×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Claye-Souilly ► Le Vitalsport de Decathlon : 10 000 visiteurs et des démonstrations

Vitalsport : Durant le week-end du 10 septembre, ils ont couru, sauté, grimpé, tiré, dansé, lutté, chevauché, nagé, pagayé, plongé… Decathlon, la grande enseigne sportive française qui fête ses 40 ans cette année, avait donné rendez-vous aux visiteurs sur le parking de son magasin de Claye-Souilly.

Le sport, c’est vital
« L’événement est gratuit et accessible à tous. A chaque rentrée, il se déroule dans plusieurs magasins Decathlon de France. Il ne s’agit pas d’une opération commerciale, mais de la volonté de faire découvrir, surtout aux plus jeunes, toute une palette d’activités sportives. Peut-être auront-ils ainsi envie d’en pratiquer une. Quarante associations de la région participent avec enthousiasme au Vitalsport, proposant des démonstrations et des initiations. Le nombre important de nos visiteurs confirme, une fois de plus, le vif succès de la formule » se réjouit Guillaume Moulin, directeur du magasin clayois.
Des activités rafraîchissantes
Le temps ensoleillé et chaud, surtout samedi, a incité bon nombre de visiteurs à se tourner vers les sports aquatiques. Le canoé-kayak, bien sûr, mais aussi le surf et la plongée. Les Gorgones de Villeparisis, club de plongée créé en 2014, a enregistré quelque 200 baptêmes. « On était plusieurs passionnés de plongée à penser qu’il serait judicieux de fonder un club. Nous disposons aujourd’hui de huit moniteurs expérimentés et comptons soixante-trois adhérents. L’activité est adaptée selon le niveau des plongeurs et se déroule jeudi soir et samedi après-midi, à la piscine Jean-Taris » indique Alain Baillot, vice-président et médecin fédéral.
Quand le corps dit non
L’école supérieure d’ostéopathie de Champs-sur-Marne qui participait pour la troisième année a donné 90 consultations sur les deux jours. « Beaucoup de personnes souffrent du mal de dos. Sur le stand, après un bref entretien, nous procédons à un examen tactile pour déterminer les points sensibles, la zone du corps la plus restreinte en mobilité » explique Damien.
La curiosité puis le déclic
Pendant que les démonstrations battaient leur plein sur le grand podium, les jeunes n’ont pas boudé leur plaisir. Après un court instant d’observation, ils se sont lancés pour tester leurs aptitudes au tir à l’arc, à l’escalade, au karaté, judo, escrime, rugby, volley, tennis de table ou encore cricket. Pour les encourager, un diplôme Vitalsport leur était remis s’ils participaient à cinq initiations sportives différentes.

La 9e édition du Vitalsport est terminée, mais l’équipe clayoise chargée de l’organisation songe déjà à 2017 pour relever le défi : « Faire encore plus fort » !

[gallery type="slideshow" size="large" ids="30537,30611,30538,30539,30536,30541,30535,30534,30532,30533,30531,30529,30528,30527,30530,30526,30525,30524,30523,30522,30521,30520,30519,30518,30517,30516,30514,30513,30512,30511,30510,30508,30507,30506,30504,30503,30502,30501,30494,30497,30495,30493,30492,30610"]

Claye-Souilly ► Save the date : Vitalsport le 10 et 11 septembre

SORTIR -

Vitalsport, l'événement annuel chez Décathlon à Claye-Souilly, fera découvrir gratuitement quarante sports et permettra au public de s'initier à différentes pratiques. Le rendez-vous se déroule samedi 10 et dimanche 11 septembre et est ouvert à tous.

Décathlon fêtera ses 40 ans à l'occasion du rendez-vous exceptionnel, Vitalsport 2016. Plus de six mois de préparation ont été nécessaires pour donner vie aux animations et pouvoir faire découvrir aux visiteurs plus de quarante disciplines sportives. Les stands et installations se tiendront sur le parking de 7 000 m2 du magasin.

Vitalsport est l’occasion pour tous de faire connaissance avec les associations et clubs sportifs qui dynamisent la région. Ce sera également le partage de la passion du sport. Nicolas Molnar, responsable de l’organisation, indique : « Vitalsport a lieu chaque année, le deuxième week-end de septembre. Avec mes équipiers, Antoine et Nicolas, nous préparons l’événement d'arrache-pied et ça s'accélère ! Les visiteurs n’ont pas besoin d’être sportifs pour envisager et essayer les différentes disciplines de leur choix. Il y aura aussi de nouveaux sports à découvrir. Nous invitons le public à visiter notre page Facebook ici ».

