×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

La municipalité a invité la population mitryenne, samedi 29 août, à venir rendre hommage à celles et à ceux qui ont fait le sacrifice de leur vie pour chasser les armées hitlériennes de France et particulièrement de Mitry-Mory.

La cérémonie a commencé à 17 h 30 avec la levée des couleurs au cimetière de Mitry-le-Neuf. Elus, anciens combattants et victimes de guerre ont ensuite déposé des gerbes devant les différentes stèles de la ville, en souvenir des résistants et personnes déportées durant la dernière guerre.

A la stèle des cheminots de la gare de Mitry-Claye, Vincent Blot, conseiller municipal, a rendu lors de son allocution un hommage particulier à Pierre Sémard, secrétaire général de la fédération des cheminots, assassiné par les Allemands le 7 mars 1942. Quelques jours avant d’être fusillé, il écrivait : « Dites à mes camarades cheminots de ne rien faire qui serve aux nazis, les nazis qui vont me fusiller sont déjà vaincus. Donc courage pour continuer le bon combat, s’unir, s’aimer, se battre ».

Rencontre avec deux anciens résistants, Louis et Madeleine Delias, 63 ans de mariage : « Madeleine, mon épouse, est veuve de guerre. Son mari a été déporté et est mort dans les camps. Elle est entrée en résistance à cette période. Pour ma part, je transportais le courrier de Mitry-Mory à Paris, à vélo, en évitant la Gestapo sinon je ne serais pas là. Tous les résistants, et même ceux qui ne l’étaient pas mais qui étaient dénoncés ou suspectés, étaient fusillés ou déportés après avoir subi bien souvent des interrogatoires musclés".

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="8542,8540,8541,8539,8537,8538"]

La municipalité a invité les habitants ainsi que les élus et les corps constitués à se réunir devant le monument aux morts, samedi 29 août, en souvenir du 71e anniversaire de la Libération de Dammartin.
Michel Dutruge, le maire, lors de son allocution a rappelé les moments difficiles que beaucoup de Dammartinois ont dû supporter pendant des années. Il a évoqué la bravoure et les actes héroïques de certains qui ont payé de leur vie pour libérer la France de l'occupant allemand.
Jean, à l’époque, n’avait que 11 ans. Il se souvient : « Pendant que les Allemands couraient dans tous les sens, j’ai vu mon premier char américain. Il passait devant la maison. Enfin, on l’a vu à travers un soupirail, parce que toute la famille était descendue à la cave. Je me rappelle que mon père avait caché un parachutiste américain, mais celui-ci, dès qu’il a pu rejoindre ses copains, a disparu et nous n’avons jamais eu de nouvelles. C’est dommage... Il faut dire que ça tirait dans tous les coins et qu’il n’était pas bon de se retrouver face aux mitraillettes de l'ennemi".
Samedi, Thierry Chevalier, adjoint au maire, a invité l’assemblée à chanter la Marseillaise.
Des reliques de la guerre, principalement mises en place par les services techniques de la ville, étaient exposées à la salle des mariages de la mairie. Philippe et Muriel avaient revêtu l’uniforme américain pour la circonstance et ont commenté : « Nous essayons de participer aux cérémonies du souvenir, un devoir que beaucoup ont tendance à oublier ».

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="8523,8525,8527,8526,8524,8528,8529"]

Le Mesnil-Amelot a organisé deux demi-journées découverte au centre équestre La Crinière à Choisy-aux-Bœufs, près de Vémars (Val-d'Oise). L'une a eu lieu le 19 août, la seconde le 29. Les moments ont été pleins d'émotion, particulièrement pour les gamins de l'expédition. Transportés en bus puis accompagnés des animateurs du centre de loisirs et de la ville, les enfants de maternelle et de CP ont visité les écuries, pansé les poneys, appris à manier brosse, étrille, selle et à placer mors et rênes sur les animaux.

Divisés en deux groupes, les enfants, équipés de bombes, de gilets et de gants ont été pris en charge par les moniteurs du centre équestre pour une initiation au trot dans le petit manège. Grosse émotion pour certains qui n'avaient jamais pratiqué ! Julian 8 ans commente : " Ça fait un peu peur au début et puis on s'habitue... Les poneys sont super gentils ! " Isabelle Rigault, responsable de la communication à la mairie signale : "C'est une initiative de la municipalité du Mesnil-Amelot, dans le cadre des activités de l'accueil de loisirs. Cela permet aux enfants qui ne sont pas partis en vacances de se retrouver dans un lieu inhabituel et de découvrir des animations autour du poney".

