Lagny-sur-Marne ► Le collectif de soutien aux réfugiés devient une association

Le collectif de soutien aux réfugiés à Lagny-sur-Marne devient une  association... Elle veut venir en aide aux migrants et demandeurs d’asile.

A l’initiative d’Amnesty international Marne-la-Vallée, du Secours catholique et de l’association des musulmans de Lagny, un collectif s’était mobilisé pour aider les 230 migrants que la ville avait dû accueillir en juin dernier.

Les réfugiés sont partis, mais le collectif a décidé de fonder une association pour poursuivre son action.

"Une terre pour tous"
Une terre pour tous, c’est le nom retenu par les trente-sept membres du collectif qui se sont réunis, vendredi 9 septembre, au centre paroissial Saint-Fursy. Leur volonté est de "ne pas briser la mobilisation humanitaire créée autour des réfugiés". « Certains d’entre eux reviennent à Lagny pour les cours de français que nous donnons deux fois par semaine, mardi et samedi. Des liens se sont tissés et, à chaque fois, ce sont de vraies retrouvailles » explique Daniel Arquié, adhérent d’Amnesty international.

Deux réfugiés sont hébergés chez Claude et Josiane, un couple de Latignaciens, et un bail est en cours de négociation avec une habitante de Carnetin pour en loger d’autres. Car les bénévoles s’occupent aussi du suivi des migrants placés à Saint-Mard, Champcueil (Essonne) et Soissons (Aisne). « Nous les aidons en leur trouvant un logement, en les accompagnant dans leurs démarches administratives ou à la préfecture pour leur demande de droit d’asile. On leur trouve également un interprète quand ils vont chez le médecin » précise Franc Barret, responsable du Secours catholique de Lagny.

« L’hiver va venir et il y aura des besoins concrets. Pour une famille syrienne de Torcy, on a besoin actuellement de vêtements de sport pour enfants » lance André Havy, membre d’Amnesty international.

Dirigée collégialement
Sans président en titre, elle sera dirigée collégialement par un conseil d’administration de sept à quinze personnes maximum. En définitive, quatorze membres étaient candidats. Ils ont tous été élus à l’unanimité lors de l’assemblée constitutive : André Havy, Anne-Flore Thiébaut, Annie Gourbat, Audrey Cagniant, Caroline Lissitzky, Daniel Anselme, Franc Barret, Leila Rabat, Marie-Annick Degeorges, Mohammad Boussettar, Rose-Anne Sinfield, Souad Derkaoui, Vianney Billette, Youcef Zafour.

L’association a été domiciliée au 11 avenue Albert-Camus, à Lagny. Dans la foulée, la cotisation annuelle a été fixée à 20 euros et les migrants pourront adhérer moyennant la somme symbolique de un euro, « pour leur permettre de s’impliquer dans l’association ».

Au travail dès la semaine prochaine
Les statuts vont être déposés en préfecture et la première séance de travail se tiendra, vendredi 16 septembre à 20 heures, au siège du Secours catholique, rue Vacheresse. A l'ordre du jour figure la nomination des six membres qui siégeront au comité de pilotage comprenant trois collèges : coordination, secrétariat et trésorerie.
La mairie va prêter deux salles
Pierre Tébaldini, directeur de cabinet du maire de Lagny, a fait une apparition en début de séance pour saluer le travail des bénévoles. « Grâce à votre élan de générosité, vous avez fait en sorte que l’accueil des réfugiés au gymnase Thierry-Rey soit une réussite. Le maire vous remerciera lui-même car vous êtes tous conviés à une soirée qui aura lieu mercredi 5 octobre ».

La mairie devrait mettre deux salles à disposition de l’association pour lui permettre d’assurer les cours de français.

[gallery type="slideshow" size="large" ids="30568,30567"]

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top