Dammartin-en-Goële ► Cross : l'esprit de CORD des bénévoles

Le CORD (Club olympique régional dammartinois) a proposé deux circuits : 15 ou 30 km autour de Dammartin, Longperrier et Saint-Mard.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=6qzuYek823s&w=560&h=315]

Vingt bénévoles étaient déployés sur le circuit, dans les sentiers, routes, croisements et aux feux pour sécuriser et diriger les coureurs. Quinze autres étaient dans le parc de la Corbie pour chronométrer le départ et l'arrivée, offrir des boissons et des fruits ainsi qu'un tee-shirt pour marquer cette journée. Dimanche 27 septembre de 9 à 13 heures, le CORD a accueilli des coureurs de toute la région : "Le top départ des deux courses a eu lieu à 9 heures" explique Daniel Schaafs, président. Certains bénévoles œuvrent depuis plusieurs années au sein de l'association : "Depuis ce matin, nous arrêtons les véhicules pour veiller à la sécurité des courses et nous les encourageons" expliquent des bénévoles.

[gallery type="slideshow" columns="2" size="medium" ids="10551,10552,10553,10550,10549,10542,10546,10541,10545,10554,10548,10544,10555,10547,10543"]

Jablines ► La Spartan Race Paris, dimanche à partir de 9 heures

6 000 sportifs qui ont fait leurs armes sur les terrains hostiles sont à Jablines pendant deux jours. Ils sont venus de l'Europe entière pour s'affronter à la course sur trois circuits de "malades" avec des passages dans la boue, sous des barbelés, passage de murs glissants, lancer de poids...

La course est organisée depuis deux ans à Jablines et réunit les plus audacieux des sportifs. Les participants ne pouvant pas réaliser un passage doivent faire trente pompes en sautant sur place... Une "punition" à laquelle les coureurs se prêtent mais qu'ils aimeraient cependant éviter.

A l'arrivée, les concurrents couverts de boue passent par une dernière étape obligée : la douche. Ils reçoivent ensuite une médaille pour avoir fini leur parcours.

Laura, Meldoise, a réalisé samedi le parcours des 8 km, fière d'avoir fini 5e: "Il y a pas mal d'obstacles : monter des murs, ramper sous des barbelés, tirer des rondins, tout ça dans la boue et dans un minimum de temps. J'ai mis deux bonnes heures. Je suis crevée mais heureuse de l'avoir fait !"

Les inscriptions sont fermées mais le spectacle, qui aura encore lieu dimanche, vaut évidemment le coup d'œil.

[gallery type="slideshow" size="medium" ids="9926,9927,9928,9929,9930,9931,9932,9933,9934,9935,9936,9937,9938,9939"]

ils adhèrent

.

Lire les mensuels

Go to top
Nous utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord.