Thorigny-sur-Marne ► Le Sietrem lance sa déchetterie mobile

Si vous ne venez pas à la déchetterie, le Sietrem (Syndicat mixte d’enlèvement et de traitement des résidus ménagers) viendra à vous. C’est l’idée de la déchetterie mobile, dont la première opération s’est déroulée samedi 4 juin, rue du Moulin-à-vent à Thorigny-sur-Marne.

Les visiteurs sont venus nombreux durant l’après-midi déposer objets, matériaux, déchets verts ou encombrants dans les bennes ou caisses palettes mises à leur disposition. « On récolte à peu près tous les types de déchets, mais en version mini-déchetterie. L’opération se déroule sur des périodes propices aux déchets et travaux. Lors de la période hivernale, on fera un bilan. S’il est concluant, on reconduira l’opération au printemps. Le questionnaire de satisfaction révélera si le site et les horaires intéressent les visiteurs » explique Lydie Vincent, responsable technique des traitements UIOM (Unité d’incinération d’ordures ménagères) et centre de tri. L’accès était gratuit mais réservé aux habitants des trente-et-une communes adhérentes au Sietrem, sur présentation d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité.
De la lampe à la baignoire
« On a mis une benne de 15 m3 pour les déchets verts et une autre pour les encombrants. On compte également sur les déchets D3E (Déchets d’équipements électriques et électroniques) parce que l’on pense qu’il y aura une certaine demande » précise Dominique Françoise, 10e vice-présidente du Sietrem, chargée du réseau des déchetteries et 1re adjointe au maire de Pomponne pour l’environnement et le développement durable. Elle ajoute que "l’idée de la collecte mobile résulte du manque de foncier dans le nord de la Seine-et-Marne pour implanter une déchetterie".
La proximité plébiscitée
Agnès et Laurent, un couple thorignien, ont déposé leurs déchets verts et commentent : « C’est moins loin que Saint-Thibault. C’est une bonne initiative et on espère qu’elle sera renouvelée ».

Résidant également à Thorigny, Francine, retraitée, est venue avec son époux se débarrasser de deux téléviseurs. « Lors du sondage lancé en mars par le maire, on était d’accord pour qu’il y ait une déchetterie à proximité ; ça fait moins loin qu’à Saint-Thibault ». 

Sur les 651 Thorigniens qui s’étaient exprimés, 51,76 % étaient favorables à l’implantation d’une déchetterie au nord de la ville.

Traiter et valoriser
Et parce que rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme [NDLR : repris et adapté par Lavoisier du philosophe grec Anaxagore de Clazomènes], le Sietrem s’est engagé depuis 2009 avec l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) dans un plan local de prévention des déchets visant à promouvoir le compostage domestique auprès de ses communes adhérentes. Des journées portes ouvertes sont organisées pour montrer au public les filières de recyclage, le fonctionnement d’une unité de valorisation énergétique et le sort des résidus recyclés. Les cinq déchetteries du Sietrem sont sur les communes de Chanteloup-en-Brie, Chelles, Croissy-Beaubourg, Noisiel et Saint-Thibault-des-Vignes.
Les communes adhérentes
Brou-sur-Chantereine, Bussy-Saint-Georges, Bussy-Saint-Martin, Carnetin, Chalifert, Champs-sur-Marne, Chanteloup-en-Brie, Chelles, Collégien, Conches, Courtry, Croissy-Beaubourg, Dampmart, Emerainville, Ferrières-en-Brie, Gournay-sur-Marne, Gouvernes, Guermantes, Jablines, Jossigny, Lagny-sur-Marne, Lesches, Lognes, Montévrain, Montfermeil, Noisiel, Pomponne, Saint-Thibault-des-Vignes, Thorigny-sur-Marne, Torcy, Vaires-sur-Marne.
Prochaines dates
L’opération déchetterie mobile se poursuivra les samedis 18 juin, 2 juillet, 3 et 24 septembre et 1er octobre, de 14 à 18 heures, toujours rue du Moulin-à-vent, à Thorigny.

Renseignements : www.sietrem.fr

[gallery type="slideshow" size="large" ids="26026,26025,26027,26024"]

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°37 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top