Océane Gil, championne du monde et d’Europe en boxe française, sera la marraine de la manifestation.

Jours et heures d’ouvertures : samedi  10 septembre de 9 h 30 à 19 heures et dimanche 11 septembre de 10 à 18 heures.

Vitalsport

 

 

Chauconin-Neufmontiers ► La ruée à l'ouverture du centre commercial Les Saisons de Meaux

Il a soufflé comme un vent de folie sur le grand centre commercial Les Saisons de Meaux qui a ouvert, mardi 20 octobre. Le public a déferlé dès l'ouverture à 18 heures.

Les routes étaient bouchées et la circulation alentour plus que laborieuse tellement l'événement a attiré les curieux. L'heure correspondait aussi à la fin de la journée de travail. Gendarmes et policiers avaient établi un sens de circulation, et les automobilistes ont dû se frayer un chemin dans la cohue de voitures qui arrivaient de la RN3 ou de la rocade de Quincy-Voisins, ou encore de Meaux.

Les premiers visiteurs - une vingtaine de milliers - se sont littéralement rués sur les boutiques.
La première soirée laisse entrevoir un réel succès pour le centre commercial.

Ce jour-là, mardi, à 11 h 30, officiels, personnels et invités l'ont inauguré avant le grand rush.

Ainsi, plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’invitation de la direction d’Immochan. Elus, fournisseurs, entrepreneurs, employés, médias ont pu découvrir en avant-première les 30 000 m2 de la galerie marchande et les 98 boutiques fraîchement ouvertes.

L'arbre à néons géant a été illuminé au centre de l’espace et a donné la touche finale futuriste. Les grandes enseignes comme Décathlon, Auchan, H&M, La Fnac, Histoire d’Or, Sergent Major, Orange, SFR, Bouygues Télécom... ont trouvé leur place. Victime de retards administratifs, Mac Donald ouvrira courant décembre et Leroy Merlin se fera attendre jusqu'au 17 février 2016.

Restauration, alimentation, équipement pour la maison, services, culture-loisirs, beauté-santé, habillement...  « C’est géant et il y en a pour toutes les bourses ! » laissait échapper Clotilde, une cliente pressée d'aller découvrir ses favoris et en premier lieu d'effeuiller les rayons chez H&M.

Hervé Darracq, le directeur du centre commercial, a annoncé : "Les Saisons feront gagner 1 000 euros par jour jusqu’au 31 octobre (sous forme de chèque de 10 €) avec des animations quotidiennes. Les clients auront également droit à des ateliers culinaires et cours de cuisine gratuits. Le centre commercial, ce sont aussi des services, un accueil attentionné, la presse en Wifi, un parking de 2 800 places..."

Les estimations de fréquentation ont fait monter les chiffres jusqu'à plus de 7 millions de visiteurs par an et le premier samedi des Saisons promet d'être la sortie d'un bon nombre d'habitants du secteur. En décembre, le site sera ouvert le dimanche.

Jean-François Copé, le maire de Meaux et président de la communauté d'agglomération du Pays de Meaux, lors de son allocution, a rappelé "l’intérêt d’un tel enjeu en terme d’emplois locaux. Par exemple, l’hypermarché Auchan a recruté 280 collaborateurs. 1 000 personnes seront employées en finalité sur le site".

Les Saisons de Meaux pourraient changer le visage commercial du centre-ville.
Justement, devant le grand centre commercial, mardi, la petite manifestation de quelques commerçants du centre-ville montrait les réticences de certains quant à l'arrivée du géant. Menée par Frank Rolland, du mouvement Europe écologie les verts (EELV), la "contre-inauguration" était loin de rassembler autant de partisans que l'inauguration elle-même. Les participants tentaient de faire entendre leur doléances tandis que passaient les automobilistes impassibles.

