Villepinte ► La rentrée avec les chefs d'entreprise

La municipalité de Villepinte a reçu toutes les entreprises implantées sur la commune et ses partenaires.

Jeudi 10 septembre, les entreprises étaient invitées à partager leurs cartes de visite et à faire connaissance autour d'un buffet au Campanile de Villepinte. "Les entrepreneurs ont besoin de se connaître pour travailler ensemble et privilégier les entreprises locales. Par exemple, si un entrepreneur a besoin d'un imprimeur, ce serait dommage qu'il cherche ailleurs si une imprimerie est implantée à Villepinte... Pour faciliter ce développement, une personne chargée de l'économie et une autre chargée de l'emploi ont été recrutées. Bientôt une newsletter sera diffusée pour développer l'activité économique locale proposant un zoom sur une entreprise" explique Martine Valleton, le maire.

La réunion qui avait commencé sur fond de discours a glissé doucement sur des notes de zouk et des danses exotiques : "Volontairement, la municipalité a engagé un groupe de musique pour assurer l'ambiance. Plusieurs chefs d'entreprise se sont laissés prendre au jeu et c'est très encourageant" conclut Nathanaël Tribondeau, directeur de la vie économique à Villepinte.

La vidéo
[youtube https://www.youtube.com/watch?v=S3d9yVySIEg&w=640&h=360]
 

 

 

Secrets d'affaires ► Sauvegarder le savoir-faire des entrepreneurs : une conférence

Alain Geus aide les entrepreneurs et inventeurs à protéger leur savoir-faire et leurs innovations. Il exposera son concept lors d'une conférence organisée par Roissy-Entreprises, avec le soutien et la présence de Maître Stéphane Campana, bâtonnier de l'ordre des avocats du barreau de la Seine-Saint-Denis.

Programme : 18 h 30 - Accueil des participants 19 heures - Début de la conférence sur le thème : Protection des secrets d'affaires - La sauvegarde de votre Know-How (savoir-faire) Intervenants : - Alain Geus, spécialiste en transfert de technologie et dans le domaine de la protection et la valorisation de l'innovation. - Sylvie Gamet, consultante en management de l'innovation.

De quoi parle-t-on ?

Un nouvel outil est disponible pour protéger vos savoir-faire. Un outil qui permet de protéger les actifs immatériels de votre entreprise sans les divulguer et en prenant date afin de bénéficier d’une antériorité opposable à vos concurrents.

Alain Geux anticipe la future législation française qui a fait l'objet du dépôt d'une proposition de Loi l'été dernier et qui va consacrer la notion de "Secrets d'Affaires" ainsi que sanctionner sur le plan pénal toute tentative d'intrusion et d'appropriation non autorisée. Une directive européenne va prendre place sous peu à propos du même sujet.

Ces nouvelles dispositions vont permettre la protection de tout le Know-how quelle qu'en soit la nature, la forme d'expression et le support, en comblant un vide juridique longtemps préjudiciable aux entreprises, face à un piratage de plus en plus généralisé.

Autre avantage, les Entreprises vont pouvoir inscrire en Haut de Bilan la valeur de leur Savoir-Faire qui sera opposable à l'Administration Fiscale puisque reposant sur un "assimilé Titre".

Tous ces sujets seront abordés lors de la conférence exceptionnelle du jeudi 28 mai, organisée par l'Association Roissy Entreprises.

20 heures - Débat : questions / réponses 20 h 30 - Cocktail dînatoire et échanges de cartes de visite

Le Plessis-Belleville ► Les chefs d'entreprise dans l'annuaire local du Rotary

Les chefs d'entreprise ont fait connaissance avec le tout nouvel annuaire local : l'Ami. A l'initiative du Rotary club, un annuaire regroupant toutes les activités commerciales et commerçantes de la région a ainsi vu le jour : "Il y a quelques mois, nous avons sollicité les acteurs économiques de la région pour mettre leur logo et aujourd'hui, nous avons tenu à les inviter pour les remercier" explique un rotarien. jeudi 12 mars, ils s'étaient donc donné rendez-vous au centre d'affaires Georges Bataille au Plessis-Belleville, pour échanger sur l'intérêt de travailler ensemble : "Il est important qu'on se connaisse afin de pouvoir recommander à notre entourage les offres des uns et des autres" commentait un entrepreneur lors de la soirée.

Le centre EGB Créé par Georges Bataille et sa société, Poclain, les locaux du centre EGB ont une histoire qui remonte à 1929. Georges Bataille était un passionné de motorisation agricole et a crée en 1927 avec son ami Antoine Léger, la société Bataille-Léger à Lagny-le-Sec. En 1929, les ateliers ont déménagé au Plessis-Belleville sous le nom "Ateliers Poclain". Le lancement de l'hydropelle en 1952 a marqué l'histoire des Ateliers qui comptera 11 filiales à l'étranger en 1967. Poclain fut le 1er fabricant mondial de pelles de chantier.

Le nouvel Ami du Rotary Le nouvel Ami du Rotary

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°55 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top