Compans ► Cueillette : une récolte de sensations fortes pour les mal-voyants

Tout  à commencé par un voyage à moto. "Nous sommes venus de Paris, assis derrière notre accompagnateur motard. J'ai senti le moteur et le vent" raconte une participante tout sourire, cependant à peine remise de son trajet. Elle est mal-voyante...

Compans ► A la cueillette, le producteur n'a jamais vu une telle sécheresse 

Les fruitiers et les légumes ont beaucoup souffert de la vague caniculaire qui a traversé la France en plein mois de juillet. A la cueillette "Chapeau de paille" à Compans, il a fallu arroser plus tôt le matin ou plus tard le soir. La terre est sèche et ses crevasses peuvent mesurer jusqu'à 5 cm de largeur. "En 30 ans de carrière, je n'ai jamais vu une si  forte sécheresse" s'inquiète le patron de l'exploitation, Hubert Riché, qui estime à environ 5 mm de plus la hauteur d'eau nécessaire pour couvrir 1 cm2 de terre pour compenser l'évaporation.

De plus, les pommes et les tomates ont pris des coups de soleil. "Nous avons essayé de protéger les fruits du mieux qu'on pouvait avec un produit naturel à base d'argile mais les rayons ultra-violets étaient trop forts. Ils ont abîmé leur épiderme. De toute façon, on a arrêté d'arroser les pommiers pour économiser l'eau" explique, un peu résigné, le gérant des 20 hectares de l'exploitation qui s'attend à une facture d'eau plutôt salée.

La récolte est donc un peu moins bonne cette année. A cause de la chaleur, le pollen des fleurs a été stérilisé et cela a donné moins de fruits. "Mais au moins ils seront bien sains" se console le producteur adepte de l'agriculture raisonnée. En effet, les températures, dépassant certains jours 35°C, ont tué tous les microbes.

Cependant l'absence d'humidité a aussi permis aux insectes de proliférer. Pour ne pas utiliser de pesticides, les producteurs utilisent une méthode. "Nous plaçons des plaques imbibées de phéromone qui attirent les petites bêtes et les emprisonnent" explique Florence Riché, la sœur du producteur.

Bonne nouvelle : les conditions climatiques difficiles n'auront pas de répercussion sur les prix.

Sur les pieds de tomate, les feuilles blanchies qui fanent montrent les signes de la sécheresse. Sur les pieds de tomate, les feuilles blanchies qui fanent montrent les signes de la sécheresse.

Fruits et légumes ► Le Drive de la cueillette : même après la canicule

Créé à l'ouverture de la saison en mars, le Drive de la ferme-cueillette "Chapeau de paille" à Compans a attiré de nouveaux adeptes, souvent trop occupés pour cueillir eux-mêmes, mais à la recherche de produits frais.

Dans la boutique en ligne, les commandes se font "toute l'année sauf en période de grand froid" précise le site internet du paysan-maraîcher www.drivecompans.fr.

Cependant, si de nouveaux clients ont déjà été attirés par le concept, c'est plutôt la grande chaleur qui a freiné l'activité en juillet, non par manque de produits mais plutôt parce que les températures faisaient hésiter les consommateurs à quitter les endroits frais.

Pendant la canicule, comme à toutes les périodes, les clients peuvent choisir des fruits, des légumes et même des fleurs de saison, le tout cultivé sur place. Des produits de la ferme sont également proposés à la vente sans montant d'achat minimum. Un paiement sécurisé par carte bleue peut être effectué directement au moment de la commande sur Internet.

"Les commandes sont prises en compte jusqu'à jeudi à midi et la cueillette se fait le vendredi matin. Les clients peuvent ensuite venir chercher leurs articles au point de retrait, à partir de 14 heures. En moins de 5 minutes, le coffre de leur voiture est chargé"  explique Florence Riché, la responsable du Drive.

"Nous avons aussi créé, grâce aux réseaux sociaux, une communauté permettant aux internautes d'échanger des recettes de cuisine préparées avec notre production" précise encore Florence, qui poste ou relaye régulièrement les photos des réalisations sur la page Facebook de la cueillette : https://www.facebook.com/pages/Drive-Compans/777456852350049.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Abonnez-vous à la newsletter : une revue hebdo et l’agenda chaque lundi

captcha 

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°41 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top