Bussy-Saint-Georges ► Suicide : 14 ans, il se jette sous le RER

FAITS DIVERS -

Un adolescent  âgé de 14 ans s'est donné la mort, lundi 6 juin vers 19 h 30, à la gare RER de Bussy-Saint-Georges.

Le malheureux est descendu sur les rails et a été heurté par le train.

Les caméras de surveillance de la RATP montrent le collégien buxangeorgien courir sur les voies, en direction du RER en provenance de Paris qui venait juste d'entrer en gare.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'élève de 4e, scolarisé au collège Anne-Franck à Bussy, aurait justifié son acte désespéré par une déception amoureuse.

Quelques minutes avant le drame, il a envoyé un texto à celle qu'il considérait comme sa petite amie. Dans le message, il indiquait ses intentions suicidaires si elle mettait un terme à leur relation. Une source proche de l'enquête indique que l'adolescent était "suivi par un pédopsychiatre".

Soutien pour ses proches
Le rectorat a mis en place une cellule psychologique pouvant accueillir l'adolescente qui a reçu le texto ainsi que les camarades de classe sous le choc.

"Il était très populaire et avait beaucoup d'amis" lâche l'un d'eux, la gorge nouée par l'émotion. Son père et sa belle-mère avec qui il vivait ont été pris en charge par Avimej, association d'aide aux victimes, et ont reçu la visite du maire, Chantal Brunel. "Une infinie tristesse m'envahit" a partagé l'élue sur sa page Facebook.

Lundi, le trafic de la ligne A du RER a été interrompu entre les gares de Torcy et Chessy pendant plus de deux heures.

 

 

 

 

Meaux ► Suicide sur les rails

FAITS DIVERS -

Suicide : Un drame s'est produit hier, mardi 22 mars, en gare de Meaux : une jeune femme s'est donné la mort.

Il était 18 heures quand le train qui arrivait en gare de Meaux a percuté une jeune femme tandis que de nombreux voyageurs attendaient sur les quais.

D'après les témoignages, la jeune femme, âgée d'environ 35 ans, peut-être 40, a sauté sur la voie ferrée et s'est mise en boule juste au moment où le train passait.

"Elle est morte sur le coup" ont confirmé les autorités.

La victime n'a pas encore été identifiée et une enquête a été ouverte.

Hier, la circulation est revenue à la normale à 19 h 40.

Esbly ► Un homme se jette sous le train

FAIT DIVERS - Ce matin, vendredi 6 novembre, un homme s'est jeté sous le train en gare d'Esbly.

Il était 6 h 53 quand le désespéré s'est volontairement laissé tomber sur les voies tandis que le train de la ligne Château-Thierry - Paris arrivait. L'arrêt n'était pas programmé et, comme prévu, le train est passé rapidement entre les quais. Il a stoppé après le drame.

Les agents de la Suge, police des transports ferroviaires, ont visionné à plusieurs reprises les vidéos des caméras de surveillance et, selon une source proche du dossier, ont clairement vu l'homme se jeter volontairement sous le train. "Selon toute vraisemblance, c'est un suicide. Le malheureux avait des problèmes personnels" a indiqué la même source après que l'enquête ait déterminé l'identité de la victime.

Ce matin, le trafic sur la ligne ferroviaire a été interrompu plusieurs heures dans les deux sens. Les gendarmes qui ont procédé aux constatations ont terminé leur intervention un peu avant 11 h 30.

 

 

Noisiel ► Découverte macabre au pied d'un immeuble

C'est une patrouille de police qui a découvert ce matin, jeudi 6 août, le corps d'un homme de 50 ans gisant au pied d'un immeuble de Noisiel. Il était 7 h 30 quand les fonctionnaires ont discerné la forme sur le sol, dans un endroit isolé du cours des Deux-parcs.

L'homme était mort depuis une dizaine d'heures, comme l'a constaté le médecin. Il s'est vraisemblablement jeté de la fenêtre de son appartement situé au dixième étage. Le corps serait resté par terre toute la nuit sans que personne ne s'en aperçoive. Dans l'appartement, les policiers n'ont trouvé personne. Une enquête a été ouverte. Elle devra déterminer les circonstances du drame.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

La newsletter : s'abonner

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°42 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top