Pour terminer la matinée, les enfants ont pu assister à une démonstration de chevaux en liberté, dirigés par Lionel Malbois, le maître des lieux.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="18931,18932,18933,18937,18936,18934"]

 

Un nouveau moyen de visiter le canal de l’Ourcq et de découvrir ses richesses au fil de l’eau est né en début de saison touristique à Claye-Souilly. Le Happy Day, piloté par Michel, navigue sans bruit sur ses flotteurs. Isabelle, son épouse, commente le canal pendant la promenade qui dure environ une heure, en remontant jusqu’à l’écluse de Fresnes-sur-Marne. Le bateau est de petite taille, mais très confortable avec ses grosses banquettes. C’est chic ! Isabelle accueille ses clients avec du café, du thé, du chocolat chaud et des viennoiseries le dimanche. Le nombre de passagers est limité à 10 places.  Les voyageurs peuvent emporter leur pique-nique et pour le déjeuner, le capitaine propose une halte bucolique le long des berges à l’ombre des arbres.

Trois questions à Captain Michel 

Comment vous est venue l’idée du bateau passager ?

Le projet me titillait depuis longtemps. Arrivé à l’heure de la retraite, avec l’aide de mon ancien employeur, j’ai pu concrétiser ma passion du bateau et aller à la rencontre du public, sans m’éloigner de ma région Seine-et-Marnaise que j’affectionne particulièrement.

Pourquoi le bateau électrique ?

Nous voulions un bateau silencieux pour être au plus près de la nature, non polluant, confortable, pas trop grand, pour passer un bon moment en famille ou entre amis.

 

C’est une activité touristique... uniquement pendant la belle saison ? Les mois d’été sont propices à la promenade sur le canal mais nous envisageons de prolonger aussi longtemps que possible l’activité dans l’arrière-saison. Je pense à l’automne avec ses couleurs chatoyantes propices à la photographie ou à la peinture.

Le canal de l’Ourcq sert aussi de cadre à différentes activités sportives et de loisirs, comme le VTT, le canoé kayak, la course à pied, la marche, la pêche ou le farniente.

Renseignements : Tel. 07 81 54 62 58 – Départ du port de Claye-Souilly, en face de la mairie, tous les après-midi : 14 heures – 15 heures – 17 heures.

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="8372,8371"]

Football,  l’Etoile Sportive Brie Nord
Didier André, vice-président et secrétaire général du club de football, l’Etoile Sportive Brie Nord, est arrivé à Saint-Soupplets en 1976. De fil en aiguille, après avoir mis la balle au pied à ses enfants, André s’est investi dans le club de son village. « Au départ, je n’avais pas de compétence particulière. Mais le foot pour moi est une passion. Je suis né à Valenciennes, une ville qui vivait avec le foot. A l’époque, c’était un très grand club. Tous les jeunes jouaient au ballon... Aujourd’hui, nous sommes environs 400 inscrits. Sous l’effet de la coupe du monde en 2012, nous étions montés à plus de 600 joueurs toutes catégories confondues, pas mal pour un village de 3 000 âmes ! Nous prenons les inscriptions à partir de cinq ans, jusqu’à 99 ans. Nous avons eu une super équipe de vétérans qui marchait bien mais depuis quelques temps la relève se fait attendre. Nous espérons retrouver par le biais du forum des associations un peu de sang neuf ».

Le club de Saint-Soupplets existe depuis plusieurs décennies. Il a formé plusieurs joueurs qui sont montés en national et est labellisé club qualité FFF. Aussi pour petits et grands qui veulent apprendre à jouer au foot.

Renseignements au 01 60 01 57 32 – 06 22 04 33 51.

 

Sur la photo de gauche à droite : Thierry Claudé et Michel Sadin

Basket : l'ABCDammartin
Thierry Claudé est président depuis deux ans de l'association sportive qui monte, l'ABCDammartin, et membre actif depuis 2010 au sein du club, passionné de sport en général depuis sa tendre enfance, semi et marathonien lorsque son planning le lui permet. Le club est à l’image de ses dirigeants : amoureux de sport, enthousiastes, réactifs et à l’écoute des jeunes. Ils donnent la possibilité à tous de venir pratiquer la passion du basket, de partager les valeurs de la balle orange au sein d’une structure familiale et chaleureuse.

