Charmentray ► Henri Lenfant nommé maire honoraire

galerieHenri Lenfant vient de recevoir la distinction de maire honoraire de Charmentray. Pendant 40 ans il  a été à la tête du village. C'est évidemment empreint d'émotion, vendredi 12 juin, qu'il a salué l'assistance toute acquise parmi laquelle figuraient des maires des communes voisines mêlés à sa famille lors de la cérémonie à la mairie. "C'est normal qu'on reconnaisse tout ce qu'il a fait pour le village ! C'est quelqu'un de vraiment bien", commentaient les invités.

Les vieux amis se sont étreints chaleureusement après les discours et la remise des cadeaux. Henri a reçu son diplôme pour sa fonction honoraire, son écharpe de maire, un buste de Marianne et... "le" tampon à son nom qu'il utilisait à la mairie. Xavier Ferreira, le maire de Charny et Jean-Claude Geniès, le maire de Gressy, lui ont également remis la médaille d'or de chacun des deux villages.

Le député Yves Albarello, maire de Claye-Souilly et Véronique Pasquier, conseillère départementale et adjointe au maire, ont assisté à la cérémonie.

Le maire, Bernard Lenfant, a rappelé l'histoire des Lenfant, maires de génération en génération, dans son allocution à la fois humoristique, tendre et informative dont voici un extrait : "... Si on remonte un peu dans le temps, on trouve quelques Lenfant qui ont occupé ces mêmes fonctions : en 1874, un Alphonse Lenfant, maire jusqu’en 1876, notre arrière-grand-père... Vous m’excuserez, je n’ai pas trouvé d’information avant 1874, pourtant j’ai cherché sur les « replay » de toutes les  chaînes, rien ! Ensuite Emile Lenfant, maire de 1896 jusqu’en 1908, notre grand-oncle !  Puis, de 1908 à 1936, Henri Lenfant... Ne vous méprenez pas, notre maire n’est pas si vieux, je parle ici de notre grand-père, qui se prénommait Alphonse mais son prénom d’usage était Henri. Lequel fit établir l’eau potable par réseau de distribution sous pression en 1935, ce qui, à l’époque, était une grande avancée par rapport à beaucoup de villages. Ensuite André Lenfant fut maire de 1938 à 1944. Il faut préciser que c’est le papa de notre maire Henri Lenfant. De 1949 à 1958, Robert Lenfant, qui était mon papa. Enfin nous arrivons à Henri Lenfant, le nôtre, élu en mars 1971 jusqu’en mai 2014. Alors doit-on parler d’atavisme ou d’un gène familial ? Personnellement je penche pour un gène récurrent mais je vous laisse juges !"

Le maire honoraire, s'adressant à la salle, a avoué au micro : "J'étais bien avec vous."

Les actions menées par Henri Lenfant

  • 1975 : constitution du (SITS) Syndicat Intercommunal de Transport Scolaire Charmentray-Précy.
  • La même année : achat d’un préfabriqué d’occasion qui a été remonté par les bénévoles de la commune et qui a fait office de salle polyvalente jusqu’en 2000.
  • 1987 : création du RPI (Regroupement pédagogique intercommunal) maternelle Charmentray-Fresnes-Précy. A l’époque la commune de Fresnes se trouvait dans la situation critique de devoir fermer sa dernière classe, il devait rester huit élèves. Le RPI maternelle a donc été créé et permis l’ouverture d’une classe à Fresnes.
  • La classe de Charmentray est devenue trop exiguë, d’où la construction d’une première école avec un préau et un logement de fonction au-dessus de l’école, en 1993.
  • Toujours en 1993, édification de la salle intercommunale avec Trilbardou et Vignely.
  • Après d’incessantes demandes, enfin en 1994, l'échangeur a été réalisé sur la RN3.
  • En 2002, construction de deux nouvelles classes, l’ancienne classe devenant une salle de motricité.
  • En 2004, l'accès de l'église a dû être interdit pour de lourds travaux de consolidation et d’entretien. L'édifice est à nouveau fonctionnel depuis 2012.
La galerie photo

[gallery type="slideshow" size="large" ids="4731,4730,4721,4720,4722,4723,4725,4726,4727,4728,4732,4733,4734,4735,4718,4736,4719,4737,4738,4739,4740"]

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top