Du côté du quartier de Beauval, les consommateurs s'inquiétaient pour leurs "Halles d'Auchan", un supermarché "de proximité". Ils indiquent : "Nous avons joint à ce sujet la direction de la communication du groupe Auchan qui nous a confirmé que le magasin ne fermerait pas, même si la personne contactée ne nous a pas caché une baisse de fréquentation depuis deux ans. Celle-ci serait due à l’augmentation de la concurrence dans cette partie de la ville. En réaction, des efforts ont été faits sur la qualité pour attirer de nouveaux clients et par conséquent maintenir le magasin. Des employés des “Halles” ont choisi de rejoindre le nouvel hyper à Chauconin et il est envisagé pour l’an prochain de réduire la surface de vente du magasin qui pourrait, du coup, changer d’enseigne et adopter un autre des logos du groupe… Simply Market".

Mélanie, commerçante, commente : « Les Saisons, c'est un centre commercial dernier cri et il donne envie de le visiter. Les consommateurs apprécieront certainement le confort de ce genre d’établissement. Ça risque évidemment de nuire aux commerces du centre-ville ».

« Les Saisons de Meaux ne vont pas asphyxier les petits commerçants. Elles trouveront leur clientèle entre le Val d’Europe et Claye-Souilly. Ce dernier reste, c'est vrai, le principal concurrent avec ses 150 boutiques à moins de dix minutes de Chauconin. Il faut rivaliser d’ingéniosité pour attirer la clientèle, lui apporter du confort, un service de qualité et de l’animation tels que des concerts, de la danse, du théâtre, des ateliers pour les enfants le mercredi, et d’autres choses comme des démonstrations sportives à côté de chez Décathlon » assure la direction.

Le maire de Meaux certifie être "à l'écoute des commerçants de sa ville". Dans le cadre du plan "Meaux cœur de ville", la municipalité a mis en place un comité de pilotage avec des réunions par quinzaine et qui ont débuté le 12 octobre. Les élus soulignent : "Il faudra différencier le centre-ville, encourager les démarches nouvelles, rechercher des enseignes commerciales, optimiser le stationnement, développer l'identité propre du cœur de ville, renforcer la communication, multiplier les animations, attirer une nouvelle clientèle, veiller à la propreté des rues, à leur embellissement et à leur sécurité..."

 

 

[gallery size="large" ids="10750,10751,10756,10758,10759,10760,10761"]

Claye Souilly ► Une randonnée cyclotouriste pour acheter un vélo-fauteuil

L'action sportive caritative organisée par l’association « Un exploit pour Lila », en faveur des enfants atteints d’un handicap moteur ou cérébral, a mobilisé 400 participants, dimanche 27 septembre à Claye-Souilly.

Le rendez-vous avait été donné sur le parking devant la salle André Malraux. Plusieurs parcours étaient proposés : la grande boucle de 180 km, pour les plus aguerris à la discipline, la petite boucle de 95 km pour les randonneurs sportifs, enfin la découverte Clayoise de 40 km qui fait découvrir aux familles et amateurs la proche région de Claye-Souilly.

L’arrivée s’est faite place du Marché.

L’ensemble des fonds récoltés lors des inscriptions, soit 3 000 €, a été reversé à l’association pour être investi dans du matériel de transport adapté.

Arnaud Connan, président de l’association, explique : « Nous organisons des événements sportifs pour récolter des fonds pour l’achat de vélos fauteuils destinés à être prêtés aux familles le temps d’un week-end. Lila est décédée en 2012 à la suite d’un cancer qui s'est développé en plus de sa maladie génétique. Nous avons créé l'association 'Un exploit pour Lila' pour aider les familles".

L'association regroupe une vingtaine de coureurs engagés pour faire participer à deux ou trois courses à pied dans l'année, au milieu de coureurs valides, des enfants présentant un handicap moteur. L’association prend en charge l’inscription de l’enfant et l’acheminement du matériel sur le lieu de la course.
Lors de la journée, dimanche, la sortie en vélo-fauteuil avait été organisée avec des enfants Clayois accompagnés d’un véhicule suiveur pour la sécurité. Valérie Bruerre, trésorière de l’association, souligne : « Nous avons financé le vélo-fauteuil qui se trouve sur l’événement avec des fonds collectés lors d’une grosse manifestation sportive : un match de football entre les anciens du PSG et le club de Lens. Un vélo-fauteuil avec assistance électrique coûte 9 000 euros. Nous avons besoin de fonds pour multiplier l’opération ».

[gallery type="rectangular" size="medium" ids="10791,10790,10789"]

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top