Le club par son président : « L’ABCDammartin, c’est plus de 180 licenciés sur la saison 2014-2015. Une pratique du basket dès l’âge de 5 ou 6 ans jusqu’aux seniors. C’est également une école de basket labellisée par la FFBB : Ecole Baby Basket Région, la seule aujourd’hui en Seine-et-Marne. C’est 9 équipes présentes aux championnats au sein du comité de Seine-et-Marne. L’amicale Basket Club de Dammartin fête ses 70 ans cette année... Nous avons sept entraîneurs et cinq assistants coachs, dix dirigeants. Le club organise un tournoi annuel pour les 11 et 13 ans, reconnu sur toute la région et au-delà, regroupant plus de 200 joueurs, avec des clubs de renom (JSF Nanterre, Rueil-Malmaison, Caen, …) ». Samedi 19 septembre sera un grand jour pour le club qui célèbrera le baptême du gymnase Maurice-Lerozier (actuel gymnase du centre).

L’ABCDammartin accueillera les visiteurs aux forums des associations de Saint-Mard le  samedi 5 septembre, d’Othis le samedi 5 septembre, et de Dammartin le samedi 12 septembre.

Tél. 01 60 03 99 99 – 06 82 94 33 99.

 

Le Mini Car Club de Dammartin (MCCD), la voiture radio-commandée

Michel Sadin, président de la MCCD, est passionné d’engins radio commandés depuis son plus jeune âge (lui aussi !). Il y a quelques décennies, Michel s’est installé à Dammartin et s'est rapproché du Mini Car Club. Il s'est laissé prendre au jeu, et d’adhérent à président, il n’y a eu qu’un pas à franchir. « Nous sommes environ cinquante adhérents avec une moyenne d’âge comprise entre trente-cinq et quarante ans. Nous mettons en place des compétitions internationales tous les ans, la plus importante est celle du mois de décembre. Plusieurs pays européens sont demandeurs et heureux de venir concourir à Dammartin. Nous accueillons tous profils de personnes passionnées et désireuses de rejoindre un groupe d’amis accros de modèles réduits de compétition. Il y a deux catégories au club, les autos et les 4x4 ». « Le vendredi soir nous installerons la piste éphémère au gymnase. Les néophytes pourront faire un essai avec les recommandations de pilotes aguerris ».

Le Mini Car Club attend les visiteurs comme tous les ans au forum des associations, samedi 12 septembre.

Tel : 06 80 10 88 03 – Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Site internet : www.clubmccd.free.fr

Sur la photo de gauche à droite : Cyril Le Meur de Mitry Lutte, Serge Carlier des Cyclos Mitryens et Jacques Devignat des Amis du passé.

Mitry Lutte 

Cyril Le Meur, champion de France de lutte en catégorie Vétérans, entraîneur et membre actif depuis 10 ans, invite les visiteurs à découvrir le monde d’un sport ancestral sur le stand de son association Mitry Lutte  : « La lutte est une grande famille à travers le monde. C'est un sport complet qui apprend à se connaitre, à se surpasser, à respecter l’autre. Un sport éducatif avec ses codes, héritier de valeurs rattachées à l’histoire. La reconnaissance de la lutte moderne est française et c’est au cours du XIXe siècle, dans les foires, que la discipline a été reconnue... Le club est ouvert à toutes les catégories du débutant au confirmé comme Michel Schiaffi qui va participer au championnat du monde à Athènes au mois d’octobre prochain ».

USJM Mitry-Lutte : Président Christophe Hingant – Tél. 06 26 05 83 12.

Site internet : www.mitrylutte.com – Lieu d’activité : Gymnase Micheline Ostermeyer

A partir de cinq ans.

Les Cyclos mitryens

Serge Carlier est arrivé au sein du club Les Cyclos mitryens il y a deux ans, et, très vite, il s’est investi dans l’association comme guide touristique de la région Seine-et-Marnaise. En effet, il a élaboré avec les membres du bureau des circuits différents, avec des distances diverses et variées, à travers la région nord Seine-et-Marne, pour tout niveau. « Je viens du VTT et le cyclo route m’a fait découvrir une autre discipline du vélo. Rouler en groupe, discuter avec les copains, découvrir de nouveaux paysages, s’entraider dans les difficultés... tout cela m’a appris la solidarité. J’invite les visiteurs sur notre stand mitryen, en compagnie de Robert Marchand, notre doyen, à découvrir le vélo route ».

A partir de 18 ans.

USJM Cyclos mitryens ; président : Alain Gautheron – Tél. 01 64 27 13 90 – 06 80 42 37 02.

E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Amis du passé

Jacques Devignat vice-président de l’association Les Amis du passé écrit l’histoire de Mitry-Mory.

