelle sont dispersés dans les cinq bibliothèques situées un peu partout dans la cité Descartes.

La direction de l'université a décidé d'engager des travaux de mise en conformité et espère pouvoir organiser le passage en commission de sécurité au printemps pour une ouverture à la rentrée en septembre.

Champs_biblio

Horoscope

Programme TV

Sudoku

ils adhèrent

.
Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.