Après son cinquième ouvrage, L’avenir Social de 1923 à 1974, devant le puits sans fond de documents récoltés avec l’aide de ses amis de l’association, l’écrivain historien a encore plusieurs projets d’écriture en tête, mais il en garde le secret. L’association est conservatrice d’archives, photos, lettres, documents, récupérés ça et là auprès des habitants, des collectionneurs, des associations, dans les foires aux livres, ou encore dans les brocantes. « Devant le volume de documents que nous détenons, c’est un travail à plein temps que nous effectuons avec mes amis(es) de l’association. Il serait bon de trouver d'autres bénévoles pour nous aider un peu. Des centaines de documents sont encore dans les cartons. Retracer l’histoire de Mitry-Mory, n’est pas une mince affaire... Rendez-vous au Forum des associations ».

Les Amis du passé de Mitry-Mory ; président : Jean-Claude Fauveau – Tél. 01 64 27 46 65.

mitry-mory-histoire.over-blog.com

 

Iverny n'a pas fini d'être animé avec son nouveau comité des fêtes. Celui-ci, né depuis cette année, a été formé par un groupe d’amis bénévoles.

Sophie Fievet-Amelot, la présidente, a le sourire éclatant. Dynamique et motivée, elle explique : « Nous voulons donner de la vie au village. Nous sommes un petit groupe d’amis plein d’enthousiasme. Notre but est de rendre les gens heureux. Le bien vivre ensemble est important. Le village se développe avec l’arrivée de nouveaux habitants et parmi eux, de jeunes parents accompagnés de leurs enfants dont il va falloir s’occuper. Iverny est un village attrayant, en pleine nature, au milieu des champs,  mais ce n'est pas que ça. Nous sommes près des forêts de Montgé-en-Goële et d’Ermenonville". Elle ajoute : «  Les ainées, dont Brigitte Roux, nous donnent un bon coup de main, c’est important ».

Des idées plein les cartons,

Ça va bouger !

Halloween fin octobre, la fête du Beaujolais au mois de novembre et puis le Noël des enfants avec des tas de surprises.

Pour 2016 : sorties à thèmes, fête du village, brocante, soirées crêpes...

Iverny, Sophie Fievet-Amelot

 

 

La jolie petite église de Charmentray fraîchement rénovée a reçu les choristes « Les AmiCroches », vendredi 23 octobre, pour un concert qui a fait vibrer le public.

Martine Florençon, maire d’Iverny, déclare : « C’est un groupe de choristes que nous connaissons bien puisque qu’ils viennent tous les jeudis répéter à Iverny ». Onze chansons ont été interprétées par la chorale de Crégy-Lès-Meaux, sous des applaudissements nourris. Pour n’en citer que quelques-unes du répertoire puisé dans la chanson fançaise : Syracuse, J’ai vu le loup, La pince à linge, Qu’est-ce qu’on attend...  Monique Maillard, carmentracienne et choriste du groupe souligne : « Notre association de choristes existe depuis plusieurs décennies. Nous essayons de réaliser un concert dans un village différent chaque année. Je mets un point d’honneur à l’organiser avec les AmiCroches dans ce cadre, à Charmentray, puisque j’en suis une habitante. Vendredi 30 octobre, un autre concert se tiendra à Crégy ».

Plusieurs élus locaux avaient fait le déplacement pour le spectacle.

[gallery size="large" ids="11240,11241,11239"]

Jusqu’au 18 décembre, la médiathèque du Mesnil-Amelot expose des livres singuliers et livres d’artistes pour les enfants.

Des livres attractifs tout en relief ayant pour thème la période des dinosaures. De très belles réalisations qui pourraient intéresser également les amateurs ou collectionneurs. Les enfants de 8 à 11 ans se régaleront en parcourant ces livres sonores, agrémentés de dinosaures se déployant au fur et à mesure que l’on tourne les pages. « Les deux modules présentés invitent à voyager tout en poésie ». indique la responsable de la médiathèque. Les adultes trouveront certainement du plaisir à se rappeler leur enfance où ils apprenaient cette période symbolique de la vie sur terre. Les dinosaures sont apparus il y a 225 millions d’années sur notre planète. Une partie de vie de notre histoire de terriens, qui intrigue toujours les scientifiques. Certains spécimens sont encore découverts, fossilisés ou représentés en peinture dans des grottes terrestres ou sous-marines.

Le mois de novembre réserve aux enfants une autre malle remplie de documents, « mais ce sera une surprise » indique la responsable.

Renseignements : Tel. 01 60 03 56 85

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La médiathèque est fermée du 23 au 28.10.2015 inclus

[gallery columns="2" size="large" ids="11229,11230"]

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°52 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top